Coronavirus Côte d’Ivoire : renforcement des contrôles à Tiassalé

Epidémie de Covid-19 – Le nombre de cas recensés en Côte d’Ivoire, selon le nouveau bilan du ministère de la santé, est passé à 190. L’évolution de l’épidémie à certaines villes de l’intérieur est devenue malheureusement une réalité depuis quelques jours. Dans la ville de Duékoué deux cas e covid-19 ont été recensés par les autorités sanitaires.

Face à l’avancée du Coronavirus en Côte d’Ivoire, la réponse du maire Tiémoko Assalé ne s’est pas fait attendre. Après avoir lancé une vaste opération de sensibilisation sur le Covid-19, le journaliste ivoirien travaille désormais au renforcement des contrôles sur le territoire placé sous son administration. Pour Eviter tout risque de propagation dans commune, le maire préfère anticiper les choses. Tiémoko Assalé travaille actuellement à l’arrêt des transports entre sa commune et les communes avoisinantes. Cette décision sera également étendue aux villes du pays qui ont déjà recensé des cas de Coronavirus, une décision qui ne vas surement pas plaire aux transporteurs de Tiassalé. Parmi les nouvelles mesures arrêtées par le maire, l’ouverture du marché uniquement aux commerçants des denrées alimentaires. Autrefois dit, les commerces non essentiels effectués dans le marché seront désormais fermés, ce qui permettra de réduire le taux de fréquentation du marché.

Tiémoko Assalé préfère anticiper les choses dans la lutte contre le Coronavirus dans sa circonscription. Si l’ensemble des cas de Covid-19 en Côte d’Ivoire étaient uniquement recensés à Abidjan, l’épidémie touche désormais d’autres villes de l’intérieur du pays. Après les mesures annoncées par le gouvernement, le journaliste ivoirien élu maire de Tiassalé en octobre 2018, envisage d’aller plus loin dans la protection de ses administrés contre le Coronavirus en Côte d’Ivoire : «Nous nous préparons à toutes les éventualités et nous savons que le plus dur est devant nous. Mais ensemble nous allons y faire face. Nous adapterons les mesures à l’évolution de la situation et nous ne reculerons pas devant les mesures à prendre pour protéger la vie de la population, y compris en allant au confinement total s’il le faut. Toutes les mesures qui peuvent sauver des vies seront prises sans aucune faiblesse.  L’Etat central fait sa part, mais nous savons qu’aucun État n’a été suffisamment préparé à cette situation. Chacun de nous, élus locaux, citoyens ordinaires, doit jouer sa partition. Les mairies n’ont pas de lignes dans leur budget pour faire face financièreement à la menace, mais en faisant preuve de leadership, en faisant preuve d’imagination, en appliquant rigoureusement les mesures annoncées par le gouvernement, nous arriverons à survivre ensemble. Toute l’équipe municipale est mobilisée et reste à vos côtés, à votre disposition tous les jours.  Nous devrons être unis, solidaires, déterminés pour affronter ce mal qui menace notre existence commune.», a fait savoir Tiémoko Assalé. Les nouvelles mesures attendues dans la commune de Tiassalé affecteront particulièrement le secteur des transports dans la commune, puisque le maire entend accentuer les contrôles aux différentes entrées du territoire placé sous son administration.

> Lire aussi  Présidentielle 2020 : Ouattara candidat à un 3eme mandat

Des transporteurs en chômage technique ?

«Sur les mesures en préparation que le Maire entend prendre pour augmenter le niveau de surveillance de la ville de Tiassalé, il faut retenir essentiellement:

-Le contrôle de l’accès des populations au marché central de la commune par la détermination de trois axes avec deux jours de marché et de courses pour les populations de chaque zone.

-la détermination de points d’entrées de la ville équipés de dispositifs de lavages de mains placés sous la surveillance de la police et tenus par des jeunes bénévoles du CREAT (centre de rencontres et d’écoute), des jeunes bénévoles de la commune, choisis dans les quartiers.

-l’ouverture du marché uniquement aux vendeurs de denrées alimentaires entre 6 heures et 15 heures du lundi au dimanche sauf le jeudi ou le marché restera fermé.

-l’interdiction du transport entre Tiassalé et les communes voisines (mesure à l’étude) et les villes de l’intérieur touchées par la maladie.», souligne le service de communication de la mairie.

Vous pouvez aussi aimer