Accueil ACTUALITÉ Bédié dépêche Guikahué Chez Charles Blé Goudé

Bédié dépêche Guikahué Chez Charles Blé Goudé

Bédié dépêche Guikahué Chez Charles Blé Goudé

RENCONTRE GUIKAHUE ET BLE GOUDE – Le président du PDCI RDA, a dépéché une délégation à la Haye pour une rencontre avec le président du Cojep, l’ex-leader des jeunes patriotes. Récemment élu à l’unanimité par son parti lors du premier congrès, Charles Blé Goudé sera un atout de taille pour l’opposition lors de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Des indiscrétions annoncent par ailleurs sa possible adhésion à la plateforme de l’opposition voulue par Henri Konan Bédié. Cette visite sonne comme le début d’un rapprochement stratégique entre le Cojep et le Pdci.

Après avoir envoyé une délégation du PDCI à Bruxelles pour rencontrer Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié a dépêché une nouvelle délégation à la Haye pour cette fois rencontrer Charles Blé Goudé. Acquitté en première instance de la CPI, le président du Cojep est lui aussi dans l’attente de la décision finale de la Cour Pénale Internationale. A l’occasion de la visite, Maurice Kacou Guikahué, chef de la délégation du Pdci, a confié que le président Bédié souhaitait voir rentrer au pays l’ancien pensionnaire de la Haye jugé pour crime contre l’humanité. Mais cette visite n’était pas seulement fraternelle, à 14 mois de la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Une plateforme de l’opposition est actuellement en cours d’élaboration pour la future échéance électorale ivoirienne.

Le PDCI poursuit toujours sur sa stratégie de rapprochement avec ses anciens adversaires. Il y’a quelques mois, une délégation du parti rendait visite à l’ex-dirigeant Laurent Gbagbo, actuellement à Bruxelles, dans l’attente de son acquittement définitif, ou de son éventuelle condamnation à l’issue du procès à la CPI. Le mois dernier, c’était Henri Konan Bédié en personne qui se rendait en Belgique pour avoir un tête-à-tête avec l’ancien dirigeant ivoirien. Aujourd’hui, c’est une délégation du PDCI, conduite par Maurice Kacou Guikahué, qui se rend à la Haye pour rencontrer Charles Blé Goudé, également jugé pour les mêmes faits que Laurent Gbagbo à la Haye : «Une délégation du PDCI-RDA, mandatée par Son Excellence, Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et conduite par Monsieur Maurice Kakou GUIKAHUE, Secrétaire Exécutif en chef du PDCI-RDA dont Monsieur N’DRI Narcisse , Directeur de cabinet du Président BEDIE a été reçue à la Haye par le Ministre Charles BLÉ GOUDÉ, Président du COJEP et ses collaborateurs, dont le Directeur de Cabinet, Monsieur DIABY Youssouf . Cette rencontre s’est déroulée en deux temps…. En retour, le Président Charles Blé GOUDE a remercié le Président Henri Konan BEDIE pour avoir dépêché une délégation de haut niveau pour le saluer.  Il s’est dit heureux et très honoré par cette visite conduite par son aîné le Secrétaire Exécutif en Chef du PDCI-RDA. Il a, enfin, exprimé sa joie et sa reconnaissance et celles de ses collaborateurs pour l’affection témoignée en leur endroit par le Président Henri Konan BEDIE.», lisons-nous dans le communiqué officiel de la rencontre qui a eu lieu à la Haye.

> Lire aussi  Quels sont les dix artistes Africains connus dans le monde ?

Blé Goudé membre de la plateforme contre Ouattara ?

Au cours de la visite, Maurice Kacou Guikahué a adressé les chaleureuses félicitations du président Henri Konan Bédié à Blé Goudé pour avoir facilité l’adhésion de son parti à la future plateforme de l’opposition ivoirienne : «il te remercie d’avoir facilité l’adhésion du Cojep à la plateforme non-mise en place par les partis politiques de l’opposition significative ivoirienne». Mais le président du Cojep rappelait il y’a environ un mois qu’il ne prendrait guère part à une coalition contre un individu : «« Mon souhait est que les grandes personnalités se rapprochent pour parler sur une poser sur une table, les questions de la Côte d’Ivoire, pas contre un individu. Je ne participerai jamais à une alliance pour combattre un individu, mais pour proposer des idées, pour changer la Côte d’Ivoire. Si l’alliance entre les présidents Gbagbo et Bédié qui connaissent bien la Côte d’Ivoire, peut permettre que le calme revienne en Côte d’Ivoire et que les Ivoiriens se parlent de nouveau, moi je me dis que c’est salutaire et qu’il faut accompagner».

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.