in

Laeticia Hallyday : qui est cette femme qui hérite de la fortune de Johnny ?

Laeticia Hallyday est, comme on se le doute, l’épouse de Johnny Hallyday, le glorieux chanteur français du rock’n’roll.

De son vrai nom Laeticia Boudou, la compagne de Johnny Hallyday a évolué dans une famille écartelée entre amour du sport et sens des affaires. Laeticia Boudou s’est révélée au public au milieu des années 1990 après son mariage avec l’artiste rock’n’roll, de trente ans son aîné.

La grande différence d’âge a, dès le début, condamné le couple Johnny Hallyday/Leaticia Boudou à la vindicte populaire. L’on ne voyait pas d’un bon œil l’entichement de Johnny Hallyday pour cette jeune fille en laquelle on a voulu, à tort ou à raison, voir une matérialiste. Stérile, Laeticia Boudou ne donnera pas d’enfants biologiques à Johnny Hallyday. Elle le poussera plutôt à en adopter, ce que le rockeur fit, sans faire de difficultés. Au fil des années, Laeticia Boudou prendra plus de place dans la vie de son mari au point d’avoir un droit de regard sur toutes ses affaires. Cette façon de procéder à faire grincer beaucoup de dents parmi l’entourage immédiat du chanteur. Quand Johnny Hallyday rend l’âme, les dispositions du testament ont sonné comme la révélation ultime. Les soupçons portés à l’encontre de la jeune épouse se confirmaient pour certains. Johnny offre pratiquement tout à sa dernière épouse, ce que ses enfants contestent devant la justice.

Jeunesse et famille de Laeticia Boudou

Laeticia Hallyday, de son nom de jeune fille Laeticia Boudou, est née le 18 mars 1975 à Béziers, une commune au sud-est de la France. Elle est la fille de Françoise Thibaut et d’André Boudou, un ancien rugbyman français. En effet, André Boudou a joué dans le rugby de haut niveau, au sein du club de l’AS Béziers, dans les années 1970. Cet amoureux de rugby est aussi un passionné de sports mécaniques et surtout un homme d’affaires. Elle grandit sur la côte méditerranéenne, au cap d’Agde avec son frère cadet Grégory. Laeticia Boudou ne vivra pas jusqu’à l’adolescence avec ses parents biologiques. Pour cause, son père, André Boudou, quitte sa mère alors que Laeticia n’avait que dix ans. Laeticia Boudou recevra l’éducation qu’il faut de sa grand-mère à laquelle elle s’attachera énormément. Son père, lui, quitte la France pour aller s’établir à Miami aux Etats Unis où il poursuit ses activités. Déjà en France, plus précisément au Cap-d’Adge, il avait créé à 23 ans une discothèque qui marchait fort bien. Aux Etats Unis, comme en France, il est aussi promoteur dans l’immobilier en plus de son rôle de gestionnaire de discothèque. Cette position de son père, outre-Atlantique, aidera Laeticia Boudou à gérer plus tard les affaires de son mari. A 13 ans, Laeticia choisit de rejoindre son père au pays de l’oncle Sam pour vivre, elle aussi le rêve américain. Elle doit surtout aider son père à venir à bout de la dépression dans laquelle une rupture amoureuse l’avait jeté.

La rencontre et le mariage avec Johnny Hallyday

Depuis la fin des années 1980, Laeticia vivait avec son père André Boudou qui est gestionnaire de boîte de nuit et de propriétés immobilières. En 1995, Johnny Hallyday se rend à Miami aux Etats Unis dans le cadre de ses activités musicales. Au cours d’une sortie dans la ville, il rencontre, par le biais d’un ami, le père de Laeticia, André Boudou. A propos de cette rencontre, le chanteur raconte, en 2008 : « Je revenais du Nouveau-Mexique. J’avais décidé de m’arrêter à Miami (…) Au bout de deux jours, je m’ennuyais. Jean Roch que je connaissais à Paris me propose de diner ensemble en ville. Il vient me chercher à neuf heures. Une Bentley s’arrête avec deux supers nanas dedans et un bonhomme qui conduisait. C’était le père de Laeticia, que je ne connaissais pas ». A cette époque-là déjà, la relation du chanteur avec Adeline Blondieau, la fille de Long Chris, battait de l’aile. Quelques jours après, dans ce même mois de mars 1995, André Boudou présente Johnny Hallyday à sa fille Laeticia. C’est le coup de foudre pour le quinquagénaire alors que Laeticia n’avait que 20 ans. Dès lors la relation s’accélère et Johnny Hallyday et Leaticia Boudou se marient bientôt. Le 25 mars 1996, ils officialisent leurs liaisons à la mairie de Neuilly-sur-Seine. Elle devient la cinquième femme de Johnny Hallyday après Sylvie Vartan, Elisabeth Etienne, Nathalie Baye et Adrénaline Blondieau. A partir de là, Laeticia Boudou devient Laeticia Hallyday et une nouvelle vie commencera pour elle, à la lumière des rampes. Plusieurs amis et membres de l’entourage de Johny Hallyday se montraient réticents envers cette union qu’ils jugeaient contre nature. Il faut dire qu’à leur mariage, Laeticia n’avait que 21 ans et Johnny en avait 52. L’expérience voulant qu’une jeune fille qui épouse un homme en âge d’être son père soit une arriviste, Laeticia fera face à des critiques.

La vie familiale du couple Hallyday

Johnny et Laeticia Hallyday se marient le 25 mars 1996 à Neuilly-sur-Seine, en France. Lorsqu’ils se marient, le rockeur français avait déjà deux enfants de précédents mariages. Ce sont David Hallyday conçu avec Sylvie Vartan et Laura Smet avec la comédienne Nathalie Baye. Laeticia étant stérile, peut-être à cause de son anorexie sérieuse dans l’enfance, le couple Hallyday adopte deux filles d’origine vietnamienne. Il s’agit de Jade adoptée le 3 août 2004 et Joy adoptée le 27 juillet 2008. Puis le couple part vivre, en 2007, en Suisse pour fuir la pression fiscale qui étoufferait ses finances. Après avoir annoncé, quelques mois après, qu’ils rentreraient à la faveur de l’élection de Nicolas Sarkozy qui avait promis un bouclier fiscal à 50%, Johnny et Laeticia Hallyday se désistent finalement. Ils continuent donc de vivre dans leur résidence à Gstaadt en Suisse. Finalement les Hallyday vendront cette maison comme d’ailleurs beaucoup d’autres de leurs biens immobiliers. Laeticia Hallyday ne se contentera pas d’être une épouse de maison, elle sera bien plus. Elle s’investit corps et âme dans les affaires de son mari au risque de faire murmurer l’entourage immédiat du rockeur.

Le rôle de Laeticia dans la vie de Johnny

A partir de 2010, Laeticia occupe une grande place dans la carrière de son mari et même dans ses affaires. Laeticia assume tous les rôles auprès de son époux au point que L’Express parle d’elle en ces termes : « Laeticia est tout à la fois, le manager de Johnny, sa styliste, sa directrice artistique, sa productrice, sa négociatrice, la responsabilité de son image, son garde-chiourme, son infirmière, son avenir. Elle a l’œil sur tout, un avis, une idée, un pouvoir de dire non». L’Express exagère peut-être un peu en donnant toutes ces fonctions à Laeticia, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle a fait le grand nettoyage autour de Johnny. Elle commence par expurger la « vieille garde » qui entourait son époux à savoir son fidèle producteur Jean-Claude Camus ou encore son photographe Daniel Angeli. Dans la foulée elle arrange des collaborations avec la nouvelle génération des rockeurs. Elle entendait renouveler son image, la dépoussiérer, la moderniser, la contrôler. Elle aurait eu tous les derniers mots sur les publications de l’artiste, sur ses vidéos et ses albums. Laeticia a même réussi à faire de sa grand-mère maternelle, la gestionnaire de plusieurs sociétés autour du business Hallyday. Hormis « Mamie Rocky », la grand-mère, le père André Boudou aurait eu aussi un rôle majeur dans la franchise Johnny Hallyday. Cela suffit à faire dire à de nombreux proches de la pop star, qu’il était sous l’emprise de sa femme.

De la question fâcheuse de l’héritage

Le 6 décembre 2017, Laeticia Hallyday se prononce sur le décès de son mari en ces termes : « Johnny était un homme hors du commun. Il le restera grâce à vous. Surtout, ne l’oubliez pas. Il est et restera avec nous pour toujours. Mon amour, je t’aime tant ». Ces paroles pleines de compassion et d’amour ne suffiront pas à dégommer l’image négative que certains proches de Johnny avaient à son égard. Dans les jours qui suivent, lorsqu’on a annoncé les dernières volontés du rockeur français, les détracteurs de la jeune épouse ont dit ne pas être surpris. En effet, Laeticia est le dépositaire exclusif des biens de Johnny Hallyday selon le testament laissé par ce dernier. En outre, le nom du frère cadet de Laeticia, Grégory Boudou, se trouvait sur ce testament. Avec les anciens copains du défunt, les enfants biologiques et adoptifs se sont mis à avoir de sérieux doutes. A l’évidence, leur père ne leur a rien laissé, ce qui serait une aberration pour eux. C’est pourquoi les enfants Hallyday, principalement Laura et David Smet ont porté, à la justice, une contestation sur le testament et l’héritage musical de leur défunt père. Par médias interposés, les deux camps se livrent une bataille pour l’appropriation des biens du chanteur. Laeticia, qui a avec elle la force de la loi, ne compte rien lâcher. Dans le même temps les enfants réclament un droit de regard sur l’album posthume de leur père et le gel provisoire de son patrimoine. Le jeudi 15 mars dernier ils étaient tous devant les magistrats qui ont reporté l’affaire au 30 mars, à la demande des avocats de Laura et David Smet.

Johnny Hallyday : l’histoire d’un immortel de la musique française

Laura Smet : qui est la fille de Johnny Hallyday