Législatives du 6 mars : des menaces de mort contre Tiémoko Assalé

Publicités

Elections législatives – Maire de la commune de Tiassalé depuis octobre 2018, Tiémoko Assalé a décidé d’aller aux législatives pour devenir le prochain élu qui représentera sa circonscription au sein de l’Assemblée Nationale. Selon de nouvelles révélations faites par le concerné, certaines personnes tenteraient de l’éliminer physiquement pour l’écarter de la course aux législatives du 6 mars.

Les élections législatives du 6 mars prochain verront la participation de Tiémoko Assalé Antoine, maire de la commune de Tiassalé depuis plus de deux ans. Après la validation de son dossier de candidature par la commission électorale indépendante, le patron du quotidien L’Eléphant Déchainé révèle être l’objet de plusieurs menaces. Selon le journaliste ivoirien, certaines personnes tenteraient de l’éliminer physiquement. Sans citer de noms, le maire de la commune de Tiassalé a fait savoir que les auteurs de cette tentative étaient déjà identifiés, une tentative consécutive à sa candidature aux législatives dans la circonscription électorale de Tiassalé. Avec un bilan plutôt flatteur en tant que maire, le journaliste ivoirien fait partie des favoris pour ce scrutin dans sa localité. Tiémoko Assalé a été l’artisan de plusieurs décisions fortes depuis son arrivée à la municipalité de Tiassalé. Au titre des mesures les plus importantes prises, la suppression des frais de gestion Coges, une décision généralisée par le gouvernement plus tard.

«Aussi, après en avoir discuté avec mon équipe municipale pour m’assurer de leur soutien honnête qui ne m’a jamais fait défaut , après avoir fait le tour de l’ensemble des villages et campements des sous-préfectures de Tiassalé et de Morokro, de l’ensemble des 16 quartiers de la ville de Tiassalé, j’ai décidé de me porter candidat aux élections législatives du 6 mars 2021. A titre indépendant.  Je veux aller au parlement, non pas pour y plastronner avec une écharpe aux couleurs nationales sans connaître les  responsabilités profondes qui y sont attachées, ou pour voter sans comprendre pourquoi, mais pour y poursuivre le combat que je mène depuis 2007 et qui m’a déjà coûté 12 mois de privation de liberté à la MACA…«J’irai donc au parlement, en cas de victoire, avec dans la tête un combat essentiel à mener. Ce combat sera sous la forme d’une proposition de loi dite « loi de l’égalité citoyenne ». Cette loi permettra de donner à tous les enfants de ce pays, les mêmes chances d’accès aux emplois publics, à l’éducation normative et citoyenne et créera plus de responsabilité dans l’usage des ressources publiques.  Elle comprendra dans ses déclinaisons (rédaction en cours par des experts) : – la suppression de tous les frais de concours organisés par l’Etat ou ses démembrements. -l’organisation des concours pour le recrutement des enseignants, par région en fonction des déficits.», rapportait il y’a plusieurs semaines le maire de la commune de Tiassalé. Aujourd’hui Tiémoko Assalé révèle au grand public que cette ambition de devenir député de sa circonscription, l’exposerait à des menaces de mort.

Qui en veut à Tiémoko Assalé ?

«Le Maire Assalé Tiemoko sait et des indices sont nombreux qui l’indiquaient depuis, que un ou une  de ses adversaires politiques à Tiassalé, n’a pour seul projet que de l’éliminer physiquement par des pratiques mystiques ou par une atteinte commanditée, à son intégrité physique. Ce projet d’élimination physique par tous les moyens est le seul moyen pour il ou elle de continuer à exister politiquement dans le département de Tiassalé en général et dans la commune en particulier. Depuis le début de cette semaine, des hommes de Dieu ont interpellé le Maire sur une menace imminente d’atteinte à sa vie avant le 6 mars 2021 date des élections législatives…Pour le Maire Assale Tiemoko et son équipe qui ont une idée claire de tout ce qui se passe et de qui est derrière ces pratiques tant sa haine manifestée publiquement contre le maire et cela à plusieurs reprises est grande, ce qui compte, c’est le travail qu’ils font au bénéfice de la commune et de sa population.», rapporte le maire.

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer

Publicités
Boucles Créole bannière