in

Laura Smet : qui est la fille de Johnny Hallyday

Laura Smet est la petite fille chérie de Johnny Hallyday, l’un des plus grands artistes de tous les temps de France.

Papa l’a tellement aimée qu’il a composé des chansons en son honneur et a baptisé l’une de ses villa avec les premières lettres de son nom. En 1996, par amour pour elle, Johnny Hallyday avait fait enregistrer une chanson, Laura, écrite et composée par Jean-Jacques Goldmann C’est donc dans un univers plein d’amour que grandira Laura Smet quoique son père se sépare de sa mère après seulement quatre ans de vie de couple.

Fille de la seconde épouse du rockeur français, Laura est aussi le deuxième et dernier enfant biologique de Johnny Hallyday. Laura Smet n’embrassera pas la carrière choisie par son père, contrairement à son frère David. A l’opposé de ceux-là, elle dédie sa vie au cinéma, pleinement. C’est ainsi qu’elle arpente les tapis rouges les plus célèbres du cinéma français. Laura Smet est à l’affiche de plusieurs films notables en Hexagone, peut-être aidée par la célébrité de son père. Outre les films, la cadette des Hallyday apparait aussi dans des séries et des vidéo-clips. Après la séparation de sa mère d’avec son père, ce dernier se mariera à deux autres jeunes filles que sont Adeline Blondieau fille de Long Chris et Laeticia Boudou. Avec cette dernière, la relation est orageuse depuis le début. L’on pourrait dire que c’est le classique : la jeune belle-mère mal perçue par la belle-fille. Jalousie de sa mère ou volonté d’être le centre du monde de son père ? Quoiqu’il en soit Laura Smet n’est pas en hauteur de sainteté avec Laeticia Hallyday, la dernière épouse de son père. A la mort de celui-ci, commence une bataille au sujet du testament qu’il a laissé, testament qui fait la part belle à la famille de Laeticia Boudou.

Origine et Enfance de Laura Smet

Laura Smet est née le 15 novembre 1983 à Neuilly-sur-Seine, une commune française située dans le département des Hauts-de-Seine en région Ile de France. Laura est la fille du rockeur français Johnny Hallyday (1943-2017) et de l’actrice Nathalie Baye née en 1948. La mère de Laura Smet, Nathalie Baye, est une comédienne de profession qui a prêté sa voix à plusieurs personnages de théâtre. Nathalie Baye est la troisième femme de son père après Sylvie Vartan mère de David Smet (avril 1965 à novembre 1980) et Elisabeth Etienne (décembre 1981 à février 1982). Johnny Hallyday fait sa rencontre en 1982 au cours d’un sketch, Quoi de neuf ma jolie, joué à l’émission des Carpentier (Marie-Thérèse et Gilbert). Johnny se sépare d’elle en mars 1983 alors que Laura n’avait que 3 ans. Outre David Hallyday, l’aîné de la famille Hallyday, Laura a aussi deux sœurs adoptées par son père et sa dernière épouse, Laeticia Boudou. Ce sont Jade née en 2004 et Joy en 2008, toutes d’eux d’origine juive. Laura grandit aux côtés de sa mère et de son père, alternativement. Pour faire encadrer leur fille, les deux parents choisissent les parrains que sont le chanteur Eddy Mitchell pour Johnny Hallyday et le producteur Dominique Besnehard pour Nathalie Baye. Durant son adolescence, Laura est élève au Lycée Victor-Duruy à Paris. En 1999, elle quitte l’école pour suivre des cours de comédie avec Raymond Acquaviva. A l’issue des cours de comédie qu’elle a pris, Laura Smet se lance dans le cinéma avec un certain succès.

Premiers rôles et succès dans le cinéma

En 2002, à l’occasion des ateliers Emergence, dédiées à la promotion de jeunes réalisateurs, Laura Smet se fait repérer par Olivier Assayas, réalisateur et scénariste français. Celui-ci la recommande à son collègue Xavier Giannoli qui était à la recherche d’une actrice pour incarner l’héroïne de son long métrage Les Corps Impatients. Ce début dans le cinéma est promoteur car l’actrice reçoit le prix Romy Schneider et une nomination au César du meilleur espoir féminin en 2004. Cette même année, elle incarne d’autres personnages et prend des galons parmi ses pairs. Son jeu est salué par la critique et elle assure la tête d’affiche du drame La Demoiselle d’Honneur de Claude Chabrol. En 2006, elle fait partie du casting réuni autour de Catherine Frot pour Le Passager de l’Eté de Florence Moncorgé-Gabin. En 2007, elle tourne dans UV, puis dans L’Heure Zero. A partir de 2007, elle est un peu en retrait des scènes pour diverses raisons. Pour raison de santé, elle rate le film historique Les femmes de l’ombre de Jean-Paul Salamé et fait une apparition timide dans La Frontière de l’Aube de Philippe Garrel. Elle tente quelques coups d’essai avec des téléfilms, puis joue à nouveau dans un film en 2009, Des gens qui passent d’Alain Nahum. En 2010, elle revient timidement sur le devant de la scène avec Pauline et François et Insoupçonnable. La même année, elle fait un duo avec son frère sur la chanson On se fait peur extrait de l’album un nouveau monde de David Smet.

La confirmation de son talent au plus haut niveau

C’est en 2014 que Laura Smet retrouve, à nouveau, les plus hauts sommets du cinéma français. Elle assure les premiers rôles dans des films majeurs comme Polar 96 heures de Frédéric Schoendoerffer et Eden de Mia Hansen-Love. Laura Smet s’essaie aussi à la comédie avec une certaine réussite. De fait, elle figure aux côtés de Marina Fois et Noémie Lvovsky dans Tiens-toi droite de Katia Lewkowicz. En 2015, elle retrouve Gerard Lanvin et Jalil Lespert dans Vignobles Premiers crus de Jérôme Le Maire. En mars 2017, elle apparait dans deux téléfilms avec un registre différent. Sur France 2, elle joue dans Imposture, un trhiller psychologique de Julien Despaux et sur Arte dans La Bête curieuse de Laurent Perreau. Dans ce dernier film qu’elle porte pendant 5 ans, elle y assure un double rôle. Quand enfin, les chaînes de télévision décident de diffuser le film c’est un immense accueil que celui-ci reçoit auprès de la critique. Puis l’année 2017 voit embarquer Laura Smet dans trois projets de grande envergure. Elle figure dans un épisode de Capitaine Marleau, une série télévisée policière de France 3, joue le second rôle dans le polar Carbone et en décembre, retrouve sa mère Nathalie Baye pour le drame historique Les Gardiennes, du réalisateur Xavier Beauvois.

La vie privée et amoureuse de Laura Smet

La vie privée de Laurent Smet n’a pas été de tout repos du fait de ses ruptures et de ses addictions. La fille de Johnny Hallyday a été plusieurs fois en couple, d’abord de 2004 à 2006 avec Frédéric Beigbeder, puis Julien Delajoux et Jean-Claude Sindres. Depuis 2013, elle vit une relation quelque peu stable avec un jeune homme du prénom de Raphael. La vie de Laurent Smet, principalement son adolescence et sa prime jeunesse, a été marquée par des histoires de drogues. Pendant sa jeunesse, elle a beaucoup souffert des problèmes d’addictions à la drogue et à l’alcool. Elle connait des moments dépressifs qui entament durement sa santé. Ses problèmes de santé lui font manquer le tournage de Femmes de l’ombre et la promotion d’UV, un film français réalisé par Gilles Paquet Brenner. A cause de ses ennuis avec la drogue, elle sera même hospitalisée en psychiatrie au centre hospitalier Sainte-Anne dans le 14e arrondissement de Paris. En janvier 2012, elle est interpellée nue et en état d’ébriété dans une rue du 6e arrondissement de Paris après une soirée au profit de Sidaction. Quelques jours après ce scandale, elle affirme qu’elle a été victime de la drogue du violeur et se défend de s’être promenée nue dans la rue : « Je ne me souviens de rien, mais cela (la drogue du violeur) m’a mise dans une situation…embarrassante. Mais je n’étais pas saoule, à poils, dans la rue. Maintenant voilà tout est réglé, et aujourd’hui je suis en pleine forme. ».

La vie familiale et les conflits avec la belle-mère

Laura Smet était très proche de son père Johnny Hallyday. Elle était un peu comme sa princesse chérie, son étoile, sa raison d’être jusqu’au jour où est apparue Laeticia Boudou. Comme Laura Smet, beaucoup des proches et parents de Johnny Hallyday auraient été chassés de l’entourage immédiat du chanteur. C’est sans doute cette façon de procéder de Laeticia Hallyday qui a été à l’origine d’une relation houleuse entre la belle-mère et la belle-fille. A moins de prouver que ce désamour n’était que la manifestation de la jalousie pour sa mère, Laura n’aurait pas apprécié Laeticia à cause de sa main mise sur la vie et la carrière de son père. A la mort de Johnny Hallyday, Laeticia n’aurait pas contacté directement David et Laura Smet pour leur annoncer le malheur. Plus tard, quand elle apprend que son père a déshérité tous ses enfants au profit de sa femme Laeticia, Laura oppose un déni. Comme elle, beaucoup des amis intimes de Johnny Hallyday ne comprennent pas ce choix de l’artiste. Depuis l’annonce du testament, Laura et son frère David ne cessent de se battre pour rentrer en possession de ce que de droit. Le 15 mars 2018, les magistrats ont finalement reporté l’affaire au 30 mars. Au-delà de la bataille que se livrent les avocats des deux parties, il faut peut-être y voir aussi la bataille entre deux législations, celle de France et de Californie qui ne prévoit pas de droit de garanti à l’héritage aux enfants d’un défunt.

Laeticia Hallyday : qui est cette femme qui hérite de la fortune de Johnny ?

Le monde Afrique : le maire de Dakar condamné à 5 ans de prison