Le colonel Vetcho Touré réaffirme son soutien au président Ouattara Alassane

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

COLONEL VETCHO TOURE – Après avoir servi sous les ordres de l’ancien président de l’Assemblée Nationale durant la rébellion en Côte d’Ivoire, le gradé de l’armée ivoirienne a rejoint les rangs de la grande muette, à l’instar de nombreux anciens comzones. Mais depuis quelques temps, des informations relayées par certains médias ivoiriens font état d’un possible soutien du militaire à un mouvement politique en cours au pays, une information formellement démentie par le gradé ivoirien dans un communiqué.

Le colonel Vetcho Touré a mis fins à la polémique selon laquelle il soutiendrait un mouvement politique particulier en Côte d’Ivoire. A en croire certaines infos relayées par les médias de la place, le nom de l’ancien comzone aurait été cité au cours de plusieurs meetings par une personnalité politique ivoirienne. Si le commandant s’est gardé de citer directement le nom de la personnalité politique en question, tout semble indiquer qu’il s’agit de Guillaume Soro, l’ancien président de l’Assemblée Nationale, devenu depuis quelques mois, un transfuge du régime Ouattara, pour avoir refusé d’adhérer au parti unifié RHDP. Dans un communiqué officiel, le gradé de l’armée ivoirienne actuellement en service à l’Etat-Major a nié tout soutien à un quelconque mouvement politique ivoirien, réaffirmant au passage au soutien au président de la République, le chef suprême des armées de Côte d’Ivoire.

«Depuis quelques temps, il nous a été donné de constater un bouillonnement de la sphère politique avec l’usage de noms d’officiers de l’armée au cours de rassemblement public. Parmi les officiers cités selon les médias et la presse, il me revient de façon récurrente que je suis l’objet d’une attention particulière.  Le présent communiqué se veut une note de précision à l’attention de tous», a indiqué le colonel Vetcho Touré, ancien comzone, aujourd’hui en service à l’Etat Majors des Armées. A la faveur du vaste réaménagement de l’armée ivoirienne qui a été opéré il y’a quelques mois, le colonel a été affecté du Bureau des Relations Internationales, en qualité de chef. A l’instar des anciens comzones, Vetcho Touré a réintégré la grande muette ivoirienne, preuve qu’il est désormais au service de la Nation ivoirienne. Mais récemment, plusieurs médias avaient rapporté entre leur ligne que le nom de l’ancien comzone était cité au cours de plusieurs manifestations politiques en Côte d’Ivoire. Si le commandant Vetcho s’est gardé de citer le nom de la personnalité politique en cause dans cette affaire, tout laisse penser que le communiqué s’adresse à Guillaume Soro, sous les ordres de qui il était durant la rebellion en Côte d’Ivoire. Actuellement en pré-campagne dans la ville de Katiola, Guillaume avait directement cité le nom d’un responsable de l’armée ivoirienne lors d’une visite dans le nord du pays. L’ancien PAN avait invité l’actuel patron d la Gendarmerie, le général Apalo Touré, à ne guère se mêler du jeu politique. En ce qui concerne le cas Vetcho, notre rédaction ne dispose pour l’heure d’aucune source confirmant que son nom a bel et bien été cité au cours de récents rassemblements politiques. Convaincu que c’est le cas, le militaire ivoirien a réaffirmé son soutien au président de la République de Côte d’Ivoire.

> Lire aussi  Procès de Simone Gbagbo : L’audience suspendue jusqu’au 20 juin

La mise au point de Vetcho Touré

«Fils de Katiola, militaire et Officier Supérieur des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI), nous voudrions rappeler qu’en tant que Militaire républicain, nous sommes au service de la Nation. Tout citoyen sait que l’armée est et demeure une institution au service de l’Etat, avec impartialité. Nous ne saurions donc être membre ou soutien d’un quelconque mouvement politique. Nous réitérons notre engagement sans faille à servir la Côte d’Ivoire sous les ordres du Président Alassane Ouattara, Chef Suprême des Armées, garant des Institutions de la République de Côte d’Ivoire. Que Dieu préserve la République».

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.