Eléphants de Côte d’Ivoire : Beaumelle ira voir Gervinho

Eliminatoires CAN 2021 – Les éléphants ont démarré les éliminatoires de la CAN au Cameroun du mauvais pied, puisque la sélection ivoirienne a perdu l’un de ses deux matches livrés dans ces phases de qualification. Le tout nouveau sélectionneur désigné pour une période d’un an, est déjà à pied d’œuvre pour préparer le match face au Madagascar dans quelques jours.

Les éléphants de Côte d’Ivoire connaissent depuis mercredi leur nouveau sélectionneur. Comme annoncé par la Fédération ivoirienne de football, l’identité du nouvel entraineur de la sélection nationale a été dévoilée dans la journée du 4 mars. La fédération ivoirienne de football a jeté son dévolu sur Patrice Beaumelle, l’adjoint d’Hervé Renard, pour le poste de sélectionneur des éléphants. Le français s’est engagé sur une période d’un an avec la sélection ivoirienne. L’objectif de Beaumelle sera donc de qualifier les éléphants pour la prochaine coupe d’Afrique des Nations qui se jouera au Cameroun l’année prochaine, en hiver selon un réaménagement de calendrier de la CAF. Pour cela, les ivoiriens devront au préalable réaliser un bon résultat face au Madagascar lors de la troisième journée des éliminatoires prévue pour le mois de mars. Rappelons que les ivoiriens avaient été battus par l’Ethiopie en déplacement, à l’occasion de la seconde journée des phases de qualification. Si Kamara Ibrahim avait décidé de se priver de Gervinho, Patrice Beaumelle entend pour sa part, tout mettre en œuvre pour faciliter le retour de l’international ivoirien en sélection. Le successeur de Kamara Ibrahim a d’ores et déjà annoncé qu’il se rendra en Italie pour rencontrer l’attaquant ivoirien qui pourrait être disponible pour le match contre le Madagascar ce mois de mars.

Pour Patrice Beaumelle, l’objectif cette année reste la qualification des éléphants de Côte d’Ivoire à la CAN 2021 qui aura lieu au Cameroun. Les ivoiriens devront terminer pour cela, à l’une des deux places qualificatives disponibles dans leur groupe, un objectif qui semble avoir mal démarré, puisque les éléphants ont été battus par l’Ethiopie lors de la seconde journée des éliminatoires de cette coupe d’Afrique. Pour le troisième match face au Madagascar à Abidjan, le nouveau sélectionneur des éléphants compte miser sur tous ses atouts : «C’est un avantage de connaître la maison. L’adaptation est plus facile et les joueurs connaissent la façon de travailler. Je suis excité à l’idée de commencer ce challenge…Madagascar est arrivé à maturité. Les Malgaches savent qu’ils peuvent se qualifier rapidement. Ça ne va pas être évident, même si c’est mieux d’entrer vite dans le vif du sujet. Certains joueurs m’ont appelé et ils sont motivés face à cette équipe qui a une âme…Il fait de bons matches et pourquoi se priver de lui, lâche-t-il. Je vais aller le rencontrer en Italie si c’est possible. En 2015, il avait été remarquable. Je veux le voir pour parler du présent et savoir si je peux compter sur lui. J’ai envie d’un groupe solidaire à l’image de l’Algérie lors de la CAN 2019 en Égypte.», a indiqué le sélectionneur des éléphants. Contrairement à Kamara Ibrahim, Beaumelle ne compte pas laisser sur la touche l’attaquant de Parme dont l’absence à la CAN en Egypte avait fait couler beaucoup d’encre.

> Lire aussi  Coronavirus Côte d’Ivoire : renforcement des contrôles à Tiassalé

Les raisons du choix de Beaumelle

«Le choix de Patrick Beaumelle se justifie du fait de notre contexte actuel qui nécessite de bâtir une nouvelle génération. Beaumelle est un bâtisseur car c’est lui qui a déniché Éric Bertrand Bailly. Il a des capacités d’intégrer facilement des jeunes pour continuer le travail qui a été déjà accompli. Patrick connait mieux cette équipe et tous les cadres. Il a été champion d’Afrique en 2015 comme adjoint de Renard. Ce choix est celui de la prudence, de la continuité. La double confrontation contre les Malgaches et celle contre le Niger nous impose un tel coach. Beaumelle n’est pas novice car il a été sélectionneur durant un(01) an de la Zambie. Nous sommes en fin de mandat dont Beaumelle dirigera cette équipe durant une année», a indiqué Sory Diabaté, vice-président de la FIF.

Vous pouvez aussi aimer