Accueil ACTUALITÉ Côte d’Ivoire : le lycée technique d’Abidjan attaqué

Côte d’Ivoire : le lycée technique d’Abidjan attaqué

Lycée Technique d’Abidjan- situé dans la commune de Cocody, l’établissement d’enseignement a reçu jeudi la visite de plusieurs individus se réclamant de la fesci. Ces derniers, dans leur mouvement de protestation, ont perturbé le déroulement des cours ce jeudi dans l’enceinte de l’établissement. Plusieurs enseignants ont été également blessés selon un bilan dressé par le ministère de l’éducation nationale. Pour l’heure, on attend encore le communiqué de la Fesci soupçonnée d’être à l’origine de la perturbation des cours dans ledit établissement. Dans son communiqué, le ministère a appelé à une reprise effective des cours dès le lundi 2 décembre prochain.

Des individus armés de bâtons et autres projectiles ont fait irruption jeudi au Lycée technique d’Abidjan situé dans la commune de Cocody. Il aura fallu la présence des forces de l’ordre pour faire régner de nouveau le calme dans cet établissement. Dans la foulée de cette protestation, des enseignants seront blessés, des blessés qui seront pris en charge dans les centres sanitaires. A en croire les informations dévoilées par le ministère, ces individus manifestaient pour l’absence des tables blanc dans l’établissement d’enseignement. Le groupe se réclamant de la Fesci a perturbé les cours pour exiger le paiement des bourses, selon les informations transmises par le ministère. Pour l’heure, on attend toujours la version officielle de la fédération estudiantine et scolaire ivoirienne, présentée pour l’instant comme l’unique responsable de l’attaque technique d’Abidjan, ce jeudi 28 novembre.

L’attaque du lycée technique d’Abidjan ce jeudi 28 novembre a fait de nombreux blessés, selon le bilan officiel dressé par le ministère de l’éducation nationale. Selon le communiqué officiel, «en début de matinée, des individus se réclamant de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) ont fait irruption dans l’enceinte du Lycée Technique d’Abidjan, armés de bâtons et de projectiles, perturbant les cours et menaçant la quiétude de l’établissement.  Ces individus ont agressé des enseignants, pris à partie les élèves et saccagé le matériel didactique de certaines salles de classe. Le bilan de leurs agissements est le suivant : des enseignants molestés dont deux sévèrement; deux élèves blessés dont un grièvement ; plusieurs tables-bancs cassés». Le ministère a d’ailleurs dévoilé les motifs de cette irruption soudaine dans l’établissement, en plein déroulement des cours ce jeudi : «Avec l’appui des agents du Commissariat du 8ième Arrondissement, ils ont organisé la prise en charge, par l’infirmerie de l’établissement, des élèves blessés. Ces derniers sont actuellement hors de tout danger. Les agents du Commissariat du 8ième Arrondissement ont constaté les dégâts et se sont entretenus avec certains élèves et la direction du Lycée Technique d’Abidjan. De leurs entretiens, il ressort que les raisons de ces agissements sont : l’insuffisance des tables-bancs ; la cherté de la cantine installée et le non-paiement des bourses». Soupçonnée d’être à l’origine de l’attaque du lycée technique d’Abidjan, la Fesci n’a pour l’instant, pas encore réagi. Pour sa part, le ministère de l’éducation nationale a fermement condamné cette attitude de la fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire : «Le Secrétariat d’Etat auprès du Ministre de l’Education Nationale, l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle condamne avec fermeté cette énième interruption des cours par les élèves se réclamant de la FESCI», lisons-nous dans le communiqué.

> Lire aussi  Match amical Côte d’Ivoire Togo : Yaya Touré revient, Gervinho et Kalou écartés

Une irruption injustifiée

«Sur les raisons évoquées, le Secrétariat d’Etat à l’Enseignement Technique et à la Formation Professionnelle tient à faire les précisions ci-après : 100 tables-bancs ont été fournis au Lycée Technique d’Abidjan en début d’année 2019-2020 pour renforcer ses capacités d’accueil. Au demeurant, des élèves ne peuvent prétendre manifester pour avoir plus de tables-bancs et vandaliser celles qui sont déjà mises à leur disposition. Le paiement des bourses est l’aboutissement d’un processus dont les différentes étapes ne relèvent pas de la seule compétence du Lycée Technique d’Abidjan. En tout état de cause, tout est mis en œuvre pour leur paiement effectif avant les congés de décembre 2019, comme c’est le cas chaque année.», rapporte le ministère qui appelle à une reprise des cours lundi.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.