Alliance Bédié – Soro : le RHDP tenterait-il d’empêcher le processus ?

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

PLATEFORME DE BEDIE – Après avoir officialisé sa rupture avec le parti unifié, le président du PDCI RDA a annoncé la mise en place d’une plateforme stratégique pour fédérer les forces politiques qui ne partagent plus l’idéologie du pouvoir en place.

Une alliance entre Bédié et Guillaume Soro est-elle possible à moins de deux ans de la prochaine présidentielle ? Après avoir tous deux pris leur distance avec le RHDP, plus rien ne s’oppose en principe à cette coalition dont la voix a déjà été tracée par le patron du PDCI RDA à travers l’annonce de la mise en place d’une plateforme stratégique. Si officiellement Guillaume Soro n’a pas encore donné son feu vert pour adhérer à cette plateforme, plusieurs mouvements de soutiens acquis à sa cause n’écartent pas cette éventualité, notamment le RACI qui souhaite une candidature de l’ancien président de l’Assemblée Nationale.

Une alliance entre Henri Konan Bédié et Guillaume Soro redistribuerait complètement les cartes à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, d’autant plus que cette alliance pourrait avoir la caution d’autres forces politiques de l’opposition ivoirienne. A en croire un proche de l’ancien président du parlement ivoirien, il ne serait pas dans l’intérêt du parti unifié de voir naître cette alliance entre les deux personnalités ivoiriennes. C’est d’ailleurs pour cette raison que RHDP tenterait d’empêcher la mise en place de ce processus en souhaitant renouer le dialogue avec Bédié, du moins d’après Mamadou Traoré, l’un des conseillers de Guillaume Soro : «Il y a quelques chose que je n’arrive pas à comprendre.  Pendant qu’au RHDP, précisément au RDR, on reproche à Guillaume Soro de s’être rapproché de Bedié considéré par eux comme un ivoiritaire, on envoie des missions de bons offices pour s’allier de nouveau avec le vieux. Donc pourquoi avoir reproché à Guillaume Soro son alliance avec Bedié redevenu subitement fréquentable ? Ah l’hypocrisie quand tu nous colle à la peau !  Guillaume Soro avait eu donc raison trop tôt de s’être allié à Bedié alors ? Là encore, on veut suivre ses traces…Il donne du fil à retordre au RHDP unifié!  Il se présente aujourd’hui de fait comme le principal opposant à ce parti. Encore sans machine politique.», a martelé son conseiller sur la toile. Mamadou Traoré fait allusion à la rencontre entre Bédié et les chefs traditionnels le 30 avril, rencontre au cours de laquelle ces derniers ont incité l’ancien président à renouer le dialogue avec Ouattara Alassane. Si le président Bédié semble ne pas être opposé à cette requête des chefs traditionnels, il refuse en revanche d’acception la dissolution du PDCI RDA au nom de l’existence du RHDP.

> Je regarde  La CEDEAO interpelle Amadou Soumahoro sur l’éviction de 2 députés PDCI

Guillaume Soro va-t-il rejoindre la plateforme de Bédié ?

Sollicité pour une candidature à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, Guillaume Soro sait pertinemment qu’il aura besoin d’alliés pour espérer remporter cette élection, dans l’éventualité où il se présente. Mais vers qui se tourner, après sa rupture avec le RHDP ? Le président du PDCI a déjà tendu la main à l’ancien président de l’Assemblée Nationale, en l’invitant d’ailleurs à rejoindre sa plateforme stratégique pour 2020. Mais Guillaume Soro a déjà été mis en garde par le président ivoirien sur une adhésion à cette plateforme : «Je pense que ce n’est pas dans l’intérêt de Guillaume Soro de le faire. Et je lui ai dit. Il sait ce que j’en pense et il pense la même chose que moi. En tout cas elle n’est pas cohérente. Un Houphouétiste est quelqu’un qui est pour le dialogue, qui est pour la tolérance, qui fait de la politique économique libérale, sociale. Et là, une plateforme avec des partis de gauche et des partis marxistes, je ne sais pas à quoi cela correspond», a indiqué le président ivoirien dans une interview accordée à RFI en février.

Vous pouvez aussi aimer

>