Mort de DJ Arafat : décès à moto du roi du coupé décalé

par Kohan Kioshiko
2 Commentaires

DISPARITION DE DJ ARAFAT – Icone du coupé décalé depuis une dizaine d’années, le chanteur ivoirien est décédé ce lundi 12 août dans la capitale économique ivoirienne. La veille, l’artiste avait été interné d’urgence dans une clinique d’Abidjan après un violent accident de circulation dimanche nuit dans la commune de Cocody, pendant qu’il était à moto.

L’artiste ivoirien est décédé ce lundi après un accident de moto survenu la veille dans le quartier d’Angré. Alors que les ivoiriens fêtaient en toute jovialité la tabaski, des images du terrible accident de la star du coupé décalé ont été relayée sur la toile. Très rapidement, il sera conduit dans une clinique pour les premiers soins. Si les premières nouvelles étaient rassurantes, le numéro 1 du coupé décalé succombera malheureusement ce jour à ses blessures. La moto de l’artiste avait violemment heurté la voiture d’une journaliste ivoirien qui, aux dernières nouvelles, serait elle aussi en soins intensifs. La mort du Yorobo est un drame national qui touche la Côte d’Ivoire, puisqu’il était l’icône du coupé décalé la plus connues sur la scène internationale. Aussi difficile que cela puisse paraître, les ivoiriens n’auront plus l’occasion de pouvoir communier avec DJ Arafat sur un podium.

Roi du coupé décalé, l’artiste ivoirien DJ Arafat est décédé ce lundi 12 août à la Polyclinique des Deux Plateaux situé dans la commune de Cocody. Le numéro 1 du coupé décalé ivoirien est décédé dans un accident de moto survenu dans la commune dans la soirée du dimanche. Selon les témoignages recueillis, le chanteur ivoirien a violemment heurté le véhicule d’une journaliste de Radio Cote d’Ivoire dans la nuit du 11 aout à Angré 7e tranche, à proximité de la pâtisserie Paris Baguette. Les images de la moto de l’artiste complètement détruite n’ont laissé aucun ivoirien indifférent. L’artiste a été rapidement évacué dans une clinique pour des soins d’urgence. Selon son chargé de communication, les premières nouvelles étaient plutôt rassurantes en début de matinée. Pendant que les ivoiriens s’unissaient en prière pour le rétablissement rapide de l’artiste, son décès est annoncé par la chaine nationale ivoirienne. Certains fans qui avaient du mal à croire se sont massés devant la clinique où l’artiste était interné, clamant haut et fort ‘‘Daishi’’, l’un des tout derniers pseudos de l’artiste. Il aura fallu le communiqué du ministère de la culture pour confirmer à tous cette terrible nouvelle qui touche la Côte d’Ivoire : «Le Ministre de la Culture et de la Francophonie a le regret d’annoncer le décès ce matin à 8 heures de l’artiste DJ Arafat de son vrai nom Houon Ange Didier, des suites d’un accident de la circulation qui s’est produit hier nuit.  Le Ministre de la Culture et de la Francophonie présente ses condoléances à sa famille et à tous les mélomanes ivoiriens et entend prendre toutes les dispositions de concert avec le Chef de l’Etat pour les hommages et obsèques à l’artiste et invite tous les mélomanes à la retenue et au calme.»

> Lire aussi  Côte d’Ivoire : 5 arrestations dans un projet d’attaque déjoué à Issia

Réactions politiques au décès d’Arafat DJ

«Ce lundi 12 août 2019, Arafat DJ, de son vrai nom Ange Didier Houon, a été brutalement arraché à l’affection de sa famille et de ses nombreux fans, à l’âge de 33 ans.  Reconnu pour son talent, sa créativité et son fort tempérament, Arafat est pour une grande partie de la jeunesse ivoirienne et africaine, une source d’inspiration.  Il a vécu intensément et a atteint le sommet de son art  » le Coupé Décalé ». Notre pays perd ainsi un grand artiste, une référence internationale.  Yako à tous.», a révélé ce lundi la députée Yasmina Ouegnin. Hamed Bakayoko et le premier ministre ivoirien ont eux aussi rendu hommage à Arafat.

Vous pouvez aussi aimer

2 Commentaires

Tanoh ebi fermat 13/08/2019 - 9:04

Que ton ame repose en paix

Répondre
Carlos Edouard 15/08/2019 - 12:32

RIP

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.