Accueil ACTUALITÉ EDF : Didier Deschamps revient sur sa prolongation

EDF : Didier Deschamps revient sur sa prolongation

Equipe de France – Comme annoncé par le président de la fédération française de football, l’entraineur français Didier Deschamps s’est vu accorder un nouveau sursis avec les bleus, après sa qualification à l’Euro 2020. Officiellement, les raisons évoquées pour justifier sa prolongation sont ses résultats satisfaisants ave les bleus depuis son arrivée il y’a plus de six ans.

L’équipe de France ne changera pas d’entraineur pour le prochain Euro. Après avoir obtenu la qualification en coupe d’Europe avec les bleus, Didier Deschamps a été prolongé de deux ans avec les bleus. Le sélectionneur français sera donc aux commandes pour l’Euro 2020 que la France démarrera face à deux géants d’Europe, l’Allemagne et le Portugal. Dans une longue interview accordée au quotidien Le Monde, le sélectionneur des bleus a évoqué sa prolongation avec l’équipe de France, surtout ses nouveaux challenges à venir. Vainqueur de la Coupe du monde en Russie, DD pourrait disputer une dernière fois cette compétition avec les bleus, étant donné que son contrat court jusqu’en juin 2022, quoique la coupe du monde au Qatar risque de dérouler avec un calendrier différent des précédentes éditions. S’il a été prolongé pour deux ans, le sélectionneur des bleus pense également déjà à sa succession, puisqu’il ne restera pas indéfiniment aux commandes de l’EDF, en dépit des résultats salués par Noël Le Graët, le président de la fédération française de football. Pour l’ancien footballeur, le candidat le mieux indiqué du moment pour sa succession serait actuellement Zinedine Zidane. Hasard du calendrier, le manager français est en contrat avec le Real Madrid jusqu’en juin 2022.

> Lire aussi  Présidentielle France : Macron distance Marine, Fillon et Mélenchon progressent

«Noël Le Gräet, président de la FFF, et Didier Deschamps se sont entendus sur une prolongation de contrat de deux ans. Le sélectionneur des Bleus est lié avec la Fédération Française de Football jusqu’à la fin de la Coupe du monde de la FIFA 2022. Ce mardi 10 décembre, Didier Deschamps a prolongé son contrat de deux ans avec la FFF. Il s’agit de sa troisième prolongation avec la Fédération après 2015 et 2017», rapportait la fédération française de football dans un communiqué le mois dernier. Après sa qualification pour l’Euro 2020 avec les bleus, Didier Deschamps s’est accordé un nouveau sursis de 2 ans avec l’équipe de France, une prolongation dont il a donné les raisons dans un entretien accordé au Journal Le Monde : «Le président s’inscrit dans une logique de résultat. Comme en 2013, en 2015 et en 2017, nous avons commencé à évoquer le sujet seulement une fois la qualification acquise. Il a toujours considéré que c’était mieux d’aborder une grande compétition avec un sélectionneur qui sera en place après. Pour moi, il n’y a rien de mieux que l’équipe de France.», a confié le sélectionneur des bleus. Déjà en poste pour deux ans, le manager français songe déjà à sa succession. Interrogé sur son successeur, Didier Deschamps mise énormément sur Zinedine Zidane, son ancien coéquipier en équipe de France : «Le prochain sélectionneur pourrait être Zizou. À un moment ou un autre, ce sera lui…Quand on est sélectionneur ou entraîneur, la limite d’âge n’existe pas. Ce sont les résultats qui permettent de durer.», a fait savoir le manager de l’équipe de France.

> Lire aussi  CAN 2019 : Ce n’est toujours pas gagné pour le Cameroun

Deschamps évite de parler de revanche pour l’Euro 2020

Battue par le Portugal en finale de l’Euro 2016, la sélection française aura l’occasion d’en découdre avec les portugais lors du prochain euro. Cette confrontation n’attendra pas la finale comme c’était le cas il y’a quelques années. Pour le sélectionneur, l’objectif reste avant le titre de champion d’Europe : «La seule échéance qui compte, c’est l’Euro, l’été prochain. Dans mon esprit, il n’y a pas de revanche à prendre. Ce n’est pas parce que nous avons été champions du monde que cette passion, cette envie se sont émoussées. Je ne considère pas ma mission de sélectionneur comme un travail. Ce serait indécent. J’ai le privilège de faire de ma passion mon métier. J’ai conscience que ce n’est pas le cas de tout le monde.», rapporte DD au Monde.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.