Kra Paul Konan fait des révélations sur le départ N’zi Kouamé Antoine

Adhésion au RHDP – Le maire de la commune de Ouellé vient d’officialiser son départ pour le parti unifié RHDP. A l’instar de nombreux cadres du parti démocratique de Côte d’Ivoire, l’élu ivoirien a décidé de rejoindre le régime au pouvoir avant la présidentielle d’octobre 2020, un départ qui risque en théorie de fragiliser le camp Bédié. Dans sa localité, le départ de N’zi Kouamé Antoine du Pdci a fait réagir de nombreuses personnalités, par le conseil municipal qui a réaffirmé tout son soutien au parti de Bédié.

Le député Kra Paul Konan n’est pas resté silencieux au départ de N’Zi Kouamé Antoine pour le RHDP. Le maire de la commune de Ouellé, une commune acquise au Pdci Rda, vient de basculer dans le camp présidentiel, à quelques mois de la tenue du premier tour des élections présidentielles ivoiriennes. Cette adhésion est un coup dur pour le Pdci qui tente de resserrer ses rangs avant d’aller à la reconquête du pouvoir d’Etat dans quelques mois. Mais le Pdci dédramatise au sujet du départ du maire de Ouéllé, puisque le conseil municipal qui est également acquis au Pdci, ne l’a pas suivi dans sa nouvelle aventure politique. Kra Paul Konan, député de la circonscription de Ouellé, est longuement revenu sur le départ du maire de sa commune pour le parti présidentiel. Après avoir marqué sa surprise après ce revirement de cap, l’élu ivoirien fait savoir le nouvel adhérent au Rhdp faisait l’objet de nombreux soupçons au sujet de son engagement politique en faveur de sa famille politique d’origine.

«En plus d’être son député, je suis son délégué départemental au niveau du Parti et en tant que tel, je ne peux qu’être étonné, surpris de regretter le départ du jeune frère, N’zi Kouamé Antoine, Maire de notre commune. Il est vrai que depuis les dernières élections locales, il a toujours fait l’objet de soupçons de sa proximité avec le RHDP mais chaque fois que je l’ai interpellé, il a toujours nié jusqu’à ce qu’ aujourd’hui, la vérité éclate.  Il n’y a aucun problème de fond au niveau du parti quant à son animation et son fonctionnement, et j’en suis heureux qu’en aucun cas, il n’ait mis la délégation en cause. Ceci dit, vous observez une cohésion entre les élus de la région de l’Iffou. Jusque là, dans cette région, le Parti fonctionne bien sous la conduite des dix délégués départementaux et communaux», a indiqué Kra Paul Konan, député Pdci de la circonscription de Ouellé. Il y’a quelques jours, le maire de cette commune officialisait à la surprise générale son départ pour le RHDP parti unifié. Mais son adhésion au camp présidentiel ne serait que personnelle à en croire Kra Paul Konan : «Dès le lendemain de son annonce, les conseillers qui sont restés fidèles au PDCI, au nombre de 18, plus les 05 conseillers indépendants , ont désavoué le Maire pour son nouvel engagement. Il est donc parti au RHDP avec son cousin et le 3ème Adjoint au Maire.  Quant à nous, nous continuons le combat de la reconquête du pouvoir d’Etat avec le Président Henri Konan Bédié, notre Espoir, et le Pr Maurice Kakou Guikahué, le capitaine Courage. Comptant sur l’abnégation de nos vaillants secrétaires généraux et notre Intrépide jeunesse ; sans oublier nos dynamiques femmes, nous gagnerons ce combat au soir du 31 octobre 2020 , Car DIEU est au contrôle.»

Les élus de l’Iffou dénoncent une trahison

«Il ressort des informations recueillies que la désertion du Maire de Ouellé, M. N’ZI Kouamé Antoine, répond à la recherche de satisfaction d’intérêts personnels du moment.  Après échanges et analyses des faits, les élus PDCI-RDA de l’iffou Condamnent avec force l’attitude de Monsieur N’ZI Kouamé Antoine, qui constitue une trahison vis-à-vis des électeurs de la commune de Ouellé en général et des militants du PDCI-RDA en particulier, qui l’ont élu sous la bannière du parti démocratique de Côte d’Ivoire», rapportent les élus Pdci de l’Iffou dans une déclaration.

Vous pouvez aussi aimer