Accueil ACTUALITÉ Gratuité CNI : au Ghana, la carte d’identité est gratuite (Alain Lobognon)

Gratuité CNI : au Ghana, la carte d’identité est gratuite (Alain Lobognon)

Gratuité CNI : au Ghana, la carte d’identité est gratuite (Alain Lobognon)

CARTE NATIONALE D’IDENTITE – les ivoiriens devront débourser la somme de 5000 frs Cfa pour se faire établir leur titre de CNI, une situation que le gouvernement aurait pu éviter aux ivoiriens selon l’ancien ministre Alain Lobognon. Il y’a de cela quelques semaines, le député de Fresco avait déposé un amendement à l’Assemblée pour demander que l’Etat supporte les frais de renouvellement dans son budget.

La gratuité de la carte nationale d’identité divise énormément en Côte d’Ivoire. Si certains ivoiriens sont favorables à ce que l’établissement de ces pièces se fasse gratuitement, le gouvernement a décidé de fixer à 5000 frs le coût de l’opération. Mais le député ivoirien Alain Lobognon juge inacceptable le paiement des frais pour l’opération, arguant que l’établissement de la CNI est gratuite au Ghana voisin, ou encore en France. Dans son amendement déposé à l’Assemblée National, l’élu de Fresco avait appelé le gouvernement à prendre en charge le coût de l’opération, un amendement qui ne passera finalement pas devant au parlement. Dans une interview accordée au quotidien ivoirien Le Temps, l’élu de Fresco est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à demander la gratuité des Cni en Côte d’Ivoire.

Pour plus de 80% d’ivoiriens, les cartes nationales d’identité sont arrivées à expiration. Pour le renouvellement de ces CNI, certains leader de l’opposition ivoirienne avaient demandé que l’état supporte le coût de l’opération dans son budget, la rendant ainsi gratuite pour les citoyens ivoiriens. Mais le projet de loi sur le renouvellement des cartes d’identité à l’Assemblée Nationale a fixé à 5000 frs le coût de l’opération. Il y’a environ un mois, Alain Lobognon déposait un amendement au parlement pour demander que l’Etat supportes les frais dans son budget. Mais la majorité parlementaire, à savoir le pouvoir en place, a eu le dernier en bloquant l’amendement. Dans une interview exclusive accordée au Temps, le député de Fresco a rappelé que les cartes d’identité étaient gratuites ailleurs, notamment chez le voisin du Ghana : «J’ai été maire d’une commune. Je sais que l’acte de naissance est vendu. Je sais que dans la commune de Fresco, là où certains font leurs actes de naissance à 500Fcfa, d’autres sont obligés de payer 2500Fcfa à la sous-préfecture. Parce que le Sous-préfet, pour signer, dit qu’on a envoyé quelqu’un à Abidjan, pour acheter les timbres. Il y a donc un droit de timbre à payer. Tous ces faux frais mis ensemble font trop pour l’Ivoirien. C’est pourquoi nous pensons que l’Etat doit supporter le coût de la carte nationale d’identité. Comme c’est le cas au Ghana. Oui, au Ghana, la carte nationale d’identité est gratuite. Mais là-bas, la carte nationale d’identité sert de carte d’assurance aux Ghanéens… Lors de l’examen du budget l’Etat pour 2020, nous allons faire nos propositions. Nous allons faire un amendement de l’article 901 du code général des impôts. Parce que la Côte d’Ivoire doit faire comme le fait le Ghana où la carte est gratuite. Le Sénégal l’a fait sur les 6 premiers mois de l’opération. En France, contrairement à ce que racontent certains, la carte nationale d’identité est gratuite».

> Lire aussi  Salon International du Tourisme Abidjan : Top départ le 20 avril 2016

Lobognon plaide pour une CNI multifonction

«Au lieu de sortir de l’argent pour éditer d’autres cartes, que la carte d’identité serve de carte de d’assurance santé. Que la Carte nationale d’identité serve de carte d’électeur. Pour la mise à jour de la liste électorale, il faut sortir des milliards, que cet argent serve pour la confection des cartes nationales d’identité. On sait également que les Ivoiriens éditent de nombreux documents administratifs contre payement. Cet argent n’entre pas dans les caisses de l’Etat. Pour une fois, que la carte d’identité permette de tracer l’argent qu’on paye», explique l’élu de Fresco.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.