Covid-19 : Gon Coulibaly fait le point de la riposte sanitaire

Pandémie du Coronavirus – Près de 900 cas d’infection au nouveau coronavirus sur le territoire ivoirien depuis l’annonce du premier cas qui remonte au mois de mars. Un plan de riposte sanitaire a été mis en place par le gouvernement, plan dont les grandes lignes ont été présentées par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Ce mardi 21 avril, le chef du gouvernement a fait le point de la lutte contre cette épidémie en Côte d’Ivoire.

Amadou Gon Coulibaly était face à la presse ce mardi 21 avril pour faire le point de la lutte contre le Covid-19 en Côte d’Ivoire. Selon les dernières informations rapportées par le ministre de la santé, 10 personnes sont officiellement décédées de l’épidémie du nouveau coronavirus en Côte d’Ivoire, depuis l’annonce du premier cas qui date du mois de mars. Un premier plan de riposte sanitaire de 95 milliards a été annoncé par le chef de l’Etat, avant que le premier ministre ne vienne dérouler le vaste plan de relance économique et de soutien aux foyers modestes dans cette période de crise sanitaire. Face à la presse, le premier ministre ivoirien a rappelé l’ensemble des actions menées par le gouvernement depuis le déclenchement de cette crise. S’il y’a bien un terrain sur lequel le chef du gouvernement était très attendu ce mardi, c’est bien sûr l’assistance financière apportée aux entreprises du secteur privé dont certaines ont leurs activités largement impactées par cette crise sanitaire. Pour remettre l’économie ivoirienne sur les rails et venir en aide aux foyer modestes, un plan de 1700 milliards de francs Cfa avait été annoncé par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly le mois dernier.

«Dans cette crise liée à la pandémie du coronavirus, nous avons le devoir d’être aux côtés de chaque Ivoirienne et de chaque Ivoirien. Au cours du point de presse que j’ai animé ce matin, j’ai fait le point de l’état de la riposte sanitaire contre la pandémie du COVID-19 en Côte d’Ivoire.  J’ai exposé l’ensemble des mesures prises par l’État de Côte d’Ivoire, pour limiter la progression du COVID-19 dans notre pays.  La première étape de l’engagement de l’État face à cette pandémie a consisté à prendre des dispositions pour limiter la progression du COVID-19.  La deuxième étape a été de mettre en place un plan de riposte sanitaire cohérent et solide d’un montant de 95 milliards 880 millions de FCFA pour briser la chaîne de la transmission et assurer la prise en charge des malades.  Ce plan, qui mobilise l’ensemble du Gouvernement en particulier le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique et les services techniques associés, s’articule autour de la prévention, du dépistage des cas suspects, de la prise en charge des malades testés positifs, de l’identification et de l’isolement des cas contacts.», a déclaré le premier ministre Amadou Gon Coulibaly ce mardi. Le chef du gouvernement était face à la presse pour faire un état des lieux de la riposte sanitaire annoncée par le gouvernement pour freiner l’épidémie du nouveau coronavirus, une épidémie qui a déjà fait une dizaine de morts sur le territoire ivoirien. Dans son point presse, Amadou Gon Coulibaly n’a pas manqué de rappeler les dernières mesures annoncées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le covid-19.

Confinement obligatoire pour les personnes âgées

«S’agissant de la prévention, le Conseil National de Sécurité a pris deux nouvelles mesures : le confinement ciblé, notamment pour les personnes fragiles, âgées ou souffrant de maladies chroniques et le port obligatoire du masque. Le Gouvernement travaille à assurer la disponibilité et la gratuité des masques pour tous, en mettant l’accent sur les personnels de santé, plus directement exposés à la maladie, et sur les Forces de Défense et de Sécurité. Notre industrie textile locale a également été sollicitée pour la confection de masques lavables et réutilisables.», a rappelé le premier ministre Amadou Gon Coulibaly face à la presse ce mardi.

Vous pouvez aussi aimer