Le PDCI fait bloc derrière Bédié après les attaques sur son âge

Candidature de Bédié – Sauf surprise de dernière minute, Henri Konan Bédié sera le candidat du Pdci Rda à la prochaine élection présidentielle. Il y’a quelques jours, la direction du parti sollicitait son président en vue d’une candidature, une candidature à laquelle le sphinx de Daoukro s’est montré favorable. S’il remplit toutes les conditions d’éligibilité à cette élection, le patron du Pdci Rda n’échappe pas aux critiques, notamment sur son âge.

Le parti démocratique de Côte d’Ivoire a visiblement déjà désigné son candidat à la prochaine élection présidentielle ivoirienne. Jean-Louis Billon, l’un des prétendants à l’investiture du parti, a récemment annoncé qu’il se retirait de la course. La direction du PDCI a alors saisi Henri Konan Bédié pour une candidature lors du prochain du parti, une décision acceptée par le patron du Parti démocratique de Côte d’Ivoire. Depuis lors, l’ancien dirigeant fait l’objet de nombreuses attaques, en l’occurrence sur son âge, d’autant plus reste à ce jour le doyen de la scène politique ivoirienne, avec ses 86 ans. Pour ses détracteurs, l’ancien dirigeant ivoirien ne devrait avoir la sagesse de se retirer de la course, comme l’a fait l’ancien dirigeant ivoirien Ouattara Alassane, en renonçant à un troisième mandat.

«À tous ceux qui, pris de panique, s’adonnent à toutes sortes d’attaques, non sur le projet de société du PDCI-RDA mais contre la personne du président HENRI KONAN BÉDIÉ et son âge, il n’y a qu’à poser cette question: de quoi les Ivoiriens, après 10 ans de gouvernance du RDR déguisé, ont-ils besoin aujourd’hui ? La réponse est toute nette. Ce peuple qu’on abreuve de toutes les flagorneries de ponts et routes construits en CDD (le temps de la propagande) a perdu les fondements de sa valeur, ses repères, sinon son âme…Pour paraphraser Pierre Josset, il ne serait pas exagéré de dire dans bien des circonstances vécues que Si la justice existe, sa place de prédilection n’est sans doute pas dans cette Côte d’Ivoire du régime RDR déguisé. En effet, depuis des années déjà, on assite à une justice à double vitesse. La même justice qui, pour la moindre peccadille, s’empresse de s’autosaisir pour traquer et jeter en prison tout autre citoyen qui ne chante pas des aubades au régime en place, prend son temps pour regarder une plainte émanant d’un citoyen d’un autre bord politique. Selon que vous soyez proche du régime RHDP ou non, vous aurez droit à la célérité de la justice ou à la foudre des sentences. Les Ivoiriens, dans leur ensemble, crient justice et surtout réparation de toutes les injustices et pour cela, ils attendent de voter pour un homme qui aura démontré combien la justice est la clé de voûte du développement. Cet homme, c’est M. BÉDIÉ.», révélait Denis Kah Zion dans un éditorial consacré à Henri Konan Bédié qui sera sans doute le candidat du Pdci à la prochaine élection présidentielle. Doumbia Major a par ailleurs déploré les attaques sur l’âge de Bédié, d’autant plus que la Constitution ivoirienne promulguée en novembre 2016 autorise l’ancien dirigeant à se présenter à la prochaine élection présidentielle.

> Lire aussi  Rejet de candidature : KKB dénonce un attentat contre la démocratie

L’âge de Bédié, un atout majeur

«En Afrique, on dit que l’âge est un signe de sagesse. Nous pensons que dans la posture actuelle de la Côte d’Ivoire qui est dans la tourmente, l’expérience de Bédié, son passé, son vécu, son âge sont un atout majeur pour sauver la Côte d’Ivoire. Ce n’est pas pour rien que, de façon naturelle, les autres partis vont vers lui. On ne prend pas toujours conseil chez quelqu’un qui est dépassé. Certains s’en orgueillaient  quand ils étaient avec lui. Maintenant, ils trouvent que son âge est un handicap. Le président Bédié a encore suffisamment de ressources pour sortir le pays de la situation actuelle et le repositionner pour les nouvelles générations.», soulignait N’Dohi Yapi Raymond dans un entretien accordé au Nouveau Réveil, quotidien proche du Pdci Rda.

Vous pouvez aussi aimer