Accueil ACTUALITÉ Des icônes de la musique rendent hommage à DJ Arafat

Des icônes de la musique rendent hommage à DJ Arafat

hommage_dj_arafat

DECES DE DJ ARAFAT – Le chanteur ivoirien est décédé dans la matinée du lundi après un accident de circulation survenu dans la nuit du dimanche, jour de la fête de Tabaski en Côte d’Ivoire. En Côte d’Ivoire, de nombreuses personnalités politiques se sont mobilisés pour rendre hommage à l’artiste ivoirien. Mais de nombreuses icones de la musique ont également réagi à la mort du Yorobo, l’unique artiste coupé décalé qui avait étoffé son palmarès avec deux trophées de Koras.

Le monde de la musique a été profondément choqué par la mort soudaine de DJ Arafat, le numéro 1 du coupé décalé en Côte d’Ivoire. Au sein du gouvernement, presque toutes les personnalités politiques ont réagi à la mort du chanteur ivoirien, décédé des suites d’un terrible accident de moto qui a eu lieu dans la nuit du dimanche. Le programme des obsèques du chanteur est toujours attendu par ses fans et ses proches. En attendant, les fans de l’artiste continuent de lui rendre un vibrant hommage, comme c’était le cas dans la soirée du mercredi au stade d’Angré, lieu où l’artiste a donné l’un des derniers spectacles avant son décès. De nombreuses sommités de la musique ont aussi réagi à la disparition du Yorobo.

La disparition de DJ Arafat fait toujours la une des infos en Côte d’Ivoire. Le chanteur ivoirien n’a malheureusement pas survécu au terrible accident de route dont il a été victime dans la nuit du dimanche 11 août dans la capitale économique ivoirienne. Et depuis l’annonce de sa mort, une pluie d’hommages est rendue au chanteur, sur la toile comme d’autres manières. Certains fans se sont massés au Stade d’Angré dans la nuit du mercredi pour rendre un hommage au roi du coupé décalé. Pour rappel, c’est l’un des derniers lieux où l’artiste a donné un concert. Le dernier public à avoir communié avec le chanteur ivoirien était son public de Treichville. Le chef de l’Etat a rendu un hommage au chanteur, tout comme de nombreuses personnalités politiques ivoiriennes. Sur la scène musicale, plusieurs sommités ont réagi au décès de l’artiste DJ Arafat. En dépit des relations moins amicales qu’ils entretenaient, Asalfo, le lead vocal du groupe Magic System, a rendu un hommage au Yorobo : «Le petit est parti. Il a vécu comme une étoile filante. Nous sommes tous effondrés. Dans le style du zouglou, à l’international, il y a Magic System. Pour le coupe-décalé, c’était DJ Arafat… C’est une grande perte pour la musique ivoirienne». Depuis la prison, le rappeur français MHD a également adressé une lettre à son ami Yorobo : «Gand frère! Tu m’as inspiré dans l’afro, je t’écoutais et connaissais tes morceaux par cœur, j’ai dansé à tes côtés, tu es venu sur scène avec moi sachant que 1 an auparavant, je ne te voyais que sur ma TV. Didier pourquoi j’entends ton nom aux informations dans ma cellule? Tu me fais quoi là ?  Donc c’est comme ça que tu nous laisses le travail qui n’est jamais finit ? Ne me fais pas ça s’il te plaît. Si un jour je descends à Babi, qui va venir me chercher ? A cause de toi, je suis allé à Abidjan autant de fois que mon pays d’origine».

> Lire aussi  Amnistie fiscale: plus de 5000 entreprises ivoiriennes sortent de la «clandestinité»

Maitre Gims rend hommage au Yorobo

«Je ne sais pas quoi dire DJ… je ne sais pas quoi penser, je réalise pas encore ce qui se passe, je pense à ta mère tes proches nos amis en commun, il nous restait encore tant de chose à accomplir… mais c’est Dieu qui donne et c’est Dieu qui reprend, merci pour ce que tu nous a laissé merci pour ce que tu à fais pour l’Afrique», lance le rappeur et collaborateur de l’artiste.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.