Accueil ACTUALITÉ Charles Blé Goudé évoque ses relations actuelles avec Laurent Gbagbo

Charles Blé Goudé évoque ses relations actuelles avec Laurent Gbagbo

BLE GOUDE ET GBAGBO – Après cinq années passées ensemble à la Haye, l’ancien président ivoirien et son protégé ont bénéficié d’une liberté conditionnelle après leur acquittement par les juges de la première instance. Depuis la Haye où il se trouve, l’ancien leader de la jeunesse patriotique est soupçonné de nourrir des ambitions politiques secrètes, une situation qui aurait créé des tensions dans ses relations avec l’ex-dirigeant ivoirien.

Charles Blé Goudé a longuement eu le temps de côtoyer Laurent Gbagbo à la Haye durant les nombreuses années qu’ils ont passées en détention jusqu’à leur procès. Mais depuis leur remise en liberté, des bruits de couloir font état d’une possible détérioration des liens entre ‘‘le père’’ et ‘‘le fils’’. Dans une interview accordée au quotidien Soir Info, l’ancien leader de la jeunesse patriotique, par ailleurs président du Cojep, a nié être dans la disgrâce de son mentor actuellement, car, rappelle-t-il, ‘‘je ne crois pas qu’un seul nuage existe dans les relations entre le Président Gbagbo et moi’’. Pourtant, depuis leur remise en liberté conditionnelle, certains médias évoquent qu’aucun contact téléphonique n’a été établi entre les deux personnalités.

Charles Blé Goudé prépare tout doucement son retour dans l’arène politique ivoirienne. Mais le président du Cojep dit vouloir rester pour l’instant sur la touche, car celui qu’il considère comme son ‘‘père’’ n’a pas encore conclu sur le plan politique : «Parlant d’élection en 2020, il faut bien que je sois en Côte d’Ivoire pour y participer…Et moi je n’ai pas la tête à se précipiter tout. Je prendrai tout mon temps comme je l’ai toujours dit. La conclusion de Laurent Gbagbo sera mon introduction. A-t-il conclu ? Je ne crois pas qu’il l’ait encore dit.». Mais depuis sa remise en liberté provisoire, certains sympathisants de Laurent Gbagbo le soupçonnent de nourrir secrètement des ambitions personnelles. Pour rappel, Charles Blé Goudé n’a toujours pas pris position dans la crise actuelle que traverse le Front populaire ivoirien, une crise qui oppose le président Pascal Affi N’Guessan à l’aile dissidente dirigée par l’ancien président ivoirien. Interrogé sur l’état de ses relations avec l’ancien président, le fondateur du Cojep a révélé que leurs rapports ne souffre d’aucune ambiguité, contrairement aux informations relayées par certains médias : «e ne parlerai pas des relations entre le Président Gbagbo et moi dans la presse parce que je ne crois pas qu’un seul nuage existe dans les relations entre le Président Gbagbo et moi. Beaucoup d’hommes font des spectacles et confondent leur souhait à la réalité́. Le Président Gbagbo est mon père. Les Ivoiriens lui doivent beaucoup. Nous lui devons beaucoup parce qu’il a sacrifié sa vie pour que la démocratie soit en Côte d’Ivoire. Il continue encore de payer le prix de son engagement pour la Côte d’Ivoire, pas forcément pour lui-même. J’ai passé́ cinq années avec lui, je sais que ce monsieur est un homme ouvert, compréhensif, un homme qui respecte l’autre. Tout ce que vous entendez, n’est que du spectacle inutile.», a fait savoir Blé Goudé dans une interview accordée à Soir Info.

> Lire aussi  Affaire Koffi Olomide Alpha Blondy : Jagger répond enfin à Mopao

Des priorités plus importantes qu’un contact téléphonique

«Je ne sais pas ce qu’un coup de fil entre le Président Laurent Gbagbo et moi vient chercher dans le débat politique ivoirien. Les Ivoiriens ont des problèmes, et de sérieux problèmes. Beaucoup d’Ivoiriens sont morts, d’autres sont blessés à vie. La paupérisation gagne du terrain, l’éducation est presque stagnante, les gens vont mourir dans la Méditerranée, les gens n’arrivent à se soigner. Il y a le problème de la Commission Electorale Indépendante dont on vient de parler. Il y a beaucoup de problèmes. Quittons les débats de bas-étage. J’ai l’impression que les gens s’ennuient. Moi je ne m’ennuie pas parce qu’il y a beaucoup à faire».

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.