Accueil ACTUALITÉ Rencontre Gbagbo-Bédié : Venance Konan alerte le Pdci

Rencontre Gbagbo-Bédié : Venance Konan alerte le Pdci

RAPPROCHEMENT ENTRE GBAGBO ET BEDIE – Les deux poids lourds de la politique ivoirienne envisagent très certainement, après leur rencontre à Bruxelles, de consolider leur rapprochement au sein de l’alliance voulue par le président du pdci contre le Rhdp de Ouattara Alassane. Mais pour le journaliste ivoirien Venance Konan, cette envie soudaine de réconciliation avant la prochaine présidentielle, avec l’ancienne majorité présidentielle, pourrait coûter cher au Parti démocratique de Côte d’Ivoire.

«Gbagbo n’a pas été baptisé le boulanger sans raison», martelait le journaliste ivoirien Venan Konan dans son éditorial consacré à la rencontre entre les deux anciens chefs d’Etat à Bruxelles. Une semaine après ce tête-à-tête historique, les ivoiriens attendent toujours la naissance de la plateforme annoncée depuis l’année dernière par Henri Konan Bédié, le patron du Pdci Rda. Si cette alliance devrait regrouper une bonne partie de l’opposition ivoirienne, tous attendent l’adhésion du FPI de Laurent Gbagbo dans cette coalition qui se met en place contre le pouvoir du Rhdp. Pour le patron de Fraternité Matin, cette main tendue de Bédié à moins de deux ans de la prochaine présidentielle pourrait coûter cher à son parti, arguant que l’ancien pensionnaire de la Haye a plus d’un tour dans son sac.

La réconciliation était le slogan principal de la rencontre entre Gbagbo Laurent et Henri Konan Bédié le 29 juillet dernier à Bruxelles. Pour l’heure, sur le terrain, cette volonté de réconcilier tous les ivoiriens ne s’est pas encore véritablement matérialisé entre le FPI et le PDCI, chose qui ne devrait tarder à en croire certains bruits qui courent. Et les deux anciens dirigeants devraient officialiser cette réconciliation à travers la plateforme de l’opposition ivoirienne annoncée par Bédié depuis plus d’un an. Mais selon Venance Konan, le chef du Pdci tente ce rapprochement avec Gbagbo dans un but bien précis, celui d’avoir le soutien de l’ancien pensionnaire de la Haye à sa candidature en 2020, du moins à celle de son parti : «Bédié s’est donc brouillé avec Alassane Ouattara, avec la plupart des cadres de son parti qui ne voulaient pas de la rupture avec le Chef de l’état, et certainement aussi avec Affi N’Guessan, leader de l’une des deux branches du Fpi que Gbagbo ne veut plus voir, même en peinture. Disons les choses clairement : c’est parce que Bédié n’a pas obtenu de Ouattara ce qu’il voulait, à savoir un soutien à sa candidature, qu’il s’est fâché avec ce dernier. Et s’il se rapproche de Gbagbo, c’est pour que ce dernier l’aide à reconquérir le pouvoir, ou, tout au moins, à faire mordre la poussière à Ouattara ou à son poulain lors de la prochaine présidentielle.  Vous avez dit réconciliation ? bien sûr, tant que Gbagbo est content… on oublie vite que Gbagbo n’a pas été baptisé le boulanger sans raison. Et pour bien réconcilier les ivoiriens qui ont la mémoire si courte, on donne une seconde vie au concept de l’ivoirité qui avait eu pour conséquence de catégoriser les citoyens de ce pays entre vrais et faux ivoiriens, entre ivoiriens de souche multiséculaire et ivoiriens de circonstance.», lance le DG de Fraternité Matin.

> Lire aussi  Les chanteurs africains les plus riches

A 86 ans, Bédié toujours dans la course

«A ceux qui estimeraient qu’à 86 ans, il est trop vieux pour courir à nouveau après le pouvoir, vingt ans après l’avoir perdu, il a précisé qu’il est au contraire un jeune parmi d’autres, puisque le président de la Malaisie a 90 ans. Et comme il n’y a pas pire sourd que celui qui refuse d’entendre, il y a encore des membres de son parti qui s’accrochent à l’idée que tout cela n’est que de la très haute stratégie pour protéger le vrai candidat du PDCI, qui ne sera évidemment pas Bédié lui-même. Qui vivra verra comme aime à le dire un de mes amis.», indique Venance Konan.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.