RDC: 42 ministres pour Kabila dans le nouveau gouvernement

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

NOUVEAU GOUVERNEMENT RDC – Sept mois après l’arrivée de Félix Tshisekedi à la tête de la République Démocratique du Congo, la toute première équipe de l’ère post-Kabila voit le jour. Comme il fallait s’y attendre, la nouvelle équipe est composée de nombreuses personnalités de l’ancien clan présidentiel. Rappelons que la victoire du FCC aux sénatoriales et aux élections provinciales offrait déjà une grande marge de manœuvre à l’ancien président congolais. Dans cette équipe composée de 65 ministres, plus d’une quarantaine sont acquis à la cause de l’ancien dirigeant congolais. Les réactions après la nomination de certains membres de l’ancien régime n’ont pas tardé.

La liste des membres du nouveau gouvernement en RDC est enfin connue. Arrivé au pouvoir en janvier dernier, Felix Tshisekedi a dirigé pendant sept mois le pays avec l’ancienne équipe gouvernementale de son prédécesseur. S’il avait remporté la présidentielle face au candidat du camp présidentiel, le patron de l’UDPS a été largement battu aux élections provinciales par le camp Kabila. Et cette large victoire de l’ancien président aux élections locales offre de nombreux privilèges, comme un nombre de portefeuille ministériels plus importants. La liste dévoilée par le nouveau premier ministre Sylvestre Ilunga est composée de 65 ministres. Et c’est le FCC de l’ancien président qui est le camp le mieux représenté avec 42 portefeuilles ministériels. La coalition CASH représentant le pouvoir en place, s’adjuge les 23 autres postes ministériels restants.

Joseph Kabila est le grand gagnant dans ce nouveau gouvernement qui vient de voir le jour en RDC. Désigné comme premier ministre de Félix Tshisekedi, Sylvestre Ilunga a dévoilé la liste de sa première équipe gouvernementale, sept mois après l’arrivée du président de l’UDPS à la tête du pays. Le camp Kabila est représenté dans cette nouvelle équipe par 42 ministres, une équipe composée en tout de 65 ministres. Le pouvoir en place se contentera donc de 23 postes ministériels dans ce tout premier gouvernement de l’après Kabila en RDC. S’il n’est plus aux commandes, Kabila reste toujours aussi influent sur la scène politique congolaise, puisqu’il contrôle également les principales chambres de parlement de son pays. Interrogé par nos confrères de RFI, Martin Fayulu, candidat malheureux de la présidentielle de décembre dernier, a indiqué que rien n’avait véritablement changé, puisque le système Kabila est toujours en marche : «C’est le gouvernement Kabila ! C’est Kabila qui continue ! C’est un affront au peuple congolais, qui s’est battu, s’insurge Martin Fayulu. C’est Kabila qui a plus de 65 % dans ce gouvernement. Et même ceux qui sont là, qui se disent de CACH, ce sont des gens qui ne pourront absolument rien faire, parce qu’on leur a mis des doublons, des gens qui vont les contrôler pour aller dans le sens de Kabila.  C’est Kabila qui a le Parlement. C’est Kabila qui a les assemblées provinciales. C’est Kabila qui a les gouvernements provinciaux. C’est Kabila qui a tout… Il n’y a pas de nouveaux visages, madame. Il n’y a rien. C’est Kabila qui continue. Nous n’avons pas besoin de ces gens-là. Nous avons besoin que la volonté du peuple soit matérialisée. Donc nous devons refaire la lutte pour chasser Kabila. Mais Kabila partira, je vous le dis».

> Lire aussi  Le plus riche du monde arabe

Un retour de Kabila sur la scène politique ?

«Joseph Kabila n’a pas du tout laissé le champ politique. Il a aussi les leviers au sein économique et l’influence dans le champ de l’armée… C’est une cohabitation qui profite au président sortant. Il gagne à tous les coups. Si ce gouvernement réussit cela va marquer une véritable rupture mais comme la majorité sont des ministres de Kabila, il pourra réclamer les fruits de la victoire. Et si ça ne marche pas, il pourra alors blâmer Tshisekedi… Je pense que Kabila prépare un retour. Il n’a que 47 ans. Il n’a pas dit qu’il quitte la chose politique. Il reste en embuscade de manière stratégique», a estimé pour sa part Jean-Claude Félix Tchicaya de l’IPSE. Qui gouverne réellement la RDC ?

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.