Coronavirus : Charles Blé Goudé suspend ses activités politiques

Activités du Cojep – habitué à recevoir du monde à la Haye depuis sa remise en liberté provisoire, Charles Blé Goudé a décidé de ne plus accueillir de monde à sa résidence actuelle. Le président du Cojep a aussi décidé de suspendre toutes les activités politiques de son formation politique, aussi bien à la Haye comme dans son pays. Cette décision a été prise suite à l’épidémie de Coronavirus qui touche aujourd’hui 80 pays.

L’épidémie de Coronavirus modifie aussi les agendas politiques de nombreuses personnalités politiques ivoiriennes. Charles Blé Goudé, ancien pensionnaire de la CPI acquitté depuis plus d’un an par la chambre de première instance, a procédé ce lundi a un réaménagement de son calendrier politiques, en raison de l’épidémie qui a déjà fait plus de 2000 morts en Europe. Désormais, le président du Cojep ne recevra plus de monde à sa résidence, aussi bien dans le cadre des visites fraternelles comme dans le cadre des activités politiques de son parti. Cette semaine, étaient prévus l’inauguration du nouveau siège de sa formation politique, en Côte d’Ivoire comme en Europe. Le président du COJEP a décidé de surseoir à cette cérémonie d’inauguration en raison du COVID-19. En Côte d’Ivoire, de nouvelles mesures sanitaires ont été prises par le gouvernement, en vue d’éviter les risques de propagation du Coronavirus sur le sol ivoirien. Des rassemblements pouvant convoquer plus d’une cinquantaine de personnes ont été interdits par le gouvernement pour une période d’environ deux semaines. Rappelons que les écoles resteront aussi fermées en Côte d’Ivoire pour une durée de 30 jours selon le gouvernement.

«Après avoir entendu son Médecin particulier, Dr. Patrice SAKAKA et les experts en santé et hygiène publique au sein du parti sur l’évolution de la situation sanitaire liée au COVID 19 en Côte d’Ivoire et dans le monde ; Saisissant la présente occasion pour témoigner son soutien à toutes les victimes de ce virus mortel à travers le monde ; Après consultation de la haute direction du parti réunie en urgence en comité de Direction extraordinaire ; Après avoir félicité les responsables et les militants du parti pour leur mobilisation et leur détermination en vue de faire de la rentrée politique couplée à l’inauguration du nouveau siège du parti un succès sans précédent ; Mais, privilégiant la santé et le bien-être des populations plus que les intérêts et enjeux politiques et dans un souci de précaution…L’inauguration du nouveau siège et la rentrée politique du Cojep en Côte d’Ivoire et en Europe (à La Haye) prévues respectivement les 20 et 21 mars 2020 sont reportées à une date ultérieure…Toutes les visites au Président du parti, à La Haye, sont suspendues jusqu’à nouvel ordre…Toutes les activités de masse au sein du parti (Assemblées Générales, Conseils de coordination, de département et de région, meetings etc.) sont également suspendues jusqu’à nouvel ordre ; Le président du parti exhorte les uns et les autres au respect scrupuleux des mesures de précaution telles que recommandées par les autorités sanitaires.», indique Charles Blé Goudé dans un communiqué rendu public ce lundi 16 mars 2020. Cette décision faite suite à la crise sanitaire que traverse aujourd’hui 80 pays de la planète touchés par le Coronavirus. Selon une information transmise par le ministère ivoirien de la santé, ce sont trois nouveaux cas qui ont été diagnostiqués en Côte d’Ivoire, ce qui fait passer le nombre de cas confirmés à quatre désormais en Côte d’Ivoire.

> Lire aussi  Coronavirus Côte d’Ivoire : renforcement des contrôles à Tiassalé

Ecoles fermées en Côte d’Ivoire

«Ce lundi 16 mars, j’ai présidé une réunion du Conseil National de Sécurité au cours de laquelle des mesures complémentaires ont été prises pour lutter contre la propagation du Coronavirus (COVID -19) dans notre pays… Fermeture de tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur pour une période de 30 jours à compter du 16 mars 2020 à minuit», rapporte le président ivoirien dans un communiqué. Ouattara Alassane a également invité les ivoiriens à tenir la distance d’au moins 1 mètre entre eux dans certains espaces publics.

Vous pouvez aussi aimer