Coût renouvellement CNI : Sidi Touré s’est-il trompé en citant le Sénégal en exemple?

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

RENOUVELLEMENT CARTE D’IDENTITE – Le porte-parole du gouvernement a finalement dévoilé le montant que débourseraient les ivoiriens pour renouveler leur carte d’identité dont la plupart expire fin juin 2019. Pour l’heure, aucune date n’a été fixée concernant le lancement de cette opération pour laquelle le gouvernement a signé un partenariat avec une société belge.

Le coût du renouvellement de la carte d’identité n’est plus un mystère, ce qui reste encore le cas concernant la date de lancement de cette opération. A l’issue du dernier conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, le ministre Sidi Touré, a indiqué que les ivoiriens devront débourser la somme de 5000 francs Cfa pour renouveler leur CNI en date d’expiration. Cette opération concerne principalement plus de la moitié des ivoiriens, puisque ce sont près de 6 millions de votants qui ont pris part au scrutin de 2010. Selon le porte-parole du gouvernement, ce coût semble relativement plus abordable que dans certains pays de la sous-région ouest africaine, comme le Sénégal où le renouvellement couterait 14 000 frs.

Le renouvellement des cartes d’identité en Côte d’Ivoire n’a pas encore démarré officiellement, si l’on se fie au communiqué de l’ONI datant du mois d’avril : «Il est donné de constater que des personnes se faisant passer pour l’Office National d’Identification (ONI) font des publications sur les médias sociaux, appelant au renouvellement des cartes nationales d’identité (CNI) à partir du 8 avril 2019 dans les centres d’enrôlement. La Direction Générale de l’ONI porte à la connaissance des populations ivoiriennes dont les CNI arrivent à expiration à partir de juin 2019 qu’à ce jour, aucune date de démarrage de cette opération n’est encore rendue publique». Mais les ivoiriens savent désormais combien ils devront débourser pour renouveler leur carte d’identité : «L’opération de renouvellement de la Carte Nationale d’Identité en Côte d’Ivoire débutera cette année et les acquéreurs devraient débourser environ 5000 F cfa», a souligné le ministre Sidi Touré, par ailleurs porte-parole du gouvernement. Mais là où le porte-parole du gouvernement aurait commis une erreur, c’est en essayant de comparer le cout de cette opération en Côte d’Ivoire avec d’autres pays de la sous-région ouest africaine. Selon Sidi Touré, «ce coût est relativement bas que dans d’autres pays de la sous-région notamment au Sénégal où le coût est fixé à 14000 F cfa». Mais à en croire le site des services publics du Sénégal, les sénégalais débourseraient en réalité cinq fois moins que les ivoiriens pour se faire renouveler leur carte nationale d’identité.

> Je regarde  Riz avarié : du stock frauduleusement écoulé sur le marché ivoirien ?

Le renouvellement au Sénégal coûte 1000 frs

Selon les services publics du Sénégal, «La carte nationale d’identité est valable 10 ans. Pour le renouvellement, il faut présenter l’ancienne carte d’identité numérisée et une quittance de 1 000 FCFA», lisons-nous sur la plateforme des services administratifs sénégalais. En gros, les ivoiriens paieront beaucoup plus que les sénégalais pour renouveler leur titre d’identité en Côte d’Ivoire, une opération qui n’est pas encore lancée et dont la durée de disponibilité des cartes est ignorée. Au Sénégal, il faut environ deux semaines pour entrer en possession de sa CNI, un délai qui peut varier en fonction de certaines circonstances. Au Sénégal, «Tout citoyen sénégalais, âgé d’au moins 5 ans peut demander l’établissement d’une carte nationale d’identité.  Pour les personnes entre 5 ans et 15 ans, l’établissement de la carte nationale d’identité n’est pas obligatoire. Elle est néanmoins nécessaire pour l’obtention d’un passeport… En cas de perte ou de vol, la déclaration auprès de la police ou de la gendarmerie est indispensable.  Se faire établir un duplicata, en présentant : Un extrait de naissance datant de moins de 3 mois Un certificat de perte Une quittance de 6 000 FCFA», précisent les services publics. Plusieurs personnalités du pays, en l’occurrence l’ancien président de l’Assemblée Nationale, estime que le renouvellement de la CNI devrait normalement être une opération gratuite.

Vous pouvez aussi aimer

>