Accueil ACTUALITÉ Financement meeting de Yakro : Adjoumani parle enfin

Financement meeting de Yakro : Adjoumani parle enfin

Meeting du PDCI – la semaine dernière, des dizaines de milliers de partisans du parti démocratique de Côte d’Ivoire ont convergé vers la ville de Yamoussoukro, la capitale politique du pays, pour rendre un hommage à feu Félix Houphouët Boigny. Outre la réussite de l’évènement, certaines informations relayées par le parti de Bédié faisaient état d’une éventuelle participation des transfuges du pdci à cette grande mobilisation, sur le plan financier.

Des cadres PDCI du parti unifié jouent-ils à un double jeu avec le pouvoir actuel ? C’est en tout cas l’hypothèse soutenue par plusieurs cadres restés fidèles à Henri Konan Bédié, le président du parti démocratique de Côte d’Ivoire. Ceux qui soutiennent une telle thèse avancent comme explication le financement du meeting de Yamoussoukro organisé pour rendre hommage à feu Félix Houphouët Boigny, le premier président de la République de Côte d’Ivoire. Selon les bruits qui courent, le ministre de l’agriculture et plusieurs cadres Pdci maintenant au RHDP, auraient apporté une contribution financière à l’organisation de cette cérémonie qui s’est tenue la semaine dernière, des allégations battues en brèche par le porte-parole du parti unifié. Selon certaines sources de son ancien parti politique, Adjoumani aurait apporté la somme de 5 millions de Francs comme contribution à l’organisation du meeting de Yakro, des révélations qui pourraient faire beaucoup de bruit dans un contexte de clarification des positions au parti unifié.

Le financement du meeting de Yamoussoukro s’invite depuis quelques jours au cœur du débat politique ivoirien. Selon plusieurs sources au sein du Pdci, des transfuges du parti ayant débarqué au RHDP continueraient de ruser avec le pouvoir actuel, puisqu’ils continueraient à servir discrètement la cause du parti d’Henri Konan Bédié. Plusieurs responsables Pdci membres du parti unifié sont aujourd’hui soupçonnés d’avoir participé au financement du meeting de Yakro la semaine dernière. Parmi Et parmi les cadres qui auraient contribué financièrement à la réussite de cette cérémonie d’hommage, le ministre de l’agriculture Kobenan Kouassi Adjoumani. Désigné comme porte-parole du RHDP, il avait été l’un des premiers cadres à prendre ses distances avec le camp de Bédié pour prendre rejoindre le parti unifié de Ouattara Alassane. Comme on pouvait s’y attendre, la réaction de l’éléphant du Zanzan n’a pas tardé. Kobenan Adjoumani qui n’a pas mis du temps à réagir s’étonne des informations véhiculées par certains militants de son ancienne famille politique: «A l’instar d’autres ivoiriens, j’ai pris connaissance d’une liste qui circule sur la toile et qui fait mention de personnalités qui auraient, par des manœuvres discrètes, apporté leurs contributions au financement du récent meeting organisé par le PDCI-Daoukro, à Yamoussoukro. J’aurais ainsi, en ce qui me concerne, déboursé la somme de 5 millions de F CFA comme appui à l’organisation de cette manifestation politique.  Je voudrais m’inscrire en faux contre cette publication honteuse et mensongère sortie, on le devine, des officines du PDCI-Daoukro et dont l’unique objectif est de tenter de discréditer les personnalités du RHDP issues du PDCI-RDA et de jeter le doute au sein de notre grand parti.  J’élève une vive protestation contre ces pratiques tendancieuses, malveillantes et ridicules qui n’honorent ni le PDCI-RDA, ni la démocratie. Tout en me réservant le droit de donner une suite judiciaire à cette affaire qui n’est pas un fait isolé, je voudrais mettre quiconque au défi de rapporter la preuve la plus infime soit-elle, de la sincérité de ce fake news». Le ministre de l’agriculture, par ailleurs porte-parole du parti unifié mis en place l’année dernière, va encore plus loin dans sa mise au point.

> Lire aussi  Jeux de la Francophonie : Abidjan fin prêt pour une grande fête

Une manœuvre pour discréditer les cadres Pdci au RHDP

«Le PDCI-Daoukro met en mission, selon lui, des prétendus espions, pour infiltrer les rangs du RHDP et est prompt à les dénoncer en les révélant au grand jour…Vous comprenez donc que l’objectif de ces basses manœuvres est de nous exposer, de nous livrer à la vindicte des militants du RHDP et de créer la confusion au sein de notre parti. Si la volonté du PDCI c’est de nous voir exclus du RHDP, pour un éventuel retour au PDCI-RDA, alors ils ont « tapé poteau » comme disent les jeunes et c’est peine perdue.», rapporte le ministre de l’agriculture dans sa mise au point.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.