Accueil ACTUALITÉ Résultats du BAC en Côte d’Ivoire : taux de réussite en baisse de 4,90%

Résultats du BAC en Côte d’Ivoire : taux de réussite en baisse de 4,90%

BACCALAUREAT SESSION 2019 – Comme annoncé par le ministère de l’éducation nationale, les résultats de l’examen du Bac ont été rendus publics ce lundi 29 juillet. Comme certains le redoutaient, le taux de réussite à l’échelle nationale connaît une baisse drastique de près de 5 points, comparé à celui de l’année précédente, une situation partiellement imputable à la régularité des grèves qui ont frappé le système éducatif ivoirien cette année.

Le taux de réussite du baccalauréat est en baisse cette année en Côte d’Ivoire. Le ministère de l’éducation nationale a rendu public ce lundi les différentes tendances pour le bac session 2019 sur le territoire national. Les résultats proclamés dans les différents centres d’examens sont marqués par une baisse au niveau du nombre d’admis. Sur les quelques 267 000 candidats qui ont pris part aux épreuves du baccalauréat, moins de la moitié ont été déclarés admis à cet examen de l’enseignement secondaire. L’une des raisons qui pourrait expliquer cette baisse est la grève généralisée qui a touché les établissements primaires et secondaires publics. Cette année, les élèves ont perdu environ deux mois de cours, à cause de la grève des enseignants qui exigeaient une revalorisation salariale.

A l’annonce des résultats du BAC en Côte d’Ivoire, la joie se lisait sur certains visages, tandis que la tristesse s’était emparée du cœur de certains candidats. Les bacheliers de l’année 2019 sont désormais connus. Après neuf mois de cours et de pression, le verdict est tombé ce lundi pour les candidats du Baccalauréat session 2019 en Côte d’Ivoire. Cet examen à tour unique est marqué cette année par une baisse drastique du taux de réussite estimé à 41,23% par la directrice des examens et concours : «L’examen du Baccalauréat de l’Enseignement Secondaire session 2019 au terme des délibérations, a vu se présenter effectivement dans les 442 centres de composition du territoire national 261.707 candidats dont 115.458 filles et 146.249 garçons. Sur cet effectif de candidats présents, 49.221 filles et 58.076 garçons qui donne un total de 107.897, ont été déclarés admis. Soit un taux de réussite national de 41,23 % au Baccalauréat 2019 contre 46,09% en 2018 et 44,97% en 2017. Ce taux de réussite national est donc en baisse de 4 points 90 (4.90 %). Autre constat : Le taux de réussite chez les filles qui est de 42,63 % est meilleur que celui des garçons où il est de 40,12 %». Pour le ministre Alain Lobognon, les résultats obtenus cette année sont révélateurs d’un système éducatif en crise : «Malgré une année scolaire escamotée, je rends hommage aux admis au Bac 2019 et à leurs parents pour les sacrifices consentis.  Personne au niveau des autorités ne devrait se satisfaire de ces résultats qui cachent en réalité l’échec collectif à rebâtir l’Ecole ivoirienne. Ne nous réjouissons pas de ces petits résultats!». L’une des causes pointées du doigt dans cette baisse du taux de réussite est la grève des enseignants ivoiriens.

> Lire aussi  Tendance déco Noel: idée pour une décoration féerique

La grève, responsable de la baisse des résultats ?

Pour des primes de logement et autres revalorisations salariales, les enseignants se sont lancés dans un bras de fer avec le gouvernement en plein milieu de l’année scolaire, forçant la ministre de l’éducation à opter pour un réaménagement du calendrier des examens. Face aux grévistes, Kandia Kamara a été contrainte de durcir le ton : «Maintenant celui qui ne veut pas enseigner peut aller ailleurs. Je n’admettrai pas cette grève de mardi. Je ne suis pas d’accord et tout enseignant qui va rentrer en grève à partir de mardi va assumer les conséquences. Parce que trop, c’est trop. Je dis à monsieur Attaby et ses camarades, trop c’est trop», lançait il y’a quelques mois la ministre de l’éducation nationale. Mais pour certains, la grève n’est pas la seule raison du recul du taux de réussite au baccalauréat cette année. Certains pointent du doigt le démantèlement des réseaux de fraudes aux examens cette année.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.