A quand la prochaine sortie du vaccin anti-covid de pfizer ?

Production Vaccin anti-covid Pfizer

La course au vaccin contre le coronavirus semble porter de bons fruits, il y a quelques jours, Pfizer a annoncé que son vaccin candidat serait efficace à 90% pour lutter contre virus dans le corps, une avancée considérable pour la science médicale qui a été réalisé en collaboration avec BioNtech, l’entreprise allemande.

Le Président Directeur Général de Pfizer, M. Albert Bourla dans son intervention publiée par Reuters a exprimé sa satisfaction pour ce résultat qui dit-il tombe “à un moment où le monde en a le plus besoin, avec des taux d’infection qui battent des records, des hôpitaux dont les capacités sont sur le point d’être débordées et des économies qui peinent à rouvrir”. Quand sera-t-il disponible ?

Le vaccin est à sa troisième étape expérimentale, déjà 43 538 personnes ont participé volontairement à l’essai clinique et selon les responsables, aucun problème majeur n’a été détecté pendant tout le temps de l’observation.  Il n’est normalement pas encore à l’étape de commercialisation, mais vu le résultat satisfaisant de l’expérience, les deux associés envisagent écrire à l’agence américaine des médicaments (FDA) pour une demande d’utilisation d’urgence pour permettre la mise en vente du produit. S’il est validé, le vaccin pourrait être disponible dans le courant du mois de novembre à décembre. Le potentiel vaccin fonctionne avec deux doses, prises à trois semaines d’intervalle entre elle. Son prix n’a pas encore été publié mais BioNtech a pour ambition de réduire le prix des deux doses sur le marché de sorte à ce qu’elles soient accessibles à tous les Etats, elle a aussi déclaré par le biais de son directeur de stratégie, Ryan Richard, que le prix sera fixé en fonction des pays et des régions du monde.

Il y a peu, le Ministre de la Santé américain Alex Azar annonçait une campagne de vaccination qui donnerait la priorité aux personnes vulnérables au virus, c’est-à-dire les personnes d’un âge avancé et les agents de santé dans le mois de décembre, dès que son efficacité est prouvée. L’Etat a déjà passé la commande de 100 millions de doses auprès du laboratoire. Les commandes se multiplient autour du vaccin. Les 27 Etats membres de l’Union Européenne bénéficieront également de près de 300 millions de doses d’ici le début de l’année 2021, le résultat d’une longue série de négociations entre Bruxelles, Pfizer et BioNtech qui n’a été confirmé que ce mercredi 11 Novembre par Stella Kyriakides, Commissaire européenne à la Santé de l’UE, la quatrième du genre.  L’Union Européenne a déjà posé les jalons pour se mettre à l’abri du manque de vaccin une fois disponible, elle a précommandé 400 millions de doses avec le suédo-britannique AstraZenaca et l’américain Johnson & Johnson, 300 millions de dose auprès deSanofi-GSK, des accords préliminaires avec l’allemand CureVac et l’américain Moderna sont en cours.
> Lire aussi : Trois vaccins anti-covid pour 2021

L’annonce de la très prochaine disponibilité du vaccin a créé un grand boom dans le marché de la bourse européenne. L’UE recevra 300 millions de dose en début d’année 2021. La grande société pharmaceutique d’origine américaine a fait s’envoler les bourses qui avaient connues une nette progression avec les élections américaines, la Bourse de Paris prenait 5,46 %, Francfort 5,56 %, Londres 5,05 % et Milan 5,48 %. C’est donc dire que les marchés boursiers attendent avec une réelle impatience le vaccin contre le coronavirus qui pourrait être aussi un remède contre l’économie américaine qui a connue de grandes difficultés lors de cette crise sanitaire. La lutte contre la pandémie à coronavirus se poursuit, selon l’Organisation Mondiale de la Santé 10 potentiel vaccin contre le virus sont en phase 3 d’essai. Aujourd’hui, le coronavirus enregistre près de 1 millions 25 mille morts dans le monde, par cette recherche qui a débuté depuis le 27 Juillet dernier dont les résultats donnent une lueur d’espoir aux populations, Pfizer fondé en 1849 vient se positionner comme un leader dans le domaine de la pharmaceutique. Depuis 1990 avec l’invention du viagra qui rapporte une grande fortune à l’entreprise, Pfizer n’a cessé de multiplier ces recherches qui font un grand bien à la médecine. En 2016, l’entreprise enchaine les acquisitions, Anacor spécialiste dans le traitement de l’eczéma par le biais de gels est la plus grande acquisition de l’année pour 5,2 milliards de dollars.  Récemment, en 2019, Pfizer enregistre un chiffre d’affaire de 20 milliards grâce à sa fusion avec Mylan, une affaire rentable pour la société qui s’en sort avec 57 % du chiffre d’affaire.
Kossonou / Cotedivoire.News

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer