Accueil ACTUALITÉ L’émouvant hommage de Moussa Soumbounou à DJ Arafat

L’émouvant hommage de Moussa Soumbounou à DJ Arafat

HOMMAGE DJ ARAFAT – Moussa Soumbounou, le patron de la structure Universal Music Africa, n’était malheureusement pas présent à Abidjan pour la grande cérémonie d’hommage rendue au chanteur ivoirien décédé le 12 août dernier. Très proche du chanteur ivoirien, le patron de la maison de production a tout de même honoré la mémoire du défunt à sa manière, en dressant le portrait d’un homme qui était soucieux du bien-être de sa famille. Rappelons que la Maison de production a promis de mettre sur le marché un album à titre posthume de l’artiste, album dont les revenus de l’artiste seront versés à ses ayant-droits.

Les ivoiriens ont rendu un hommage à DJ Arafat ce week-end pendant d’une grande veillée artistique qui s’est tenu au stade Felix Houphouët Boigny d’Abidjan. Une pléiade de chanteurs africains de renommée ont effectué le déplacement dans la capitale économique ivoirienne, pour honorer une dernière fois le chanteur ivoirien avant son enterrement. Mais le patron de sa structure Universal Music Africa n’était pas parmi les invités du stade, probablement en raison de son agenda chargé, eu égard des fonctions qu’il occupe actuellement. Moussa Soumbounou n’a pas manqué de rendre hommage au chanteur ivoirien décédé le 12 août dernier dans un accident de moto dans la commune de Cocody.

«Didier mon ami,  Tu étais un bosseur impressionnant et je suis un grand fan de toi YORO, je ne te l’ai jamais dit parce que tu aurais été « impossible » à gérer ensuite.  Mon Ami ta personne, ta complexité, ta générosité, ton amour pour ton prochain faisaient que tu me fascinais et quand tu m’as donné ta confiance en me disant  » DG je ne signe pas chez Universal Music Africa c’est Universal Music Africa qui signe avec moi », je n’avais jamais entendu ça. Tu m’as beaucoup impressionné mais je n’ai pas osé te le dire.». C’est par ses mots que Moussa Soumbounou, le DG de Universal Music Africa, a introduit son allocution d’hommage au chanteur ivoirien DJ Arafat. En dépit des apparences, le patron de la maison de production a présenté l’image d’un homme soucieux du bien-être des autres, en plus de celui de sa famille : «Tu me parlais de tes projets pour YoroGang, de Yvan Tresor, de Olo et des artistes que tu voulais sortir du ghetto et à qui tu voulais éviter les galères que tu as connues. J’étais impressionné par le fait que, avant de finir avec les tiens, tu voulais régler les problèmes des autres. Mais je ne te l’ai jamais dit aussi par pudeur.», confiait Moussa Soumbounou. DJ Arafat avait signé, comme une grande partie des artistes africains de renommée, avec la Maison de Production Universal Music Africa. Le chanteur ivoirien avait même sorti un album avec pour objectif de décrocher un disque d’or, devenant ainsi le premier artiste coupé décalé à avoir ce prix dans sa carrière : «Un jour tu m’as dit avant de partir en tournée « DG j’ai vieilli maintenant je veux aussi une situation stable comme une personne respectable, une maison, mes voitures et un disque d’or » , je respectais cela et me suis dit intérieurement c’est un homme comme les autres, tellement ordinaire avec ce niveau de notoriété qu’il en devient exceptionnel.», a fait savoir Moussa Soumbounou.

> Lire aussi  Maroc : des banques aux principes islamiques  

Un album posthume d’Arafat chez Universal Music

«Notre artiste, notre ami, notre frère est parti …  Aujourd’hui notre rôle, en tant que producteur, est de pérenniser la portée de l’oeuvre de DJ Arafat mais aussi de préserver ses intérêts pour que les revenus qui en découlent puissent bénéficier à ses ayants droit. Les droits de sa musique, le droit à l’image et la gestion des produits dérivés en sont une partie. Nous commercialiserons bientôt un album posthume qui sera la réédition de l’album « Renaissance » avec des inédits de DJ Arafat et des collaborations internationales et panafricaines. Faites confiance au Daishikan, il n’a pas fini de nous faire chanter et danser.», a fait savoir sa maison de production dans un communiqué.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.