Accueil ACTUALITÉ L’hommage très émouvant de Charles Blé Goudé à Wattao

L’hommage très émouvant de Charles Blé Goudé à Wattao

hommage-ble-goude-wattao

Décès de Ouattara Issiaka – La mort du commandant Wattao, que certains appellent affectueusement sa bélé bélé, est une triste nouvelle pour l’armée ivoirienne, encore plus pour ses anciens compagnons de la rébellion. De nombreux opposants politiques ont rendu hommage à l’ancien comzone décédé aux Etats-Unis des suites d’une longue maladie qui l’avait momentanément éloigné de la scène culturelle ivoirienne, il était connu comme un mécène.

L’hommage de Charles Blé Goudé au commandant Wattao, connu à l’état civil sous le nom de Ouattara Issiaka, a été marqué par de nombreuses révélations. L’ancien leader des jeunes patriotes a notamment été marqué par la générosité de l’ancien comzone, notamment lorsqu’il effectuait un déplacement dans la ville de Bouaké pendant les heures chaudes de la rébellion en Côte d’Ivoire. Le colonel ivoirien avait à l’époque accueilli Charles Blé Goudé à sa résidence de Bouaké, lorsque ce dernier s’y était rendu pour rencontrer des ivoiriens. Dans le milieu culturel ivoirien, l’ancien commandant des forces nouvelles était surtout connu pour sa grande générosité. Nombreux sont les artistes ivoiriens qui ont rendu hommage à Ouattara Issiaka dans leurs chansons. Fragilisé par un diabète de niveau 7, l’ancien commandant des forces nouvelles s’était d’urgence rendu aux Etats-Unis, plus précisément à New-York pour y suivre les soins adaptés. Mais le décès de Wattao sera annoncé dans la nuit du dimanche au lundi 6 janvier 2020. Après avoir confirmé la mort du colonel ivoirien, l’Etat-major a annoncé une cérémonie d’hommage nationale au défunt, une fois que sa dépouille sera rentrée en Côte d’Ivoire en vue de son inhumation.

> Lire aussi  Acquittement de Laurent Gbagbo CPI : quels sont les scénarios possibles ?

A l’instar de Charles Blé Goudé, de nombreux partisans de l’ancien régime ont rendu hommage au commandant Wattao décédé dans la nuit du dimanche au lundi à New-York. Affaibli par un diabète, le gradé ivoirien se faisait de plus en plus rare sur la scène culturelle ivoirienne, où il a notamment côtoyé de nombreuses figures de la musique ivoirienne. Sur le plan politique, le colonel Ouattara Issiaka était l’un des rares commandants appréciés par les partisans de Laurent Gbagbo, en l’occurrence Charles Blé Goudé qui n’a pas hésité à lui rendre un vibrant hommage : «Aujourd’hui, 6 janvier 2020, j’ai appris avec désolation le décès du Colonel Issiaka Ouattara dit Wattao.  Je me souviens qu’après les accords de Ouagadougou en 2007, au moment où je cherchais à avoir accès aux ivoiriens de l’autre côté de la barrière, que l’on appelait la zone de confiance, j’ai pu avoir au téléphone un certain Issiaka Ouattara, dit Wattao. Grâce à lui, là où les armes avaient échoué, les mains nues, avec mes collaborateurs de l’alliance de la jeunesse, nous avions pu entrer à Bouaké pour parler de paix. J’avais même passé la nuit chez Wattao. Nous avions ensuite fait le tour de plusieurs contrées de notre pays dans le cadre de la paix. Je ne parle pas ici du chef rebelle, je parle de Wattao l’être humain». Le président du Cojep a d’ailleurs présenté ses condoléances à la famille du défunt dans son communiqué relatif au décès de l’ancien comzone : «Attaché aux valeurs africaines, qui enseignent que l’on ne se rejouisse point de la mort d’un être humain, quelles qu’aient été les déconvenues que l’on a pu avoir avec ce dernier, je souhaite présenter mes condoléances à la famille biologique du désormais feu Colonel Wattao, depuis là où je me trouve,La Haye».

> Lire aussi  Le Top 5 des croisières les plus luxueuses du monde

Réaction du camp Soro au décès de Wattao

«Mon colonel major Wattao, te souviens tu de cette photo que nous avons prise en 2006 pendant que nous étions dans le maquis ? Ce jour là nous étions à un conclave des Forces Nouvelles. Conclave au cours de duquel nous avons pris de grandes décisions qui auront des répercussions sur le futur. C’est quatre mois après que ton ami et frère ,ton compagnon de lutte,est devenu Premier Ministre. Cet ami qui ne retrouvera plus ton sourire. Cet ami que tu laisse seul.», a indiqué Traoré Mamadou, l’un des proches collaborateurs de Guillaume Soro.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.