in

5 choses que les galériens ont connu

France cfa pièce monaie
Tous les « archéologues de la petite pièce » ne sont pas forcément archéologues, surtout ceux des villes. Employez-vous à distinguer le galérien et l’homme des galeries.

Il ne fait pas bon d’être galériens (manquer maladivement d’argent) dans la vie.

La galère est une maladie et en tant que telle, elle vous met dans des situations existentielles très tristes. Tandis qu’il y a des gens sur terre dont le compte en banque est « gbé » (rempli), il y en a qui ne touchent même pas un rond, des jours de suite. C’est pas de l’injustice humaine ça ?

Il y a cinq choses que tous les galérés ont connu. Si toi aussi tu as déjà expérimenté la « dèche », tu te reconnaîtras dans cet article. Tout bon galéré a au moins une fois trouvé succulent un mets qu’il négligeait ou a porté un habit ou une chaussure jusqu’à l’user. Un bon galéré c’est aussi ce type devenu philosophe par la force des choses. En outre il est aussi ce mec qui n’est pas impuissant biologiquement mais le devient potentiellement. Prenez maintenant connaissance de cinq situations soiyés (inconfortables, honteuses) parmi mille qu’ont vécu tous les galérés.

Tapettes percées

Tapette percée
Ça ce sont les tapettes du siècle, ils doivent figurer dans un musée d’archéologie. Vraiment chômeurs marchent trop. Yako !

Ah la galère, tu es méchante ! Tu crées dans ton sillage la destruction. Tu « chicotes » si fort que plus rien ne se transforme, tout se perd. Quand tu es piqué comme machoiron, tu as toujours une chaussure qui ressemble à celle d’un réfugié. La semelle est finie et tu as l’impression de marcher pied nu maintenant, mais tu ne laisses pas pour autant la paire. La chaussure est tellement en décomposition que même les « Samalakolo » n’en veulent pas. Non c’est trop abusé, un jour la chaussure va rendre témoignage dans ta main. Tchiaa !

 

Blissi Tebil

Banane cacacuete
Avec un tel apport nutritionnel tu peux hiberner pendant deux semaines, tranquille. Repas conseillé à tout avare ou économiste rigoureux.

A situation exceptionnelle, régime exceptionnel. Quand il y a une crise économique dans un pays, le gouvernement soumet tous les citoyens à la rigueur budgétaire. Quand tu es « galérien » tu contrains aussi ton ventre à serrer la ceinture. Oui à serrer la ceinture au sens figuré comme au propre. Dans ces instants-là tu ne fais plus la fine bouche, tu ne tries plus les aliments. Ton ventre devient un dépotoir alimentaire et souvent même tu te surprends à aimer quelques aliments que tu dédaignais. Le point positif c’est qu’il y a des aliments qu’on n’aimait pas mais qui sont très riches en calories. Tu oublies alors ton histoire de pizza et de hamburger quand tu es avec les petites copines. Maintenant tu deviens nationaliste alimentaire. D’ailleurs il y a un ancien président du nom d’Henri Konan Bédié qui disait à ses compatriotes : « Consommez ivoirien ».

 

Elles te fuient comme la peste

Sentir mauvais
Source Photo : Aya Yopougon. La galère a toujours eu ce grand pouvoir de nous soustraire à la vie. On devient invisible dans le décor ou au mieux un objet de décoration.

Quand tu es en galère c’est pire qu’attraper la peste. Si on ne te fuit pas c’est qu’on t’ignore carrément. Tu es mal fan d’une go dans ton quartier mais ta « piquance » fait que tu hésites à l’aborder. Toi-même quand tu la regardes tu sais que c’est le haut niveau. C’est pas championnat de Côte d’Ivoire, c’est Premier League anglaise. Tu n’oses même pas voler cœur. Tu sais très bien que tu n’es pas dans film brésilien où femme aime pauvre. Donc finalement tu dames. Quelqu’un d’autre vient la prendre en voiture devant toi et ton cœur est chaud. Arafat a dit que « ça va aller » donc faut boire de l’eau ça va passer. Le jour tu auras les moyens de ta politique tu vas revenir à la charge.

 

Devenu archéologue du France CFA par la force des choses

France cfa pièce monaie
Tous les « archéologues de la petite pièce » ne sont pas forcément archéologues, surtout ceux des villes. Employez-vous à distinguer le galérien et l’homme des galeries.

Parfois la galère rend un peu loufoque aux yeux des autres. Tu peux passer deux voire trois mois sans caresser une seule pièce de 100 Francs CFA. Tu commences alors à te demander si l’argent circule toujours. L’argent devient tellement rare pour toi que tu te promènes désormais dans la rue la tête baissée dans l’espoir d’apercevoir une pièce par terre. Malheureusement les gens ne sont pas prêts à laisser traîner un jeton. Mais tu ne te décourages pas, tu continues ta quête, la tête toujours baissée comme si tu réfléchissais à quelque chose. Mais non, tu es en train de passer au peigne fin, centimètre carré après centimètre carré toute la zone sous tes pieds.

 

Tu sciences jusqu’à tu deviens philosophe

Penseur rodin
Une œuvre d’art n’est pas créé ex-nihilo. C’est surement la posture d’un galéré qui a inspiré le sculpteur français Auguste Rodin.

Y’a-t-il un vraiment un Dieu, un Dieu juste ? Si oui pourquoi permet-il qu’il y ait la souffrance sur terre ? S’il est notre père à tous, pourquoi fait-il certains riches et d’autres pauvres ? Ai-je « chiié » à l’Eglise ? Est-ce que c’est moi qui ai crucifié le Christ ? Voilà autant que questions qu’on se pose dans les moments d’extrême galère. Demandez à Kouta et Sisco, ils vont vous le dire. C’est dans ces instants là qu’on prend conscience de la quintessence de l’existence. On devient du coup un grand penseur, philosophe même. Dans la posture du Penseur de Rodin, on science jusqu’à ça ne finit pas. On réfléchit tellement qu’on devient chauve on dirait quelqu’un qu’on n’a pas fini de raser avant que courant se coupe.

1 Point ou Zéro ?

1 point
Upvote Downvote

Total votes: 3

Upvotes: 2

Upvotes percentage: 66.666667%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 33.333333%

L’ONU se mêle de l’enquête sur les caches d’armes de Bouaké

10-footballeurs-riche-ivoirien

Football : Classement des footballeurs les mieux payés au monde en 2017 selon Forbes