Assoa Adou : «Laurent Gbagbo sera parmi nous à Yopougon en 2020»

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

FRONT POPULAIRE IVOIRIEN – Le rideau est tombé sur la fête de la liberté du FPI tendance Laurent Gbagbo. A l’occasion de cette cérémonie qui a eu lieu dans la ville de Duékoué, Assoa Adou, secrétaire général de la mouvance GOR au FPI, a annoncé la présence de l’ancien dirigeant sur le sol ivoirien à la prochaine fête qui aura lieu à Yopougon.

Laurent Gbagbo sera-t-il parmi les siens d’ici peu ? Pour le secrétaire général de l’aile radicale du front populaire ivoirien, l’ancien dirigeant, actuellement en Belgique en attendant la fin de sa procédure judiciaire à la Haye, sera la grande vedette de la prochaine fête de la liberté du FPI. Assoa Adou a par ailleurs adressé aux militants un message de réconciliation de l’ancien dirigeant, sans pour autant s’étaler sur la question d’une candidature officielle du natif de Mama à la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire.

La ville de Duékoué était le cadre choisi par le FPI tendance Laurent Gbagbo pour la tenue de fête de la liberté cette année. A l’occasion de la clôture de cette cérémonie qui selon les organisateurs, a accueilli 1,5 million de personnes cette année, Assoa Adou a annoncé le retour imminent de l’ancien dirigeant ivoirien. Libéré en première instance le 15 janvier, l’ex-dirigeant est d’abord en Belgique, en attendant son acquittement définitif, ou dans le cas échéant, une éventuelle poursuite du procès ouvert contre lui en 2016 à la Cour Pénale Internationale. Mais selon le secrétaire général de l’aile radicale du front populaire ivoirien, les partisans de Laurent Gbagbo ne devraient pas tarder à le voir revenir en Côte d’Ivoire : «Le président Laurent GBAGBO me charge de vous dire qu’à la prochaine fête de la Liberté, il sera parmi nous à Yopougon en 2020.  Camarades militantes, camarades militants, Laurent GBAGBO a été acquitté et il est inadmissible qu’il soit encore dans une situation de liberté conditionnelle. Toute la Côte d’Ivoire attend son retour pour la réussite de cette réconciliation nationale. Nous invitons les gouvernants actuels à s’engager dans ce processus de réconciliation vraie gage d’un avenir radieux pour le peuple de Côte d’Ivoire. C’est sur cette note d’espoir du retour du président Laurent GBAGBO parmi nous que je déclare close la 20ème Edition de la fête de la liberté à Duékoué.», a souligné Assoa Adou. Depuis sa remise en liberté conditionnelle, aucune apparition publique de l’ancien dirigeant ivoirien, contrairement à Charles Blé Goudé, qui s’est récemment exprimé dans un direct sur Facebook. Par la voix de son secrétaire général, l’ancien dirigeant a tout de même appelé ses partisans à s’engager dans le processus de réconciliation nationale.

> Je regarde  Maroc : Démantèlement d'une cellule terroriste

Le message de réconciliation de Gbagbo

«Le président Laurent GBAGBO demande à la direction, aux fédérations, aux sections et aux comités de base du FPI de s’engager résolument dans la réconciliation nationale. La Côte d’Ivoire à un besoin urgent de sérénité et de paix. Comme le dit l’adage ‘‘On ne se bat pas au chevet d’une mère malade.’’ Et la Côte d’Ivoire est plus que malade. Elle est dans un coma profond. Nous avons le devoir de l’aider à en sortir. Nous ne pourrons le faire efficacement que par la réconciliation. Nous avons lutté pour le multipartisme, que nous avons obtenu en 1990. Puis nous avons mené le combat pour la démocratie dont les acquis sont systématiquement détruits par le régime en place. Nous voulons un Etat démocratique, laïc et solidaire. Un Etat démocratique est essentiel pour nous permettre de construire et consolider la nation Ivoirienne. Camarades militants, camarades militantes,  Nous vous assignons cette noble et exaltante tâche de réconcilier les Ivoiriens». Rappelons que le FPI tendance Affi N’Guessan tiendra également sa fête de la liberté prévue pour cette fin de semaine en Côte d’Ivoire, signe que la crise au FPI n’est pas encore un mauvais souvenir.

Vous pouvez aussi aimer

>