Benjamin Pavard au Bayern : Lizarazu s’interroge sur l’avenir du français

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

AVENIR DE BENJAMIN PAVARD – Le français a été l’une des révélations à la récente coupe du monde en Russie, notamment après le but égalisateur contre l’Argentine en huitième de finale de la compétition, l’un des plus beaux buts de ce mondial.

Benjamin Pavard bénéficie toujours de la confiance de Didier Deschamps en équipe de France, même si l’entraîneur des Bleus fait de plus en plus tourner son effectif depuis quelques matches. Le sociétaire du  VfB Stuttgart a fait un énorme pas dans sa carrière en janvier, lors de l’officialisation de sa signature au Bayern Munich. Mais il devra batailler dur pour avoir sa place de titulaire dans le 11 de départ bavarois, puisqu’il sera concurrencé pour le même poste de latéral droit par Joshua Kimmich. Pour Bixente Lizarazu, un ancien du club bavarois, le joueur de Stuttgart, relegué en fin de saison en deuxième division, doit impérativement améliorer son niveau de jeu, s’il souhaite être aligné régulièrement dans le couloir droit du club la saison prochaine.

A 23 ans, Benjamin Pavard a déjà une coupe du monde à son palmarès avec l’Equipe de France. Plus important encore, le défenseur bénéficie toujours de la confiance de son entraîneur en sélection nationale. Si Deschamps fait régulièrement tourner son effectif, Pavard a réussi à s’intégrer au groupe, au point d’être l’un des titulaires indiscutables dans le 11 de départ de l’équipe de France. Pour la saison prochaine, l’international français évoluera sous le maillot du Bayern Munich, la preuve que les français ont toujours la côte dans ce club. Il n’aura visiblement pas à s’ennuyer puisque son compatriote de la sélection, Lucas Hernandez, s’est lui aussi engagé avec le Bayern pour la saison prochaine. Pour Bixente Lizarazu, l’ancien sociétaire de l’Atlético Madrid ne devrait avoir aucune difficulté à s’imposer en tant que titulaire dans le 11 bavarois la saison prochaine : « Il va apporter sa combativité, et la grande expérience acquise en Europe avec l’Atlético. Il est prêt pour le Bayern et pour le niveau de la Ligue des champions ». Mais l’ancien champion du monde reste sceptique sur la titularisation de Benjamin Pavard dans le couloir droit du Bayern la saison prochaine. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la concurrence sera rude pour le poste de latéral droit dans ce club la saison prochaine, puisque l’ancien sociétaire du VTB Stuttgart sera en concurrence avec Joshua Kimmich dans ce couloir. A en croire l’ancien champion du monde 1998, Benjamin Pavard aurait grandement intérêt à s’améliorer pour faire monter son niveau, au risque de se retrouver régulièrement sur le banc bavarois la saison prochaine, ce qui serait préjudiciable pour le joueur de 23 ans, puisque son club dispute la prochaine ligue des champions.

> Lire aussi  Finale miss Côte d’Ivoire : mise au vert des finalistes 2016

Lizarazu sceptique sur la titularisation de Pavard

«Du VfB au Bayern, il y a un grand pas. Pavard doit évidemment s’améliorer pour pouvoir y jouer. Il doit beaucoup travailler. Techniquement il est bon et agile, mais son développement est allé à rebours depuis le Mondial 2018. Il est moins bon, et aussi en équipe de France. Comme latéral droit, il doit s’améliorer défensivement, devenir plus agressif et apprendre l’attitude juste dans le un-contre-un. À droite à Munich, il a Joshua Kimmich comme concurrent, et c’est l’un des meilleurs latéraux droits du monde. Si Kimmich joue à droite, Pavard restera sur le banc… Pavard ne doit pas faire seulement un pas en avant, mais deux !», a indiqué l’ancien champion du monde dans une interview accordée à Kicker. Benjamin Pavard s’est engagé avec le Bayern à partir de la saison prochaine moyennant un contrat dont le montant s’élevait à 35 millions d’euros. Quant à son compatriote Lucas Hernandez, il a signé pour cinq dans le club moyennant 80 millions d’euros.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.