Coronavirus : pourquoi les Français n’écoutent pas les autorités ?

Coronavirus gens fait course centre commercial

Coronavirus en France – En Allemagne, 6672 personnes ont été contrôlés à l’épidémie, tandis que la France compte à ce jour 5423 cas confirmés. Mais contre toute attente, le voisin allemand s’en sort bien mieux que la France dans la lutte contre cette pandémie, malgré un nombre de cas élevé en République fédérale. A jour, on dénombre dans l’Hexagone 127 morts tandis que l’épidémie de Coronavirus cause moins de décès en Allemagne, 14 morts à ce jour plus précisément.

Les français prennent-ils au sérieux la crise sanitaire provoquée par le Coronavirus ? Le bilan officiellement fait état de plus d’une centaine de morts pour moins de 5500 cas confirmés dans l’Hexagone à ce jour. Pourtant, l’Allemagne approche la barre des 7000 cas confirmés, sans toutefois enregistrer un nombre de décès aussi important que le voisin français. Selon les autorités sanitaires allemandes, l’épidémie a causé la mort de seulement 14 personnes à ce jour, contre 127 dans l’Hexagone. Depuis samedi, la France est officiellement passée au stade 3 de la maladie, avec un renforcement des mesures déjà prises par le gouvernement. La fermeture de plusieurs commerces non essentiels à la vie de l’Etat a été ordonnée par le gouvernement qui pour l’heure, n’impose pas de mesures de confinement particulières aux français. Mais la consigne reste la même, évitez les déplacements, évitez les rassemblements, les bars, les restos…ou encore privilégier le télétravail pour ceux dont la présence physique n’est pas nécessaire sur le lieu du service. Mais la menace n’est visiblement pas encore prise au sérieux par tous les français, qui se rassemblent encore à certains endroits publics (jardins publics ou espaces ludiques pour les enfants…).

A en croire la porte-parole du gouvernement, certains français n’auraient pas encore pris la peine mesure de la crise sanitaire à laquelle le pays est confronté suite au Coronavirus. Le pays est depuis quelques jours, passé au stade 3 de l’épidémie, avec des mesures de plus en plus contraignantes pour éviter les risques de propagation. Eviter les déplacements inutiles, privilégier le télétravail pour les employés dont la présence physique n’est pas requise, sont entre autres les mesures que les français sont tenus de respecter face à cette pandémie qui frappe à ce jour 80 pays de la planète. Mais les français ne suivraient pas, du moins pour certains, toutes les consignes sanitaires mises en place pour lutter contre cette épidémie. De passage sur France Inter, la porte-parole du gouvernement n’a pas manqué de le faire remarquer : «On voit bien que malheureusement au fond la prise de conscience dans la société française de la difficulté, du danger face auquel sommes, parce qu’il est invisible, n’est pas encore au rendez-vous, et si nous devions prendre des mesures supplémentaires pour que cela imprime davantage dans le comportement de nos concitoyens, je crois que nous n’hésiterons pas à le faire», rappelle Sibeth N’Diaye qui estime qu’on «peut faire de la trottinette sur les trottoirs, faire du vélo, dans la ruralité se promener dans la campagne». Si aucune mesure de confinement n’a encore prise par le gouvernement français, contrairement en Italie ou encore en Espagne, plusieurs commerces et lieux de divertissement inutiles à la vie de l’Etat français ont été appelés à fermés. Pour ceux qui redoutent des mesures de confinement, la journée du lundi a été essentiellement consacrée aux courses dans les grandes surfaces, histoire de s’approvisionner pour les semaines à venir.

> Lire aussi  Des anciens du Barça apportent leur soutien à Luis Suarez

Une situation dégradante en France

«Cette histoire de décret était une fake news. Il n’en reste pas moins que nous prendrons toutes les mesures qui peuvent être utiles pour faire en sorte de modifier en profondeur les comportements…il y a de plus en plus de personnes dans les hôpitaux, y compris des jeunes. La situation de l’épidémie se dégrade, les choses s’accélèrent», poursuit la porte-parole du gouvernement Sibeth N’Diaye. Rappelons que l’Italie a officiellement dépassé la barre des 2000 morts ce lundi dans la crise du Coronavirus. Foyer de l’épidémie, la Chine compte moins de cas désormais, avec seulement une vingtaine

Vous pouvez aussi aimer