Coronavirus : allègement des mesures restrictives en Côte d’Ivoire

Covid-19 en Côte d’Ivoire – Dans sa seconde adresse à la nation ivoirienne, le président Ouattara Alassane est revenu sur les mesures prises pour freiner la propagation du virus. Parmi les décisions arrêtées par le gouvernement, l’instauration d’un couvre-feu entré en vigueur depuis le mois de mars. Les habitants de l’intérieur du pays pourront dès le vendredi 8 mai vaquer tranquillement à leurs occupations, puisque le couvre-feu ne concerne désormais que le Grand-Abidjan. La reprise des cours à l’intérieur du pays est annoncée pour le vendredi 8 mai 2020.

Face aux résultats probants dans la lutte contre le coronavirus en Côte d’Ivoire, le président ivoirien, après une réunion avec le conseil national de sécurité, a décidé de la levée du couvre-feu au niveau des villes de l’intérieur pays. Cette décision fait suite à l’absence de cas de nouveau coronavirus hors du Grand Abidjan depuis le 21 avril dernier. Toutefois, le président ivoirien a indiqué que cette mesure pourrait être immédiatement réactivée si des cas de Covid-19 étaient signalés dans certaines villes de l’intérieur. Ouattara Alassane a également annoncé ce soir la réouverture des Maquis, bars, restaurants et autres lieux de spectacles situés hors du périmètre du Grand Abidjan. Si les indicateurs sont au vert, alors la réouverture s’étendra à la capitale économique ivoirienne qui reste à ce jour l’épicentre de l’épidémie Covid-19.

«Des résultats probants sont certes enregistrés mais nous n’avons pas encore gagné la bataille contre la pandémie. Nous devons rester mobilisés et faire preuve de discipline et de civisme.  Je félicite les acteurs de la santé pour leur dévouement et leur engagement dans la lutte contre cette pandémie.  Je félicite également les forces de Défense et de Sécurité pour leur professionnalisme et leur engagement à accompagner les populations dans cette période difficile…En raison des évolutions enregistrées tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays et de la nécessité de nous y adapter, le Conseil National de Sécurité que j’ai présidé ce matin, après avis du Comité scientifique, a décidé de prendre les mesures ci-après :  Concernant l’intérieur du pays :  Au regard du constat qu’aucun cas positif n’a été détecté depuis le 21 avril 2020 :  le couvre-feu est levé à compter du vendredi 8 mai 2020. Néanmoins, il sera immédiatement rétabli dans les localités qui pourraient connaître des cas positifs du COVID-19 ;  les mesures de restriction, à savoir, la fermeture des restaurants, maquis, bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle sont levées à compter du vendredi 8 mai 2020», a fait savoir ce jeudi le président Ouattara Alassane, lors d’une nouvelle adresse à la nation. Pour info, il s’agit de la seconde adresse du président ivoirien au sujet de la crise sanitaire. Outre les lieux de spectacle, les élèves vivant à l’intérieur du pays devront reprendre très vite le chemin des classes, puisque la date de la reprise des cours est enfin connue : «la réouverture des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur se fera à compter du vendredi 08 mai 2020 selon des modalités qui seront communiquées par les Ministères concernés».

> Lire aussi  Accord FPI – PDCI : le camp Affi prend ses distances

Abidjan toujours en confinement

«Concernant le Grand Abidjan :  le couvre-feu est maintenu jusqu’au vendredi 15 mai 2020. Les horaires du couvre-feu sont réaménagés de 23 heures à 4 heures du matin à compter du vendredi 8 mai 2020 ; les mesures de restriction, à savoir, la fermeture des restaurants, maquis, bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle ; les rassemblements de populations de plus de 50 personnes, restent en vigueur. Celles-ci seront levées le vendredi 15 mai 2020, si les indicateurs d’évolution de la pandémie continuent de s’améliorer ; des réflexions sont en cours pour examiner les conditions de réouverture prochaine des établissements scolaires et universitaires», a déclaré ce jeudi le chef de l’Etat. Le président ivoirien a par ailleurs insisté sur le port de masques pour freiner la propagation du virus, rappelant que cette mesure ferait l’objet d’un contrôle assidu aux lieux indiqués.

Vous pouvez aussi aimer