Conseil politique : le RHDP demande à Ouattara Alassane d’être candidat

Candidature de Ouattara Alassane – Le RHDP est engagé dans une course contre la montre suite au décès du premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Outre le vide constitutionnel laissé par cette disparition, le parti présidentiel doit par-dessus-tout se trouver un nouveau candidat pour la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Pour l’opposition ivoirienne, une nouvelle candidature de Ouattara Alassane serait illégale au regard de la Nouvelle Constitution ivoirienne adoptée à plus de 90% il y’a de cela quatre ans.

Le conseil politique du RHDP a été sanctionné par plusieurs résolutions dont la plus importante était sans doute l’appel lancé à Ouattara Alassane pour un troisième mandat en Côte d’Ivoire. Le 5 mars dernier, le président ivoirien avait annoncé lors d’un congrès historique à Yamoussoukro qu’il ne serait pas candidat à la prochaine élection présidentielle prévue pour octobre 2020. Le RHDP a donc désigné à la grande majorité de porter son choix sur le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, l’un des plus fidèles lieutenants du président Ouattara Alassane. Mais la disparition du président ivoirien, ainsi que le départ de certains cadres du RHDP font craindre à ce jour une implosion du parti présidentiel. Pour maintenir la flamme de l’union et remporter dès le premier tour la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, le parti unifié a sollicité, au cours du conseil politique, un nouveau mandat du président ivoirien. Reste à savoir s’il reviendra sur sa promesse de ne pas briguer un nouveau mandat.

«Le Conseil Politique du RHDP s’est réuni ce jour, mercredi 29 juillet 2020, de 17h à 19h au Sofitel hôtel ivoire d’Abidjan sous la présidence de S.E.M. ALASSANE OUATTARA, Président de la République, Président du RHDP.  Cette rencontre extraordinaire a porté sur un point unique : la proposition du candidat du RHDP à l’élection Présidentielle du 31 octobre 2020, qui constitue un cas de force majeur. Considérant la situation sociopolitique nationale marquée par la disparition tragique le 8 juillet 2020 du Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY, candidat désigné du RHDP à trois (03) mois du scrutin présidentiel, qui constitue un cas de force majeure ; Considérant l’impérieuse nécessité de préserver la grande œuvre de développement réalisée par le Président ALASSANE OUATTARA Président du RHDP à la tête du pays ;  Considérant les nouveaux défis de l’environnement national et international marqué notamment par le terrorisme, une crise sanitaire mondiale, un ralentissement économique avec les difficultés sociales et humanitaires qui en découlent ;  Considérant que ces défis induisent l’invention de nouveaux paradigmes et modes de gestion des Etats qui nécessitent de l’expérience et de l’expertise ;  Soucieux de maintenir dans le pays, la paix et la stabilité retrouvées grâce à la gouvernance du Président ALASSANE OUATTARA après la longue crise,  Demande à S.E.M. ALASSANE OUATTARA Président de la République, Président du RHDP d’accepter d’être le candidat du RHDP à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. », fait savoir le conseil politique du RHDP dans son communiqué final qui a sanctionné la réunion du Sofitel Hôtel d’Abidjan. Après le décès d’Amadou Gon Coulibaly, le RHDP fait bloc derrière Ouattara Alassane en vue d’un troisième mandat présidentiel en Côte d’Ivoire. Comme il fallait s’y attendre le président ivoirien s’est une nouvelle fois exprimé sur cette demande pressante de son parti pendant le conseil politique.

> Lire aussi  Report des élections : Blé Goudé interpelle le président Ouattara

La réponse de Ouattara au RHDP

«notre pays doit faire face à des défis sécuritaires et maintenant sanitaires comme beaucoup de pays dans la sous-région.  Donc, je ne peux pas être insensible à cette situation et à la nécessité de préserver la paix dans notre pays et dans la sous-région. Je voudrais donc vous assurer que je suis avec vous parce que nous devons faire en sorte que la Côte d’Ivoire continue dans la paix; nous devons mettre l’intérêt supérieur des Ivoiriens au dessus de nos intérêts et de nos ambitions personnels. Je vous demande de me laisser le temps du recueillement ; vous savez que je ne vous ai jamais déçus.», révèle le président Ouattara Alassane lors du conseil politique.

Vous pouvez aussi aimer