Côte d’Ivoire : accusé de vouloir trahir Gbagbo, Lida Kouassi réagit enfin

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

COMMUNIQUE LIDA MOISE – Ancien ministre de la défense et proche de Laurent Gbagbo, le baron de l’ancien régime est soupçonné depuis quelques temps de vouloir retourner sa veste. De récentes déclarations disproportionnées à l’égard de l’ancien dirigeant, lui ont été attribués sur la toile et dans la presse.

Lida Kouassi Moïse compte parmi les fidèles lieutenants de Laurent Gbagbo, l’ancien président ivoirien actuellement en Belgique, en attente de la fin de son procès. Ce lundi, le service de communication de ce baron du FPI a réagi à une polémique qui enfle la toile depuis quelques jours. Plusieurs personnes s’exprimant en son nom ont tenu des propos injurieux à l’égard de l’ancien dirigeant ivoirien. Pour faire taire la polémique, le vice-président de la tendance radicale du front populaire ivoirien a démenti toute implication dans la démarche suivie par ces personnes se réclamant de lui. Il a réaffirmé son appartenance à l’aile radicale du front populaire ivoirien, et son soutien indéfectible au président fondateur du parti.

Lida Kouassi Moïse reste et demeure toujours fidèle à Laurent Gbagbo, si l’on en croit le communiqué diffusé ce lundi par son service de communication. Pourtant, depuis quelques jours, « certains internautes, ressortissants de la région de LAKOTA se réclamant du Vice-Président du FPI, le Ministre d’Etat, LIDA KOUASSI MOÏSE, tiennent souvent, dans les réseaux sociaux et dans d’autres supports médiatiques, des propos malveillants, injurieux et discourtois vis-à-vis de l’entourage immédiat de son excellence Laurent GBAGBO, Président du Front Populaire Ivoirien, notre aîné et leader historique. Le ministre d’Etat LIDA KOUASSI MOÏSE voudrait d’emblée signifier qu’il n’a mandaté personne et ne cautionne aucunement ce comportement irrespectueux et indécent vis-à-vis de son aîné, le Président Laurent GBAGBO». La récurrence de ces déclarations controversées a très vite suscité de nombreuses interrogations sur la réelle position de l’ancien ministre à l’égard de son mentor Laurent Gbagbo. Certains ont même pensé que le fidèle lieutenant s’apprêtait à virer dans un autre camp, probablement le camp du RHDP que l’un de leur compagnon de lutte a décidé de rejoindre depuis l’année dernière : «Oui, sur le principe. Mais les démarches se feront plus tard. J’appelle à une union sacrée qui aurait dû se faire depuis 2011. À partir de ce moment-là, il est logique que je sois le premier à m’unir à la coalition au pouvoir afin d’encourager les autres à me rejoindre. Effectivement, donc, je serai avec la majorité présidentielle dans la perspective de 2020»,  a déclaré Alcide Djédjé, le patron du groupement politique Concorde. Mais Lida Kouassi n’a visiblement pas encore retourné sa veste, une éventualité qui n’est d’ailleurs pas à l’ordre du jour selon son service de communication.

> Lire aussi  PDCI : Maurice Kacou Guikahue aurait-il un agenda caché ?

Soutien indéfectible à Laurent Gbagbo

«Eduqué dans la pure tradition ancestrale Dida, axée sur le respect et la profonde considération des géniteurs et des aînés, le Ministre d’Etat ne peut permettre et laisser prospérer de tels agissements, honteux et répugnants, qui n’honorent point leurs auteurs.  Saisi d’un profond écœurement, le ministre d’Etat LIDA Kouassi Moise présente, en son nom propre et au nom du peuple Dida, des excuses au Président Laurent GBAGBO et à son entourage, lui exprime le soutien et l’engagement total de l’ensemble des Dida-Godié du Lôh-Djiboua qui ne prient que pour son retour triomphant et glorieux en Côte d’Ivoire. Au demeurant, le Ministre d’Etat LIDA KOUASSI MOÏSE recommande : Un discernement accru à tous les militants et sympathisants du FPI de Laurent GBAGBO, appelés à se tenir loin des dénigrements inules et des querelles intestines», rapporte le service de communication de l’ancien ministre ivoirien. A l’instar de plusieurs cadres de son parti, Lida Kouassi Moïse milite pour un retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire et à la présidence officielle du front populaire ivoirien assumée par Affi N’Guessan.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.