Présidentielle en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro confirme enfin sa candidature

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

GUILLAUME SORO CANDIDAT – Après sa rupture avec le pouvoir en place, nombre de ses détracteurs lui ont prêté des ambitions politiques pour 2020. S’il était resté évasif pendant des années sur sa participation à la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire, l’ancien président de l’Assemblée Nationale vient enfin de mettre fin aux spéculations en donnant sa position officielle depuis Tafiré.

Après avoir longtemps entretenu la confusion, Guillaume Soro a finalement levé le voile sur ses ambitions politiques en Côte d’Ivoire. A l’occasion d’une visite dans la ville de Tafiré, dans le nord de la Côte d’Ivoire, le président du Comité Politique a fait savoir qu’il visait désormais la présidence de la République, étant donné qu’il a déjà été à la tête de l’Assemblée Nationale. Bien avant la clarification de sa position, plusieurs mouvements de soutiens acquis à sa cause avaient plaidé en faveur de sa candidature. S’il n’a pas répondu dans l’immédiat, l’ex-PAN vient enfin de mettre fin aux spéculations en confirmant son intention de briguer la magistrature suprême. Mais toute la question est de savoir s’il sera oui ou non candidat à l’élection prévue en 2020.

L’accession de la présidence de la République est un objectif qui figure désormais au calendrier de Guillaume Soro. Si cela était un secret de polichinelle depuis des mois, voire des années, l’ancien président de l’Assemblée Nationale ivoirienne a finalement mis un terme aux rumeurs en levant le voile sur ses futures ambitions politiques. C’est à l’occasion d’un déplacement dans la ville de Tafiré, lors de l’inauguration d’une nouvelle mosquée ce vendredi, que Guillaume Soro s’est confessé sur ses futures ambitions en Côte d’Ivoire : «Le travail que moi je veux, je vais te le dire. J’ai été ministre, j’ai été Premier ministre, j’ai été Président de l’Assemblée nationale. Je ne veux plus de tout cela. Qu’est-ce qui reste l’Imam ? Il reste président de la République. C’est ce que je n’ai pas encore fait. Donne-moi la présidence. Si tu me donnes ça, tout le monde sera à l’aise. Voilà, l’Imam, moi je crois en toi. L’Imam, à chaque fois que tu vas prier, il faudra accorder une minute de ta prière pour Guillaume Soro. Je dis bien une minute seulement. Tu dis, Guillaume Soro, sera dans le fauteuil présidentiel, à chaque fois que tu pries. L’imam, je pense que Dieu va t’écouter.», a fait savoir l’ancien président de l’Assemblée Nationale. S’il confirme bel et bien ses ambitions pour le fauteuil présidentiel, l’ex-Pan ne précise pas toutefois s’il sera candidat à la prochaine élection présidentielle qui aura lieu dans moins de deux ans, une façon pour lui d’étudier le terrain avant de se décider s’il ira à la conquête du pouvoir dès l’année prochaine, ou dans quelques années. Déjà soutenu par plusieurs mouvements de soutien acquis à sa cause, Guillaume Soro a déjà fait la moitié du chemin en annonçant qu’il vise le fauteuil présidentiel. Reste maintenant à savoir cette candidature interviendra l’année prochaine où d’ici les six prochaines années en Côte d’Ivoire.

> Lire aussi  Troisième mandat Alassane Ouattara : une réponse pour fin juillet 2020

Guillaume Soro chassé de mon poste ?

«On m’a chassé de mon poste. Mais, voyez-vous, il y a des fois, quand quelque chose t’arrive, tu crois que Dieu t’a abandonné. Or c’est là que se trouve ton bonheur. C’est le tabouret qu’on m’a arraché. Imam, c’est pourquoi, j’ai décidé maintenant d’aller chercher le fauteuil, ainsi moi-même je vais m’asseoir dedans. Peut-être que si on m’avait laissé mon tabouret (présidence de l’Assemblée Nationale, ndlr) j’allais oublier le fauteuil présidentiel. Mais on m’a arraché ça. Je ne peux pas rester comme ça. Je veux maintenant le fauteuil, je veux m’asseoir dedans. Est-ce que ce n’est pas normal pour un homme de s’asseoir ? C’est normal.», a révélé le président du Comité Politique.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.