Accueil ACTUALITÉ Les causes de l’incendie du marché de San-Pedro connues

Les causes de l’incendie du marché de San-Pedro connues

Les causes de l’incendie du marché de San-Pedro connues

INCENDIE MARCHE DE SAN-PEDRO – Les commerçants sont encore sous le choc du feu dévastateur qui a ravagé de nombreux magasins du marché municipal. Grâce à l’intervention des sapeurs-pompiers, appuyés par des camions du français Bolloré, le feu a pu être maîtrisé, évitant ainsi des dégâts plus importants. Pour l’heure, on ignore le coût de réhabilitation des magasins ravagés par les flammes. En déplacement à Paris, le maire de la commune, Miézan Anoblé Félix, a traduit sa compassion aux commerçants touchés par ce drame. Et selon les informations du maire, ce feu ne serait pas d’origine criminelle.

Les incendies de marché en Côte d’Ivoire sont souvent sujets à de nombreuses interrogations, du moins en ce qui concerne les causes. Certains vont jusqu’à pointer du doigt, les autorités de la commune, les soupçonnant de vouloir reconstruire le marché pour revendre les places à des tarifs plus élevés, souvent hors de portée de certains commerçant. L’origine des flammes qui ont ravagé plusieurs magasins dans la commune de San-Pedro est désormais connue. Selon une information transmise par Anoblé Félix, le maire de la commune, le feu aurait été provoqué par la chute d’un poteau électrique sur des magasins situés aux alentours du marché municipal Nabo Félix. Fort heureusement, aucune perte en vies humaines n’a été signalée dans ce drame qui a touché certains commerçants de la commune.

Les causes de l’incendie du marché municipal de la commune de San-Pedro viennent d’être dévoilées. Selon le premier magistrat de la ville, le feu n’est pas d’origine criminelle. Réagissant depuis Paris à l’incident qui a détruit plusieurs magasins, le maire Miézan Anoblé Félix a fait savoir que le feu a été provoqué par la chute d’un poteau électrique qui était en flammes : «Depuis Paris où je suis depuis quelques jours, j’ai appris avec désolation qu’hier aux alentours de 19h, un incendie s’est déclaré au marché Nabo Félix au Bardot suite à la chute d’un poteau électrique en feu, occasionnant l’embrasement de plusieurs magasins aux abords du marché. Fort heureusement, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Le feu a été circonscrit ce qui aura permis d’épargner une très grande partie du marché et d’éviter à un très grand nombre de commerçants et riverains d’énormes pertes. Je tiens tout d’abord à souhaiter beaucoup de courage aux sinistrés et leur dire que je partage leur peine». Le montant des réparations n’est pas connu, mais il sera estimé à coups de millions de Francs Cfa. Et les dégâts pu être plus importants n’eut été la promptitude et la vigilance des forces de l’ordre. Pendant que les soldats du feu s’attelaient à maîtriser l’incendie qui a ravagé le marché de San-Pedro, des individus mal intentionnés voulaient profiter de la stupeur créée pour dévaliser certains magasins. Mais la présence de la gendarmerie sur les lieux a permis de dissuader les quidams.

> Lire aussi  Didier Zokora le footballeur ivoirien serait-il maudit ?

Des camions de Bolloré pris pour cible à San-Pedro

«Ma peine est d’autant plus grande quand je réalise que n’eut été l’incivisme des badauds, cet incendie aurait pu être très vite circonscrit au premier magasin enflammé.  Comment expliquer et justifier que les trois engins de la société Bollore et de la Sodexam (venus juste en renfort); aient été cassés et les membres des équipages pris à partie, sous le fallacieux prétexte qu’ils n’aient pas été prompts?  Il y a quelques mois, je déplorais la casse du camion des sapeurs-pompiers dans leurs locaux après un incendie à Belleville et nous en avons tous payé les frais, lors des sollicitations qui ont suivies cet épisode regrettable… merci au Préfet de police et à ses hommes, merci au Commandant de légion de la Gendarmerie et à ses hommes ainsi qu’au Commandant BSSO venus en soutien pour éviter la casse des magasins des commerçants aux alentours du drame, merci à tous.», a rappelé le maire de la commune de San-Pedro. Anoblé Félix était en déplacement à Paris lorsque le marché de sa commune a été ravagé par un incendie.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.