Accueil ACTUALITÉ Nomination au RHDP : un proche de Soro nommé dit non au parti unifié

Nomination au RHDP : un proche de Soro nommé dit non au parti unifié

INSTANCES DU RHDP – Constitué il y’a bientôt un an, le parti unifié s’attèle désormais au grand déploiement de ses instances sur le terrain. Pour atteindre cet objectif, le président du Rassemblement des houphouëtistes a entériné la nomination de plusieurs membres dans les instances du parti. Mais l’une des personnalités nommées refuse de tourner le dos à sa famille politique de base.  

La nomination de Déto Zérégbé Pascal dans les instances du Rhdp n’est pas encore officielle. Désigné sur la liste du parti unifié, le député de la circonscription de Kongasso-Kounahiri, a décliné devant la presse ce mardi l’invitation à militer pour la cause du parti au pouvoir. Déto Zérégbé Pascal était depuis plus d’une dizaine d’années membre du Rassemblement des républicains (RDR), ancien parti du président ivoirien. En début d’année, il a décidé de rejoindre les rangs de Guillaume Soro, l’ancien président de l’Assemblée Nationale, aujourd’hui membre du groupe parlementaire RACI. Dans son adresse à la presse, Déto Zérégbé Pascal réaffirme son appartenance au mouvement politique RACI.

Déto Zérégbé Pascal a réagi ce mardi à sa nomination dans les instances du RHDP, le parti unifié. Dans sa stratégie de déploiement sur le terrain, le président du parti unfié a désigné une série de personnalités comme membres actifs du Rassemblement des Houphouëtistes. Mais il semblerait que certaines personnalités aient été nommées sans leur accord. Désigné parmi les nouveaux soldats du RHDP, le député Déto Zérégbé Pascal, représentant de la circonscription de Kongasso-Kounahiri, a fait part de son étonnement après sa nomination dans les instances du parti unifié : «La liste des membres des instances du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix en abrégé RHDP vient d’être rendue publique. Parmi les noms d’hommes et de femmes investis de la confiance de la haute direction dudit parti, figure à ma grande surprise le mien. Surprise s’expliquant par le fait que je suis un membre connu et reconnu d’un autre parti politique ivoirien légalement constitué, en l’occurrence le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire en abrégé RACI, ce depuis le 5 janvier de l’année courante. En fait foi ma déclaration rendue publique ce jour-là sur la page officielle facebook du RACI et dans les colonnes du quotidien « Générations Nouvelles » du 7 janvier suivant.». L’élu de la circonscription de Kongasso-Kounahiri avait annoncé en début d’année la fin de son militantisme en faveur du RDR (ancien parti du président Ouattara), pour rejoindre le RACI, mouvement politique proche de Guillaume Soro : «considérant la résurgence de tensions politiques liées à l’intolérance et au refus de la différence, considérant la nécessité du Pardon, de la Réconciliation nationale, de la Paix et de la Cohésion sociale en vue d’un développement durable et harmonieux de la Côte d’Ivoire, considérant que SEM SORO KIGBAFORI GUILLAUME, Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire et Président d’honneur du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) est la personnalité politique qui prône et incarne le mieux les valeurs ci-dessus mentionnées,  j’ai décidé à compter de ce jour de rallier officiellement les rangs du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) et m’engage par conséquent à accompagner et appuyer son Président d’honneur SEM SORO KIGBAFORI GUILLAUME dans toutes ses initiatives politiques et citoyennes présentes et futures».

> Lire aussi  DJ Arafat : trois choses à savoir sur sa Renaissance

Toujours fidèle à Soro Guillaume

«Tout en remerciant la haute direction du RHDP pour la confiance et la considération accordées à ma modeste personne, je voudrais ici réitérer mon attachement aux idéaux du RACI et à la personne de son Président d’honneur et Président du Comité Politique, l’honorable GUILLAUME KIGBAFORI SORO.  En conséquence de ce qui précède, je prie la haute direction du RHDP de prendre toute disposition utile à l’effet de retirer mon nom des effectifs militants du RHDP, évitant ainsi à l’avenir toute possibilité de méprise sur mon engagement politique», a indiqué ce mardi l’élu de Kongasso-Kounahiri.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.