Les artistes DJ les plus riches de Côte d’Ivoire

Artistes DJ les plus riches

Ces chanteurs musiciens, arrivés tardivement sur la scène musicale, sont devenus aujourd’hui les fiers représentants de la musique ivoirienne. La musique coupé décalé s’est imposée ces dernières années en Côte d’Ivoire sous l’impulsion de certaines vedettes dont DJ Arafat, Serge Beynaud et bien d’autres. En plus d’avoir propulsé la tendance musicale ivoirienne sur la scène internationale, ces artistes ont empoché des revenus colossaux qui les permet aujourd’hui de se présenter comme les chanteurs coupé décalé les plus riches du moment. Découvrons ensemble le top cinq du classement.

[Mise à jour le 10 juillet 2020] Les stars de la musique coupé décalé n’ont rien à envier à certains artistes sur le plan financier. C’est le cas par exemple de l’artiste chanteur Serge Beynaud. En plus d’être l’un des plus grandes voix de la tendance musicale ivoirienne, le chanteur est aussi propriétaire d’une maison de production d’artistes, la structure Star Factory. Il était le grand rival de DJ Arafat, le chanteur ivoirien deux fois koraman, qui est décédé l’année dernière des suites d’un terrible accident de route. Plusieurs légendes de la musique ivoirienne ont été touchées par cette tragédie nationale. Le reggae man ivoirien Alpha Blondy n’a pas manqué de réagir à la disparition du Yorobo le 12 août dernier : «Nous retiendrons de toi que tu as fait vivre la musique ivoirienne. Oui tu as été un pilier essentiel pour la musique de notre pays malgré tout ce qu’on a pu te reprocher. Tu laisses un gros vide dans ce genre musical qu’est le COUPÉ DÉCALÉ… Quelle perte !!!!  Heureuse d’avoir collaboré musicalement avec toi Didier  Un artiste ne Meurt jamais  Car immortelle reste son art  Ce n’est qu’un au revoir Didier  On ne t’oubliera jamais  Je n’oublie pas la dame avec qui l’accident a eu lieu. Que Dieu la rétablisse  Que Dieu nous garde et nous préserve de tout mal C’est l’occasion pour moi de demander à tout un chacun de s’attacher aux choses essentielles de cette vie» Malgré son décès, le Yorobo reste l’un des artistes les plus populaires en Côte d’Ivoire à ce jour, avec plus de 2,5 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux.

Même si les DJ figurent très peu dans le top 10 des artistes ivoiriens les plus riches de l’année 2016, ils sont aujourd’hui considérés comme les dignes représentants de la Côte d’Ivoire à l’international sur le plan culturel. Ces chanteurs qui ont émergé à la faveur de la tendance coupé décalé lancée par la Jet Set ivoirienne sont quasi-présents à tous les grands rendez-vous culturels. Rassurez-vous, aucun d’eux ne fait partie du top 10 des DJ les mieux payés en 2016 mais les disc-Jockeys ivoiriens gagnent très bien leur vie. Aujourd’hui, pour le plus grand bonheur des amateurs du coupé décalé à la sauce ivoirienne, nous dévoilons en toute exclusivité pour cette fin d’année le classement des disc- Jockeys ivoiriens les plus riches.

5ème Mix Premier

De son vrai nom Emile Sofonnou, Dj Mix a vu le jour en Côte d’Ivoire le 19 septembre 1985 dans la commune de Marcory. En 2007, il s’associe avec un autre disc-Jockey du nom d’Elloh pour sortir « Bobaraba », un concept qui a connu un franc succès en Côte d’Ivoire et dans plusieurs pays de la sous-région. Mis premier poursuivra l’aventure plus tard en enchaînant les singles aussi mélodieux les uns que les autres. Connu pour son timbre vocal mélodieux, il sera récompensé à l’occasion des awards du coupé décalé par le prix de la meilleure voix. L’homme à la voix d’or comme se plaisent à l’appeler était l’un des rares amis que le Yorobo avait dans la musique coupé décalé. Le chanteur coupé décalé n’a pas manqué de rendre un grand hommage au Yorobo après son décès survenu le 12 août dernier.

4ème Debordo Leekunfa

Il fut un moment où Debordo Leekunfa était considéré comme le plus grand rival de Dj Arafat, mais les choses ont évolué depuis lors. Même si on ne compare plus trop à son ancien partenaire Ange Houon Didier, Patrick Sery Tanguy comme il se fait appeler à l’Etat civil s’est forgé une réputation dans le milieu du coupé décalé. En enchaînant les tubes à succès, les spectacles et tournées sous régionales, Debordo est également devenu l’un des disc-Jockeys ivoiriens les mieux rémunérés de sa génération. Aux awards du coupé décalé, il n’est pas resté en marge des nombreuses récompenses qui ont été distribuées. Lors de l’émergence du Yorobo dans la musique coupé décalé, Debordo Leekunfa s’est positionné comme le principal rival du Yoro. Maos cette grande rivalité a bien souvent tourné à l’avantage de DJ Arafat qui était l’artiste le plus apprécié par la jeunesse ivoirienne. Outre DJ Arafat, Debordo ne manquait pas de s’attaquer à certaines vedettes de la musique ouest africaine, en l’occurrence le chanteur malien Sidiki Diabaté. Dans sa passe d’armes avec le chanteur malien Debordo avait reçu le soutien de Bebi Philip : ««Chaque artiste est dans sa gamme mais quand il s’agit de défendre notre patrie, on défend pour nous d’abord et après l’histoire, on récupère notre frère pour le« chicotter » un peu. Ce n’est pas quelqu’un d’ailleurs qui devrait venir nous mettre en palabres avec des artistes de chez nous. Même dans nos familles, quand tu n’as pas raison dehors, on te défend d’abord et après on te corrige».

> Lire aussi  Présidentielle 2020 : Mabri Toikeusse annonce sa candidature

3ème Kedjevara Dj

Kedjevara Dj est actuellement l’un des hommes les plus en vogue du coupé décalé. A peine pose-t-il ses valises à Abidjan qu’il s’envole quelques jours après pour d’autres spectacles dans la sous-région ou dans les pays occidentaux. Cet artiste Dj reste aujourd’hui sur une vague de succès sans précédents. Même si sa fortune ne sera pas publiquement dévoilée pour diverses raisons, il reste toute de même l’un des chanteurs coupé décalé les plus riches de la Côte d’Ivoire. Sur sa page Facebook, il a même récemment offert une Alfa Roméo à sa fille. A l’instar de Serge Beynaud, Kedjevara a également sous son aile plusieurs artistes ivoiriens. Le jeune MC One qui reste l’un des révélations du Rap est un pur produit signé Kedjevara.

2ème Serges Beynaud

Guy Serges Beynaud n’est plus à présenter sur la scène de la musique ivoirienne. Du stade d’arrangeur, Serges Beynaud est devenu aujourd’hui l’un des artistes les plus talentueux du show-biz ivoirien, un talent mondialement reconnu puisque le chanteur a été primé récemment aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie du meilleur artiste d’Afrique francophone. A l’occasion des 70 ans d’Unicef, le mannequin des arrangeurs sera en spectacle le 16 décembre prochain au palais de la culture. Ces dernières années, le chanteur coupé décalé s’est présenté comme le rival par excellence de DJ Arafat, la légende de la musique ivoirienne.

1er Le Molare

Membre fondateur de la Jet Set il y’a plusieurs années, Le Molare s’est lancé dans la musique coupé décalé par la sortie de plusieurs albums solo. Malgré un succès musical au rendez-vous, c’est plutôt dans le monde des affaires que le Molare s’est forgé une réputation et a quasiment bati sa fortune. Incontournable dans le milieu de l’événementiel, le chanteur coupé décalé s’est il y’a quelques années autoproclamé comme l’un des artistes coupé décalé les plus riches. Aujourd’hui aux commandes de Mgroup, Le Molare est l’organisateur des Pimud, une cérémonie de distinction des artistes en Côte d’Ivoire comme ceux de la diaspora. Mais ce nouveau concept n’a pas encore reçu l’adhésion de tous les artistes coupé décalé, puisque le Yorobo, de son vivant, avait refusé de prendre part à la cérémonie des Primud. Plusieurs artistes coupé décalé avaient appelé au boycott de cette cérémonie qui connaitra un succès fulgurant, malgré le refus de certains chanteurs ivoiriens de s’associer à l’évènement.

Vous pouvez aussi aimer