Coronavirus : le port du masque obligatoire en Côte d’Ivoire

Covid-19 en Côte d’Ivoire – Le nouveau bilan de l’épidémie communiqué par le ministère de la santé a donné des sueurs froides à certains ivoiriens. En l’espace d’un mois, le pays a atteint la barre des 400 cas de contamination au nouveau coronavirus. De nouvelles mesures ont été prises ce jeudi à l’issue d’une réunion du conseil national de sécurité. Désormais, le port du masque est obligatoire en Côte d’Ivoire pour toute personne qui sort de son domicile.

Le port du masque en Côte d’Ivoire est désormais obligatoire dans la lutte contre le nouveau coronavirus. L’information a été rendue publique ce jeudi à l’issue d’un conseil national de sécurité présidé par le chef de l’Etat. De nouvelles mesures ont été également annoncées pour réguler le secteur des transports. La réduction du nombre de passager par voiture sera ultérieurement communiquée selon le conseil national de sécurité. L’épidémie gagne rapidement du terrain en Côte d’Ivoire. A ce jour , l’on recense 444 cas de contamination au Covid-19 sur l’ensemble du territoire. En Afrique de l’ouest, la Côte d’Ivoire passe momentanément devant le Burkina Faso au classement des pays où l’on recense le plus de cas de contamination à cette épidémie. Le gouvernement insiste une nouvelle fois sur le respect des mesures préventives annoncées par l’OMS dans son nouveau communiqué.

«Ce jeudi 9 Avril 2020, 60 nouveaux cas d’infection à COVID-19 ont été enregistrés sur 247 prélèvements, portant à 444, le nombre total de cas confirmés, 4 nouveaux guéris et 0 décès.  Au total, nous enregistrons à ce jour 444 cas confirmés, 52 guéris et 3 décès.», rapportait Aka Aouélé, ministre ivoirien de la santé dans son bilan quotidien du Covid-19. Face à la progression inquiétante de l’épidémie en Côte d’Ivoire, le conseil national de sécurité s’est une nouvelle fois réuni ce jeudi : «Ce jeudi 9 Avril 2020, 60 nouveaux cas d’infection à COVID-19 ont été enregistrés sur 247 prélèvements, portant à 444, le nombre total de cas confirmés, 4 nouveaux guéris et 0 décès.  Au total, nous enregistrons à ce jour 444 cas confirmés, 52 guéris et 3 décès…Le Conseil National de Sécurité a condamné les actes de vandalisme sur les installations destinées au dépistage du Coronavirus et a invité le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile à renforcer les dispositifs d’encadrement et de sécurisation.    Le Conseil National de Sécurité a, par ailleurs, été informé de la bonne application des mesures d’interdiction de circuler entre le Grand Abidjan et les villes de l’intérieur du pays, et rappelle que cette disposition demeure le meilleur moyen d’éviter de nouveaux foyers à l’intérieur du pays. En outre, les demandes de laissez-passer pour les déplacements à titre exceptionnel entre le Grand Abidjan et l’intérieur du pays se feront dorénavant en ligne, sur internet.», lisons-nous dans le communiqué officiel. Comme il fallait s’y attendre de nouvelles mesures ont été annoncées par le conseil national de sécurité pour freiner la propagation du virus en Côte d’Ivoire.

Sortir avec son masque

«Au terme des délibérations et après l’analyse de la situation, le Conseil National de Sécurité a pris les mesures additionnelles suivantes :

– l’obligation du port de masques, notamment dans le Grand Abidjan, en veillant à leur disponibilité et leur gratuité, à commencer par le personnel de santé et les forces de Défense et de Sécurité ;

– le confinement obligatoire à domicile de toutes les personnes fragiles, notamment les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques ;

– la réduction des déplacements non essentiels ;

– la mise en œuvre effective du télétravail», lisons-nous dans le communiqué diffusé par la présidence de la République. Les personnes qui ne respecteraient pas le confinement pourraient être frappées par des sanctions : «Le paiement d’amendes ou l’imposition de sanctions, pour toutes les personnes qui violent les règles de confinement à domicile et  leur transfert dans des centres dédiés». Le juriste ivoirien Jean Bonin a particulièrement salué les nouvelles mesures prises par l’exécutif.

Vous pouvez aussi aimer