Coronavirus : Henri Konan Bédié s’adresse aux ivoiriens

Coronavirus en Côte d’Ivoire – Face à la confirmation de nouveaux cas de l’épidémie sur le territoire ivoirien, le président Ouattara Alassane a décidé de durcir les mesures préventives déjà mises en place pour lutter contre la propagation du virus. Si le confinement n’est pas encore à l’ordre du jour sur le territoire ivoirien, les contrôles aux frontières aériennes et terrestres ont été renforcées pour faire face à cette crise sanitaire mondiale.

Henri Konan Bédié s’est adressé aux ivoiriens à l’instar de son ancien allié, face à l’inquiétude suscitée par la confirmation de nouveaux cas de Coronavirus en Côte d’Ivoire. Une série de mesure a été arrêté à l’issue d’un conseil national de sécurité présidé par le chef de l’Etat. Les établissements scolaires du pays ont tous été fermés pour éviter des risques de propagation du virus, et cela pour une durée de 30 jours. Une interdiction de fréquenter les maquis, bars et autres espaces dédiés aux spectacles est aussi entrée en vigueur pour une durée de 15 jours, sans oublier le renforcement des contrôles aux frontières aériennes et terrestres. L’ensemble de ces mesures prises a été fortement saluée par les ivoiriens qui attendaient des décisions fermes de l’exécutif face à cette crise sanitaire de portée mondiale. Dans son adresse aux ivoiriens, Henri Konan Bédié n’a pas manqué de saluer les décisions prises par le président ivoirien pour protéger les ivoiriens contre cette épidémie responsable de la mort d’au moins 2000 personnes en Italie. En revanche, le président du PDCI RDA  a déploré la session extraordinaire du Congrès convoquée ce jour pour statuer sur la révision de la Constitution ivoirienne.

«Nous venons d’apprendre que trois nouveaux cas officiels de coronavirus ont été enregistrés en Côte d’ivoire. Notre pays compte désormais quatre personnes infeçtées par le virus. Si aucun décès n’est, pour le moment, à déplorer, le principe de précaution prévaut dans tout le pays. Ainsi, le lundi 16 mars 2020 une réunion du Conseil National de Sécurité a eu lieu au cours de laquelle des mesures complémentaires ont été édictées pour lutter contre la propagation du Coronavirus dans notre pays. Ces mesures de sécurité arrêtées ont pris effet le même lundi 16 mars 2020 à minuit dont la fermeture de toutes les écoles et l’interdiction de regroupement de plus de 50 personnes pendant 15 jours renouvelables. J’invite donc les populations, les militants et militantes, les sympathisants et sympathisantes de notre Parti et tous les compatriotes au strict respect des mesures prises par le Gouvernement en Côte d’Ivoire. Outre les mesures dont la mise en oeuvre dépend directement du Gouvernement, j’invite particulièrement chacun, chacune à son niveau à respecter les consignes de sécurité qui lui incombent.», a déclaré le président du PDCI RDA ce mardi 17 mars 2020. Selon une annonce officielle, le premier cas de Coronavirus en Côte d’Ivoire est guéri. Le ministère de la santé affiche son optimisme concernant le traitement des nouveaux cas identifiés sur le territoire ivoirien. Dans son message, le président Henri Konan Bédié a invité les ivoiriens à suivre les mesures préventives contre l’épidémie, non sans manquer de déplorer un autre fait qui alimente aussi l’actualité ivoirienne, la révision constitutionnelle en Côte d’Ivoire.

Bédié dénonce l’adoption de la révision constitutionnelle

«Malheureusement chers compatriotes, face à cette situation grave de pandémie du Coronavirus qui sème l’émoi à l’échelle mondiale et qui nous interpelle tous, nous déplorons que, malgré la prise d’effet de toutes les interdictions le lundi 16 mars à minuit, le Gouvernement a autorisé la tenue de la réunion du Congrès du Parlement Ivoirien ce mardi 17 mars 2020 à Yamoussoukro pour légiférer sur la Constitution Ivoirienne, regroupant ainsi plus de 550 personnes à la Fondation Felix HOUPHOUET-BOIGNY pour la recherche de la Paix de Yamoussoukro. Le PDCI-RDA ne comprend pas et condamne avec énergie cette triste attitude obstinée qui place les calculs politiciens et les intérêts égoïstes au-dessus de la santé des Ivoiriens et de la vie humaine.», fait savoir le président du Pdci Rda.

Vous pouvez aussi aimer