in

Mode africaine 2017 : quelles sont les tendances féminines cet été ?

Les ivoiriennes en général et les femmes d’Abidjan en particulier sont passées maitresses dans l’art d’inventer de nouveaux styles vestimentaires en particulier pendant les vacances d’été pour bien faire la fête.

De styles importés ou créés localement, ces vêtements adoptés par les ivoiriennes en ces vacances 2017, font déjà fureur. Si tu ne les as pas, c’est que t’es « gaou » (démodées) c’est pourquoi les filles se les arrachent en ce moment dans les marchés et magasins des quartiers, communes et villes du pays.
Les tendances vestimentaires de cet été en Côte d’ivoire sont diverses mais les plus importantes se dénombrer à quatre que nous citerons dans cet article. Certains de ces produits ont un nom typiquement ivoirien d’où l’effort d’assimilation et de compréhension qu’on demandera de la part du lecteur étranger.

Chaussures Fenty & Puma ou la résurgence d’une mode

Les chaussures Fenty et Puma sont la mode par excellence en ce moment chez les femmes ivoiriennes. Cette mode vulgarisée par Rihanna en 2016, date du début des années 2002, mais c’est seulement maintenant qu’elle connait une expansion virale notamment à Abidjan. Elle consiste en une addition de chaussettes et de claquettes ornées. En effet, il s’agit de porter des claquettes tout en se chaussant, le plus souvent de chaussons noirs. C’est agréable et décalé en plus d’être très pratique. Elles coutent en général 20.000 FCFA l’original et 5.000 FCFA la paire non authentique ou la copie, sur les marchés d’Adjamé.

Tapis Vélo le vêtement très sexy et simple à porter

Cette mode tient son nom de la célèbre chanson de DJ Arafat qui fait tabac depuis au moins deux mois maintenant, mais a été la tenue a été remarquée pour la première fois dans le clip « Mal à la tête » de DJ Mix. Les ivoiriennes, très imaginatives, ont donc donné ce nom à un type de vêtements pour femme très en vogue. Il s’agit du « Tapis Vélo » un boubou comme tous les autres sauf qu’il est plus court et a de larges ouvertures tout le long de la hanche, ce qui laisse entrevoir les côtes ainsi que ses sous-vêtements comme les soutiens gorges ou les petits hauts très sexy. Les prix varient de 1000 à 5000 FCFA selon la qualité demandée.

Izi Boost la chaussure tendance très décontractée

Les Izy Booz sont des chaussures fabriquées sur le modèle des « Kito », paires à languette adhésives qui ont fait fureur à la fin des années 90 en Côte d’ivoire. Les chaussures Izi Boost sont très pratiques et légères pour de petites ballades, en plus de dégager un style décontracté particulièrement sympathique. C’est comme si on avait réinventé les anciens Kito pour leur donner une nouvelle vie, un nouveau style, un nouveau design plus fashion et particulièrement swagg. Partout à Abidjan, on retrouve cette chaussure au pied des adolescentes et des jeunes filles.

Pêtê Pêtê ou le pantalon qui met en valeur la taille

C’est un pantalon avec une caractéristique qui le diffère des autres. Il est en forme d’entonnoir c’est-à-dire qu’il se rétrécit au fur à mesure qu’on descend de la taille jusqu’au pied. Il est moulant au pied comme un collant ou bas tuyau mais a un entre-jambes légèrement gonflées. Du fait de son design, il permet de mouler la jeune fille et lui donner un air très sexy au niveau du bassin.

Ou sortir à Abidjan : quoi faire le week end à Abobo ?

Gaffe d’Anne-Sophie Lapix à Jean-Pierre Bacri : « Justement vous allez vous taire »