Réforme CEI : Bédié dévoile les propositions du PDCI RDA

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

COMMISSION ELECTORALE INDEPENDANTE – Les consultations qui ont démarré en début d’année devraient aboutir à des résultats probablement le mois prochain, puisque le gouvernement prévoit de soumettre les résultats en conseil des ministres d’ici fin juin.

La réforme de la commission électorale indépendante sera effective avant la tenue de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, conformément aux indications du président Ouattara. Si l’opposition a été associée aux discussions, plus d’une vingtaine de partis politiques estiment que le gouvernement ivoirien se détourne des recommandations formulées par la Cour Africaine des droits de l’homme. Et le PDCI fait partie de ces opposants qui estiment que le gouvernement fait fausse route sur le processus de révision de la CEI. A l’occasion du 7e bureau politique tenu par le parti, Henri Konan Bédié a dévoilé les exigences de son parti pour une commission électorale crédible, en vue d’élections paisibles en 2020.

La réforme de la CEI est un processus en marche depuis des mois en Côte d’Ivoire, même si de nombreux partis de l’opposition refusent de s’associer aux démarches du gouvernement. A la grande surprise du Pdci qui s’attendait à une révision en profondeur de l’institution, le gouvernement ivoirien a déclaré que les discussions porteraient uniquement sur une recomposition de l’organe chargé d’organiser les élections locales et présidentielles en Côte d’Ivoire : «En référence à la déclaration du Chef de l’Etat dont vous vous souvenez, le gouvernement travaille exclusivement à la mise en œuvre de ses instructions, en l’occurrence, la recomposition de la CEI qui est l’unique et principale observation de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples. Donc nous ne ferons pas plus que ça. Nous sommes ouverts aux propositions de toutes les parties pour continuer les négociations jusqu’à son terme», faisait savoir le porte-parole du gouvernement au mois de mars. Mais selon une partie de l’opposition ivoirienne, la réforme de la CEI recommandée par la Cour Africaine des droits de l’homme va au-delà de la simple recomposition annoncée par le gouvernement. Pendant son allocution au bureau politique, Henri Konan Bédié a insisté sur la nécessité d’une révision de l’institution en profondeur : «la mise en place d’un cadre de concertation élargie avec les partis politiques significatifs, sans exclusive, pour mener à terme, de façon consensuelle, la réforme profonde de la commission électorale indépendante, telle que recommandée par l’arrêt rendu par la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples. Cet arrêt demande la modification de la loi relative à la commission électorale indépendante, à ce jour en vigueur, pour que cet organe, en charge des élections, soit neutre, impartial, indépendant et doté d’une autonomie financière.», a rapporté le sphinx de Daoukro. Dans les détails, le président du Pdci exige que la commission soit dirigée par une personnalité de la société civile, et non par un représentant de partis politiques, comme c’est le cas dans l’actuelle commission électorale. L’actuel président de la CEI est une personnalité issue des rangs du Pdci Rda.

> Lire aussi  Debordo Leekunfa et Le Molare se réconcilient

Une CEI plus inclusive

«le projet du PDCI-RDA confie la gestion opérationnelle des élections à une commission centrale composée :

1.de personnalités indépendantes, recrutées par appel à candidature, pour assurer les postes de Président et de deux (2) vice-présidents ;

2.de personnalités de la société civile ; à savoir des avocats, des magistrats, des représentants d’ONG ;

3. de personnalités représentant les partis politiques de l’opposition ivoirienne et ceux du pouvoir exécutif, en nombre égal, pour assurer des missions de contrôle et de vérification du processus et des opérations électorales, sans voix délibérative». Le parti d’Henri Konan Bédié souhaite également l’exclusion des guides religieux de la nouvelle commission électorale indépendante. Si le gouvernement a déjà pris des engagements pour une révision, il est très peu certains que toutes les revendications du Pdci soient prises en compte.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.