Grève des enseignants : rencontre en vue entre Kandia Camara et les syndicats

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

REPRISE GREVE COSEFCI – Pour cette première journée, l’arrêt de travail n’a été que partiellement observé dans les établissements publics, selon un rapport dévoilé ce mardi par la Cosefci. Ils étaient environ 40% dans le primaire à suivre le mot d’ordre lancé la semaine dernière. Dans un communiqué dévoilé ce mardi, Kandia Camara a convié les syndicalistes qui se sont engagés à la table des négociations à une rencontre de la plus haute importance le vendredi 17 mai.

C’est ce mardi que la grève de la Cosefci est officiellement entré en vigueur. Mais le mot d’ordre n’a pas été totalement suivi par les enseignants pour cette première journée. Selon les chiffres fournis par l’association syndicale, seulement 40% des instituteurs ont adhéré à ce nouvel appel lancé par la Cosefci. Dans la capitale économique ivoirienne, seulement 51% des professeurs dispensant les cours dans les établissements secondaires et professionnels ont suivi le mot d’ordre lancé la semaine dernière. Après avoir mis en garde les grévistes, Kandia Camara entend visiblement laisser toujours la chance aux négociations, puisque la ministre de l’éducation nationale a annoncé qu’elle rencontrera les syndicalistes d’ici quelques jours à son cabinet.

En dépit des mises en garde de Kandia Camara, les enseignants sont bel et bien entrés en grève ce mardi 14 mai, comme annoncé lors de la dernière assemblée générale extraordinaire. Mais il convient de préciser que le mot d’ordre n’a pas été suivi dans une grande majorité si l’on se fie aux chiffres indiqués dans un communiqué de la Cosefci. Selon le porte-parole de l’association syndicale, environ 40% des instituteurs du primaire ont suivi le mot d’ordre lancé il y’a quelques jours, tandis qu’ils sont un peu plus de 50% dans l’enseignement général et professionnel à avoir observé cette grève de la Cosefci. Mais les grévistes restent toutefois persuadés que la grève gagnera en intensité dans les jours à venir, une situation qui risquerait d’avoir des conséquences sur l’achèvement de cette année scolaire. Malgré le désir de la Cosefci d’entrer en grève à partir de ce mardi, Kandia Camara a rappelé que les négociations étaient toujours en cours pour la satisfaction des revendications adressées au premier ministre lors des discussions le mois dernier : «Le 05 avril 2019 Monsieur le Premier Ministre, Ministre du budget et du portefeuille de l’Etat, Chef du Gouvernement, recevant tous les syndicats du secteur éducation-formation avait défini un cadre de discussion des points de revendications en vue de l’apaisement du climat social dans les établissements scolaires et universitaires. Ce cadre a pris en compte la tenue d’un atelier à Grand-Bassam du 10 au 13 avril 2019, consacrant l’aboutissement du processus d’échanges déjà entamé au niveau du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Ainsi, suite à la production du rapport de synthèse des travaux dudit atelier qui lui a été remis et conformément à la procédure convenue d’accord parti, Mme Kandia Camara Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle convoque tous les responsables syndicaux signataires ayant pris part à l’atelier, le vendredi 17 mai 2019 à 15 heures au Cabinet du ministre sis au 28è étage de la Tour D.», lit-on dans le communiqué ministériel.

> Je regarde  Train Paris-Clermont : SOS, train sans chauffeur

Réaménagement du calendrier

Comme il fallait s’y attendre, la grève des enseignants entamée depuis le mois de janvier, a eu des répercussions sur le déroulement des examens à grands tirage. La ministre de l’éducation nationale a annoncé un réaménagement des dates pour les examens. Mais le réajustement ne concerne que les candidats au CEPE. Cette année, ils devront attendre jusqu’au mois de juillet avant de composer pour les épreuves écrites du concours d’entrée en classe de sixième. Pour les autres candidats les dates restent inchangées.

Vous pouvez aussi aimer

>