Enseignement supérieur : débat houleux entre Silver Konan et Blé Guirao

Réforme enseignement supérieur – Tout est parti d’une publication du ministre Albert Mabri Toikeusse sur les réseaux sociaux. Sur sa page officielle, le ministre partageait il y’a quelques jours la photo de sa fille qui venait de décrocher un diplôme en gouvernance mondiale dans l’un des plus prestigieuses universités d’Ecosse. Si cette publication part d’une bonne intention, elle a suscité le mécontentement de certains, en l’occurrence le journaliste ivoirien André Silver Konan.

Un débat houleux sur l’enseignement supérieur aura lieu d’ici quelques jours entre André Silver Konan et Jean Blé Guirao, vice-président de l’UDPCI, parti membre de l’alliance au pouvoir. Pour l’heure, aucune date n’a été fixé pour ce débat entre les deux personnalités ivoiriennes. A l’origine de cette confrontation d’idée entre les deux hommes, une publication du ministre Albert Mabri Toikeusse, en charge de l’enseignement supérieur. Croyant partager sa joie avec les ivoiriens en publiant une photo de sa fille qui venait de décrocher un diplôme en gouvernance mondiale en Ecosse, le ministre ivoirien s’est attiré les foudres de nombres d’internautes. Le journaliste ivoirien André Silver Konan n’y est pas allé de main morte avec le ministre Albert Mabri Toikeusse. Pour le journaliste ivoirien, le ministre de l’enseignement supérieur refuse de réformer un département dont il a la charge, et ce depuis des années. Le journaliste est allé encore plus loin en invitant un cadre de l’UDPCI dans un débat public sur l’enseignement supérieur. Blé Guirao, vice-président du parti d’Albert Mabri Toikeusse, a répondu par l’affirmative à la requête du journaliste ivoirien.

Très suivi sur les réseaux sociaux, André Silver Konan fera l’objet d’un plus grande attention dans quelques jours. La raison, un débat public sur l’enseignement supérieur qui l’opposera à Blé Guirao, vice-président de l’UDPCI. L’appel lancé par le journaliste ivoirien n’est pas resté sans réponse. Depuis quelques jours, André Silver Konan multiplie les publications à l’endroit du ministre Albert Mabri Toikeusse, au sujet d’une publication sur la toile. Dans un post sur sa page officielle, le ministre chargé de l’enseignement supérieur présentait une photo de lui et sa fille qui vient tout fraichement de décrocher un diplôme en gouvernance mondiale, dans une prestigieuse université écossaise. La réaction à chaud du journaliste ivoirien n’a pas traîné : «N’avez-vous donc pas fait attention à ce petit détail mais oh tellement grand, pour la compréhension de la gouvernance par la punition des masses laborieuses en Afrique ? Eh bien, notre cher ministre Albert Toikeusse Mabri n’a pas choisi n’importe quelle filière pour sa brillante fille. Il l’a inscrite dans l’une des meilleures universités d’Ecosse, pour qu’elle étudie (tenez-vous bien) la gouvernance mondiale. Vous avez bien lu. Gouvernance mondiale ! Savez-vous pourquoi cette filière ? Pour qu’elle vienne nous gouverner demain, nous et nos enfants, condamnés à nous inscrire dans des universités pourries qu’il dirige depuis des années. Vous comprenez maintenant pourquoi il refuse de réformer l’enseignement supérieur dont il a la charge ? Ils sont simplement méchants ! Je répète : ils sont méchants». Après cette réaction plutôt musclée à l’endroit du ministre, André Silver Konan a invité tout cadre de l’UDPCI ou du cabinet de Mabri à un débat public sur la réforme de l’enseignement supérieur.

La date du débat encore inconnue

«Merci d’informer mon ami et frère André Silver Konan que suite à sa publication je suis d’accord pour le débat public avec lui… J’attends qu’il me précise la date; le lieu et les modalités afin que; une fois pour toute, on arrête de tromper les ivoiriens, afin qu’on arrête ainsi les histoires.», a réagi le vice-président du parti dirigé par Albert Mabri Toikeusse. La réaction du journaliste n’a pas tardé : «Cher(e)s tou(te)s. Je suis heureux de vous apprendre que suite à mon appel à un débat public sur « la cuisante incapacité du ministre Mabri à réformer l’Enseignement supérieur en Côte d’Ivoire…Jean Ble Guirao Debadea a marqué son accord pour le débat. Nous vous proposerons dans les moments à venir, un programme détaillé de ce débat qui sera public», indique André Silver Konan.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.