Accueil ACTUALITÉ Grève : quelles sont les alternatives pour se déplacer ?

Grève : quelles sont les alternatives pour se déplacer ?

Transport alternatif pendant les grèves

Alternatives de déplacement – Cela fera bientôt une semaine que le secteur du transport en France est fortement paralysé par une grève décrétée contre la réforme des retraites. Outre les lourdes conséquences économiques de ces mouvements de protestation pour la Sncf comme pour la Rapt, les usagers sont également énormément pénalisés par ces journées de mobilisation contre la réforme des retraites. Des mesures compensatoires ont été prises pour offrir aux usagers des trains des alternatives de déplacement durant ces journées de mobilisation en France.

Comment se déplacer en France pour son travail en période de grève ? Si le mouvement de colère  aura des conséquences économiques pour le secteur du transport en général, certains acteurs n’auront visiblement pas à se plaindre durant ces journées de mobilisation. En raison de la grève interprofessionnelle décrétée depuis le 5 décembre dernier, la Sncf avait recommandé à ses usagers de reporter leurs voyages et d’envisager d’autres alternatives de déplacement. Même son de cloche du côté de la Rapt qui a aussi invité ses voyageurs à privilégier d’autres moyens de déplacement durant ces périodes de perturbation du trafic en France. A ce jour, plusieurs alternatives s’ouvrent aux usagers qui ne pourront avoir leurs trains pour se rendre au travail. Outre les alternatives de déplacement conseillées, les usagers sont aussi invités à envisager la possibilité du télétravail, surtout si les taches quotidiennes à effectuer ne requièrent pas forcément la présence physique de l’employé sur son lieu de travail.

Pour anticiper la grève interprofessionnelle lancée par les principaux syndicats en France, certains usagers de la SNCF et de la RAPT ont étudié de près les nombreuses alternatives de déplacement proposées par les deux compagnies. A défaut d’avoir votre train, des autocars sont mis à votre disposition pour vous aider à relier votre domicile et votre lieu de travail. Comme on peut déjà s’en douter, cette solution qui semble à priori avoir été la plus envisagée dans ces périodes de grève en France, n’est pas toujours accessible à tous, puisque le nombre de réservations a considérablement grimpé à la faveur de ces journées de mobilisation contre la réforme des retraites. L’un des leaders du transport en autocar en France, l’allemand Flixbus, a même augmenté la capacité d’accueil de ses cars pour répondre aux besoins du moment : «Nous allons renforcer notre offre du 5 au 8 décembre en ajoutant 10 % de sièges sur les axes les plus demandés, soit près de 3000 sièges par jour…Si la grève venait à durer, des bus supplémentaires seront également affrétés du 12 au 15 décembre, en fonction des disponibilités de nos partenaires autocaristes.», a rapporté Raphaël Daniel, le porte-parole de la compagnie allemande de transport. Mais la circulation en autocar avec le leader du marché ne sera pas chose aisée durant ces périodes de grève interprofessionnelle, vu le nombre croissant de réservations : «À l’échelle nationale, nous observons une hausse de la demande de 70 % par rapport à la même période l’année dernière. Nous sommes loin de l’effet dernière minute. Les clients anticipent une non-circulation des trains.», précise le porte-parole de la compagnie allemande. Pour les transports en autocar, vous pouvez toujours solliciter les services de Blablabus également. Outre les déplacement en autocars, d’autres alternatives de déplacement ont été mises à la disposition des usagers des trains pendant cette période de mobilisation contre la réforme des retraites.

> Lire aussi  Info trafic transilien : prévoir un train sur cinq en circulation

Les plans B pour se déplacer pendant la grève

Impossible pour vous d’avoir un autocar ? Les VTC sont également mis à votre disposition pour faciliter votre déplacement pendant ces périodes de perturbation du trafic routier et ferroviaire. Sinon, le covoiturage sonne également comme une parfaite alternative de déplacement en ces période de grève, d’autant plus que les coûts risquent de grimper pour les autres alternatives. Pour le covoiturage, vous n’aurez probablement qu’à partager les frais d’essence avec le conducteur et d’autres passagers du véhicule, ce qui vous fera économiser de l’argent. Sinon, vous pouvez aussi recourir à la location de voitures pour vos déplacements en période de grève. Si aucune alternative ne répond à vos besoins, vous pourriez envisager le travail à domicile.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.