Retour du PDCI au RHDP : Akoto Olivier brise le silence

Publicités

Rapprochement PDCI et RHDP – Il y’a de cela 3 ans, le PDCI RDA officialisait son départ de la mouvance présidentielle RHPD. Malgré cette séparation officielle, plusieurs cadres issus du parti de Bédié ont rallié  l’actuelle majorité présidentielle. Interrogés à nouveau sur cette éventuelle alliance entre les deux partis, des cadres PDCI estiment que cette alliance n’est plus à l’ordre du jour. 

Après un divorce consommé il y’a quelques années, le PDCI et le RHDP peuvent-ils encore se remettre ensemble ? Seule certitude, le camp présidentiel reste toujours ouvert à une adhésion du parti de Bédié au sein de la grande famille houphouëtiste. Mais un retour du Pdci n’est visiblement pas à l’ordre du jour, du moins selon plusieurs cadres du parti d’Henri Konan Bédié. Député de la circonscription de Daoukro, dans le centre du pays, Akoto  Olivier a réagi aux bruits de couloirs qui annonçaient un éventuel retour de son parti au sein de la coalition au pouvoir. Président de la jeunesse urbaine du Pdci Rda, Valentin Kouassi a lui aussi réagi au supposé retour de son parti au sein du pouvoir en place. A en croire les cadres et partisans du parti, ce serait au RHDP de rejoindre le parti unifié, et non l’inverse.

Le retour du pdci Rda au RHDP n’est pas encore à l’ordre du jour, du moins selon le député ivoirien Akoto Olivier : «Le président Alassane Ouattara a également été du PDCI-RDA. Le rapprochement avec le PDCI-RDA et le RHDP, c’est deux choses différentes. Le président Ouattara, on peut le dire, est conscient du fait que l’absence du PDCI-RDA aux côtés du RHDP est un handicap. Aujourd’hui nous voyons les limites du divorce d’avec le PDCI-RDA. Il n’est pas question de débaucher des cadres du PDCI-RDA et vouloir faire du nouveau avec du vieux.  Le PDCI-RDA est né avec des valeurs et ses valeurs sont claires. Nous pensons sincèrement que le RHDP n’a pas d’avenir en recrutant seulement des cadres de notre parti. Pour le moment, nous ne sommes pas dans cette dynamique parce que nous sommes encore en train d’enterrer nos morts, lutter pour nos prisonniers et négocier pour nos exilés. Lorsque toute cette situation va s’apaiser nous apprécierons. D’ailleurs, les alliances sont monnaies courantes dans ce pays. Pour le moment, nous pensons qu’il n’est toujours pas question de la dissolution du PDCI-RDA. Il faut que la paix revienne en Côte d’Ivoire.», a déclaré le député ivoirien de la circonscription de Daoukro. Le président de la jeunesse urbaine Pdci s’est aussi étalé sur la question de ce rapprochement entre les deux formations politiques : «Je crois que c’est une déclaration qui n’a plus sa raison d’être dans le débat. Nous en avons déjà fini. Le PDCI-RDA est bien là où il est. Nous n’avons aucun regret. Si nous voulions être au RHDP nous n’allions pas nous battre pour nous retirer de cette formation politique. La vision du chef de l’Etat devrait être de créer de meilleures conditions de vies pour les ivoiriens et non cette vision de vouloir coûte que coûte faire en sorte que le PDCI-RDA soit au RHDP. Ceux qui doivent revenir ‘’à la maison c’est bien le RHDP et non le PDCI-RDA. Notre parti est le plus vieux. Au départ il était question de revenir à la maison du père fondateur et les cadres du Rassemblement des républicains (RDR) ci sont opposés. Il n’est pas d’actualité au PDCI-RDA de revenir ou pas au RHDP».

Exil politique de plusieurs maires PDCI

«Ossin Yapi Christophe n’est pas un élu Pdci. Il a remplacé, en juin 2019, le maire Pdci élu, feu Abé Angoué Martial. Mais, Ossin Yapi Christophe est lui-même du Rhdp. On ne peut pas le brandir comme un maire Pdci qui vire au Rhdp… Jean Marc Kouassi a été élu sous la bannière ‘’Indépendant’’. Depuis 2019, il a viré au Rhdp. Alors, de quel élu Pdci parle-t-on dans cette localité », lançait le PDCI.

Commentaire

0 Commentaire

Vous pouvez aussi aimer

Publicités