Assemblée Nationale : le groupe parlementaire PDCI absent du nouveau bureau

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

BUREAU ASSEMBLEE NATIONALE – Les négociations entre le PDCI, principale force politique de l’opposition au parlement, et le nouveau chef de l’hémicycle ivoiriens, restent au point mort. Avant donc l’annonce du nouveau bureau, le chef du groupe parlementaire, Maurice Kacou Guikahué, a annoncé que son parti ne se reconnaitra dans la nouvelle équipe dirigeante qui sera mise en place par Amadou Soumahoro, le successeur de Guillaume Soro à la présidence du parlement ivoirien.

Sauf changement de dernière minute, le nouveau bureau de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire sera connu ce lundi. Pour sa mise en place, des discussions avaient été engagés entre Amadou Soumahoro, président du parlement ivoirien, et les groupes parlementaires de l’opposition ivoirienne. Mais les discussions n’ont abouti à aucun consensus selon Maurice Kacou Guikahué, secrétaire exécutif du PDCI RDA et aussi président dudit groupe parlementaire à l’hémicycle. Faute de consensus, le principal parti de l’opposition au parlement a décidé de ne pas se faire représenter au sein de la nouvelle équipe qui sera mise en place par Amadou Soumahoro.

Le groupe parlementaire PDCI ne sera finalement pas représenté dans le nouveau bureau de l’Assemblée Nationale qui sera connu d’ici peu. Dans un communiqué officiel, Maurice Kacou Guikahué a annoncé que son parti ne se reconnaitra pas dans la nouvelle équipe que mettra en place le président du parlement ivoirien, faute de consensus : «Le Groupe parlementaire PDCI-RDA informe la Communauté nationale et internationale que le Président du Groupe Parlementaire a été consulté par le Président de l’Assemblée nationale en vue de la constitution du nouveau Bureau de l’Assemblée Nationale. Les discussions engagées ont été infructueuses.  Par conséquent, le Groupe parlementaire PDCI-RDA ne se reconnait pas dans le bureau de l’Assemblée Nationale qui sera mis en place, le lundi 06 mai 2019.». Considéré comme la principale force de l’opposition au parlement depuis sa rupture avec le pouvoir en place, le PDCI, avec ses 68 députés, souhaiterait avoir 3 postes de vice-présidents sur les 11 disponibles, trois postes de secrétaire général et 1 questeur sur les trois que compte l’Assemblée Nationale ivoirienne. Mais à en croire le secrétaire exécutif du parti d’Henri Konan Bédié, le président du parlement ivoirien ne serait pas disposé à une représentativité basée sur la configuration politique actuelle. Pour l’heure, Vox Populi et Rassemblement n’ont pas encore réagi à la composition imminente du nouveau bureau qui devrait se faire en théorie sans le PDCI RDA.

> Lire aussi  Idées cadeaux noël : quel cadeau offrir à son enfant ?

Selon Guikahué, le nouveau bureau n’est pas conforme aux textes

La proposition du président Amadou Soumahoro «n’est pas conforme à l’Article 6 du Règlement de l’Assemblée nationale parce qu’elle ne reflète pas la configuration politique de l’Assemblée nationale, loin s’en faut. Elle n’est pas non plus conforme à la pratique constante observée dans la constitution du Bureau de l’Assemblée nationale depuis 1990 comme le montrent les tableaux ci-dessus. Au demeurant, comment 61% des Députés pourraient-ils s’attribuer 22 postes sur 26, soit 85% des postes à pourvoir…Cette proposition traduit surtout la vision étriquée du RHDP pour qui la gestion des affaires publiques se résume à une question de « tabouret ». Tous les postes politiques et toutes les responsabilités administratives de la Nation, y compris les postes électifs, ne doivent être occupés que par les membres du RHDP : Président de la République, Vice-président, Présidents d’Institution, Ministres, élus nationaux ou locaux, Directeurs généraux, fonctionnaires etc. doivent être tous RHDP, de gré ou de force.», a souligné dans une tribune le numéro 2 du PDCI RDA. D’après Maurice Kacou Guikahué, le nouveau chef du parlement ivoirien serait sur le point d’attribuer quatre postes à son parti dans la composition de ce nouveau bureau, à savoir 1 questeur, 1 vice-président et 2 secrétaires. Selon le secrétaire exécutif du Pdci, la composition du nouveau bureau formé sans consensus devrait être connue ce lundi.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.