Les 50 hommes les plus riches d’Afrique en 2020

Hommes les plus riches Afrique

Après le top 10 des africains les plus riches l’année dernière, nous vous invitons maintenant à découvrir le classement des 50 hommes les plus riches d’Afrique en ce début d’année 2020 Lors des investigations sur le cercle très fermé des milliardaires africains, on a souvent tendance à se limiter aux 10 ou 20 plus grosses fortunes africaines. Pour la première place, il n’y a toujours pas de changements puisque le milliardaire nigérian Aliko Dangote règne sur le podium. En revanche ça se bouscule derrière au bas du tableau.

[Mise à jour le 3 juin 2020] Aujourd’hui, nous levons le mystère sur le patrimoine financier des cinquante personnalités les plus riches d’Afrique. Les hommes d’affaires qui composent ce classement nous viennent essentiellement du monde des finances, de l’industrie agroalimentaire et aussi de la construction. Autre constat qui ne passe pas inaperçu la quasi-absence des femmes dans ce top 50 des plus grosses fortunes d’Afrique. Une vingtaine de ces personnalités font partie du classement des hommes les plus riches dévoilés cette année par le média américain Forbes. En dévoilant son classement des fortunes, le magazine a également saisi l’occasion pour rendre public les critères pris en compte dans son classement annuel des fortunes de la planète:« Notre liste répertorie les richesses des milliardaires africains qui résident ou exercent leurs activités principales en Afrique, excluant ainsi le milliardaire d’origine soudanaise Mo Ibrahim, citoyen britannique, et le milliardaire londonien Mohamed Al-Fayed, citoyen égyptien. (Strive Masiyiwa, citoyen du Zimbabwe et résident londonien, figure sur la liste en raison de son important portefeuille de services de télécommunications en Afrique.). Nous avons calculé la valeur nette en utilisant les cours des actions et les taux de change de la fermeture des bureaux le vendredi 4 janvier 2019. . Pour évaluer les entreprises privées, nous combinons des estimations de revenus ou de bénéfices avec les ratios de prix / ventes ou de bénéfices / bénéfices en vigueur pour des sociétés ouvertes similaires. Certains membres de la liste deviennent plus riches ou plus pauvres quelques semaines ou quelques jours après la date de notre mesure.», a fait savoir une journaliste du média américain. Dans un entretien exclusif accordé à Africa 24, le milliardaire nigérian a révélé au grand public comment son groupe a réussi à s’implanter en Afrique francophone : «Nous le faisons en fonction des besoins de ces pays. Puis, nous essayons de nous assurer que nous répondrons à leurs besoins en matière de ciment. Et d’après ce que j’ai pu constater, les pays africains importent beaucoup de ciment. Nous essayons de répertorier tous les pays d’Afrique subsaharienne où il y a un réel déficit en matière de ciment et nous essayons de voir comment intégrer leurs marchés en utilisant leurs propres matériaux tout en préservant les réserves de change en créant des emplois et en leur permettant d’obtenir du ciment à un prix abordable. Donc, nous créons des emplois et de la prospérité et ce partenariat est gagnant-gagnant. Il est évident que nous en tirerons des bénéfices mais le pays économisera de l’argent. Et en créant des emplois, nous facilitons l’activité économique dans le pays…Il est vrai que ce sont des pays dominés par des français. C’est vrai, cela a été difficile. Vous avez dû lire les difficultés qu’on a pu avoir au Sénégal à cause d’un concurrent qui se trouve être français alors que nous sommes anglophones. Mais, tout cela est derrière nous parce que les difficultés ne nous arrêtent pas. Nous aimons les défis et nous avons eu les mêmes problèmes dans d’autres pays. En Tanzanie par exemple où nous avons été au tribunal pendant trois ans.», révélait le milliardaire de la République fédérale du Nigéria. Première fortune sud-africaine en 2020, Nicky Oppeinhemer, classé dans ce top 50, est revenu sur le parcours de sa famille dans le domaine de la diamanterie : «Cette décision capitale a été difficile à prendre, car ma famille est dans l’industrie du diamant depuis plus de cent ans. Un partenaire naturel, après avoir été un actionnaire majeur de De Beers depuis 1926…Je suis l’une des plus grosses fortunes du continent. Mais je tiens à dire que je prends ma part dans la résolution des problèmes de l’Afrique. Je suis un Africain. Je vis là-bas et mes enfants vivent là-bas, et je pense comprendre qu’ils ont l’intention de rester y vivre. Parce que je suis africain, je me réserve le droit de dire que l’Afrique n’existe pas simplement pour permettre aux gens des pays développés d’avoir bonne conscience. » Autrement dit, c’est par le développement économique et non par les dons que l’Afrique prendra son envol.», a rapporté le milliardaire sud-africain qui a vu sa fortune grimpé encore en 2020.

Classement des hommes les plus riches du continent africain

• 50ème Oba Otudeko (Nigéria) : PDG de Honeywell Group, fortune estimée à 550 millions de dollars.
• 49ème Naushad Merali (Kenya) : Fondateur de Sameer Group, une entreprise présente dans le secteur informatique, la construction, l’agriculture et les finances. Sa fortune est estimée à 550 millions de dollars.
• 48ème Reginald Mengi (Tanzanie) : magnat du secteur médiatique. Fortune estimée à 560 millions de dollars.
• 47ème Said Salim Bakhresa (Tanzanie): il est le propriétaire d’Azam TV, un service de télévision payant en Afrique de l’est. Fortune personnelle estimée à 575 millions de dollars.


• 45ème Ali Wakrim (Maroc) : il est le président de LPG Distribution. Fortune estimée à 600 millions de dollars.
• 45ème Strive Masiyiwa (Zimbabwe) : il est l’homme le plus riche du Zimbabwe avec une fortune estimée à 600 millions de dollars.
• 44ème Hakeem Belo-Osagie (Nigéria) : president du groupe Etisalat au Nigéria. Fortune estimée à 600 millions de dollars.
• 43ème Moulay Hafid Elalamy (Maroc): il est à la tête de Saham Groupe. Fortune estimée à 620 millions de dollars.
• 42ème Tunde Folawiyo (Nigéria) : il le directeur général du groupe Yinka Folawiyo. Fortune estimée à 650 millions de dollars.
• 41ème Gus Attridge (Afrique du Sud) : il est le directeur général adjoint d’Aspen Pharmacare. Fortune estimée à 660 millions de dollars.
• 40ème Mohammed Indimi (Nigéria) : il est le fondateur d’Oriental Energy Resources. Fortune estimée à 670 millions de dollars.
• 39ème Desmond Sacco (Nigéria) : Il est président directeur général d’Assore Group’s. Fortune estimée à 680 millions de dollars.
• 37ème Bhimji Depar Shah (Kenya) : il est le fondateur de Bidco Industries. Fortune estimée à 700 millions de dollars.
• 37ème Mohamed Bensalah (Maroc): il est à la tête d’Holmarcom Groupe, une holding familiale fondée par son père. Fortune estimée à 700 millions de dollars.
• 36ème Lauritz Dippenaar (Afrique du Sud) : Il a co-fondé Rank Consolidated Investing en 1977. Fortune estimée à 730 millions de dollars.
• 35ème Jim Ovia (Nigéria) : il est à la tête de Zenith Bank Group. Fortune estimée à 850 millions de dollars.
• 33ème Orji Uzor Kalu (Nigéria) : Il est le fondateur de Slok Holding. Fortune estimée à 1 milliard de dollars.
• 33ème Tony Elumelu (Nigéria) : Il a fait fortune grâce à une variété d’investissements, y compris une participation majoritaire dans Transcorp. Fortune estimée à 1 milliard de dollars.
• 32ème Rostam Azizi (Tanzanie) : il est le premier milliardaire en dollar de la Tanzanie. Fortune estimée à 1 milliard de dollars.
• 31ème Abdulsamad Rabiu (Nigéria) : Il est aux commandes de BUA Group. Fortune estimée à 1 milliard de dollars.
• 30ème Femi Otedola (Nigéria) : Il dirige la société pétrolière Forte Oil. Fortune estimée à 1 milliard de dollars.
• 29ème Anas Sefrioui (Maroc): il est le patron de Groupe Addoha, une société cotée en bourse. Fortune estimée à 1,1 milliard de dollars.
• 28ème Theophilus Danjuma (Nigéria) : Il est le fondateur et propriétaire de South Atlantic Petroleum. Fortune estimée à 1,1 milliard de dollars.
• 27ème Sudhir Ruparelia (Uganda) : Il possède plus de 300 propriétés commerciales et résidentielles à travers son groupe Ruparelia. Fortune estimée à 1,1 milliard de dollars.
• 26ème Samih Sawiris (Egypte) : il est le plus jeune fils du magnat égytptien de la construction Onsi Sawiris. Fortune estimée à 1,1 milliard de dollars.
• 25ème Mohammed Dewji (Tanzanie) : Il détient 75% de METL Group. Fortune estimée à 1,3 milliard de dollars.
• 24ème Miloud Chaabi (Maroc): il est présent dans le domaine de l’hôtellerie et les supermarchés. Fortune estimée à 1,3 milliard de dollars.
• 23ème Allan Gray (Afrique du Sud) : Est le il est fondateur de la société de gestion d’investissement basée à Cape Town, Allan Gray Limited. Fortune estimée à 1,6 milliard de dollars.
• 22ème Aziz Akhannouch (Maroc): Il est l’actionnaire majoritaire d’Akwa Group. Fortune estimée à 1,7 milliard de dollars.
• 21ème Onsi Sawiris (Egypte) : Il a fondé Orascom Construction Industries. Fortune estimée à 1,8 milliard de dollars.
• 20ème Folorunsho Alakija (Nigéria) : Elle est aux commandes de Famfa Oil. Fortune estimée à 1,9 milliard de dollars.
• 19ème Mohamed Al Fayed (Egypte) : Il est l’actuel propriétaire du célèbre Hôtel Ritz de Paris. Fortune estimée à 2 milliards de dollars.
• 18ème Roi Mohammed VI (Maroc): Il a hérité d’environ 40% des actions de la Société Nationale d’Investissement fondée par son père. Fortune estimée à 2,1 milliards de dollars.
• 17ème Stephen Saad (Afrique du Sud) : Il est le fondateur d’Aspen Pharmacare, la plus grande société pharmaceutique d’Afrique. Fortune estimée à 2,1 milliards de dollars.
• 16ème Patrice Motsepe (Afrique du Sud) : Il est le fondateur et président d’African Rainbow Minerals. Fortune estimée à 2,1 milliards de dollars.
• 15ème Yasseen Mansour (Egypte) : avec ses frères, il dirige Mansour Group. Fortune estimée à 2,3 milliards de dollars.
• 14ème Othman Benjelloun (Maroc): Il est le PDG de BMCE Bank. Fortune estimée à 2,3 milliards de dollars.
• 13ème Koos Bekker (Afrique du Sud) : il était le PDG du conglomérat de médias Naspers avant sa démission en 2014. Fortune estimée à 2,3 milliards de dollars.
• 12ème Youssef Mansour (Egypte) : un membre de la fratrie Mansour en Egypte. Fortune estimée à 2,9 milliards de dollars.
• 11ème Naguib Sawiris (Egypte) : il occupe poste de PDG de la société Orascom Telecom Media & Technology. Fortune estimée à 3,1 milliards de dollars.
• 10ème Issad Rebrab (Algérie) : Il est le fondateur de Cevital. Fortune estimée à 3,1 milliards de dollars.
• 9ème Isabel dos Santos (Angola) : fille du président angolais, elle est la PCA du groupe Sonangol. Fortune estimée à 3,3 milliards de dollars.
• 8ème Nathan Kirsh (Swaziland) : Il est le fondateur de Jetro Holdings. Fortune estimée à 3,9 milliards de dollars.
• 7ème Mohamed Mansour (Egypte) : Il supervise le groupe Mansour. Fortune estimée à 4 milliards de dollars.
• 6ème Nassef Sawiris (Egypte) : Il est l’homme le plus riche d’Egypte. Fortune estimée à 6,3 milliards de dollars.
• 5ème Christoffel Wiese (Afrique du Sud) : Il détient une part de 15% au sein de Shoprite Holdings. Fortune estimée à 6,3 milliards de dollars.
• 4ème Nicky Oppenheimer (Afrique du Sud) : il est l’ancien président de la holding De Beers, une compagnie d’extraction de diamants. Fortune estimée à 6,7 milliards de dollars.
• 3ème Johann Rupert (Afrique du Sud) : Il est président de la compagnie financière Richemont. Fortune estimée à 7,4 milliards de dollars.
• 2ème Mike Adenuga (Nigéria) : il est le PDG de Globacom. Fortune estimée à 10,1 milliards de dollars.
• 1er Aliko Dangote (Nigéria) : Il est l’homme le plus riche d’Afrique. PDG de Dangote Groupe, il a bâti sa fortune dans l’industrie agroalimentaire et du ciment. Fortune estimée à 15,7 milliards de dollars.

> Lire aussi  Accord FPI – PDCI : le camp Affi prend ses distances

Vous pouvez aussi aimer