Réconciliation nationale : le ministre Touré Mamadou recadre Blé Goudé

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

CHARLES BLE GOUDE – Depuis sa remise en liberté conditionnelle, l’ancien ministre sous l’ère Laurent Gbagbo fait de la réconciliation nationale son nouveau cheval de bataille. Et selon l’ancien leader de la jeunesse patriotique, ce processus n’est pas encore une réussite, puisque quelques militaires ivoiriens sont encore sous les verrous.

Pour ses partisans, il est le nouvel apôtre de la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire. Depuis sa remise en liberté conditionnelle en janvier, l’ancien leader de la jeunesse patriotique s’attèle à mettre la cohésion au cœur du débat politique ivoirien. Depuis la Haye, il insiste régulièrement sur la nécessité de réconcilier les ivoiriens, d’autant plus que le pays s’apprête à vivre une nouvelle élection présidentielle. Mais selon un cadre de l’actuel régime, Charles Blé Goudé parfois de lucidité en évoquant ce sujet sensible en Côte d’Ivoire. De passage sur le plateau de TV5 monde, le ministre Touré Mamadou, porte-parole adjoint du RHDP, n’a pas manqué de répondre aux critiques du président du Cojep pour qui l’actuel gouvernement a lamentablement échoué sur cette question.

«Je n’encouragerai aucune tentation de vengeance ni aucune velléité de revanche. Vengeances sur vengeances, revanches sur revanches, ne feront que précipiter notre pays dans l’abîme, dans le chaos, bref dans un déclin irréversible…Nous devons travailler à doter notre pays d’institutions fortes et crédibles qui puissent traverser le temps et non des institutions assujetties aux intérêts du parti au pouvoir…Tout comme nous devons inscrire notre engagement et notre culture politique dans une compétition saine, c’est-à-dire débarrassée de toute violence et surtout loin des armes», révélait Charles Blé Goudé dans sa première adresse aux ivoiriens après sa remise en liberté conditionnelle. Sur le chantier de la réconciliation nationale, l’ancien président des jeunes patriotes n’a pas hésité à émettre des critiques sur les efforts du gouvernement. Malgré l’accord de l’amnistie à 800 prisonniers l’année dernière, Charles Blé Goudé estime toujours que le processus reste un échec en Côte d’Ivoire. Pour renforcer la cohésion sociale, le président ivoirien a amnistié l’année dernière l’ancienne première dame Simone Ehivet Gbagbo, et des centaines de prisonniers détenus pour des faits en rapport avec la crise post-électorale. Mais tous n’ont pas été libérés, puisque certains militaires ayant commis des crimes de sang restent toujours en prison. C’est le cas par exemple du général Dogbo Blé, ancien commandant de la garde Républicaine. Pour toutes ces raisons, l’ancien leader des jeunes patriotes estime qu’il y’a encore du chemin à faire pour que la réconciliation soit effective. Mais le ministre Mamadou Touré ne partage guère l’opinion de Blé Goudé, puisque de nombreuses actions ont été posées par le gouvernement qui a aussi facilité le retour de certains exilés politiques.

> Lire aussi  L'Association des banquiers de Gambie invite Jammeh à quitter le pouvoir de manière pacifique

Le ministre Touré répond à Blé Goudé

«Là je ne suis pas d’accord avec lui puisque j’ai entendu dire que la réconciliation est un échec, mais si la réconciliation était un échec, SIMONE GBAGBO ne serait pas en liberté, des détenus de la crise post-électorale ne seraient pas en liberté à travers la loi d’amnistie que le chef de l’État a eu à prendre.  Vous savez qu’avant 2011 les ivoiriens étaient vraiment divisés, aujourd’hui, le pays est en train de réapprendre à vivre ensemble, des fondamentaux solides ont été posés dans ce pays, c’est un processus long. On ne dit pas que du jour au lendemain tout le monde s’embrassera sur la bouche mais on peut être honnête et reconnaitre qu’après avril 2011, des actes d’apaisement ont été posés. 99% des réfugiés sont rentrés au pays, certains militaires, près de 5000 ont été réintégrés dans leurs fonctions, les détenus de la crise post-électorale viennent d’être libérés, tous les jours des actions… un ministère de la cohésion sociale a été mis en place… Je pense que sur la question, Ble GOUDE aurait pu faire preuve d’un peu plus de bonne foi».

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.