in

Journée du bloggeur : découvrez trois bloggeurs ivoiriens exceptionnels

Ce jeudi 31 août est célébrée la journée internationale du blog, une occasion de rendre hommage et de faire un clin d’œil à certains blogueurs et bloggeuses de la planète. En Côte d’Ivoire, notre rédaction a décidé de faire découvrir trois blogueurs ivoiriens très actifs sur les réseaux, trois styles différents mais menant un même combat : sensibiliser et informer la population.

La journée internationale du blog célébrée ce jeudi 31 août 2017 est une occasion de réfléchir sur le métier combien risqué de blogueur dans certains pays. Souvent taxés de cyber activistes à la solde des opposants, les blogueurs, au péril de leur liberté et souvent de leur vie, luttent quotidiennement sur les réseaux sociaux pour relayer des informations sensibles sur les régimes autoritaires ou des vérités que tentent de voiler les politiques au nom de certains intérêts. A l’occasion de cette journée mondiale du blog célébrée ce jeudi, la rédaction de Cotedivoire.News a décidé de vous faire découverte trois blogueurs ivoiriens populaires sur la toile. Certes, ils n’ont pas encore atteint la notoriété des plus grands bloggeurs mondiaux, mais ils sont suivis quotidiennement par des dizaines de milliers d’abonnés sur leurs pages.

Les Gbês de Stoni

L’auteur de cette page qui fait le buzz frôle déjà la barre des 61.000 abonnés sur Facebook. A en croire certaines sources, le blogueur qui aurait à sa charge la gestion de cette page résiderait au Maroc. Sur ce blog, on retrouve tous les sujets d’actualité politique ivoirienne mais également l’actualité des peoples, notamment lorsque ces célébrités s’adonnent à certains dérapages. En plus de dénoncer, Les Gbês de Stoni est une page qui appelle à la sensibilisation et à la prise de conscience. L’auteur de ce blog passe également à la loupe les grands sujets d’actualité africaine comme c’était le cas récemment avec le Franc CFA.

Nococoti

Jusqu’à ce jour, l’identité de ce blogueur ivoirien reste inconnue, puisqu’il n’a jamais affiché en profil ou en couverture la moindre photo de lui. Si l’auteur du blog Nococoti milite dans l’ombre, c’est sans aucun doute pour des raisons de sécurité, étant donné qu’il s’attaque à deux problèmes cruciaux de la société ivoirienne : l’arnaque (broutage) et la prostitution juvénile (géreuses de bizi) sur les réseaux sociaux. Signalé à maintes reprises par ses détracteurs, ce blogueur ou cette bloggeuse revient toujours à la charge en créant de nouvelles pages pour poursuivre la lutte contre la prostitution juvénile en Côte d’Ivoire. Sa méthode, dénoncer pour choquer et sensibiliser par la même occasion, une stratégie qui porte progressivement ses fruits, même si le chemin est encore long.

Joella Magazine

La bloggeuse ivoirienne qui gère cette page réside en France selon certaines sources que nous avons contactées, mais cela n’empêche pas d’aller quotidiennement à la pêche aux infos ivoiriennes de dernière minute. A ce jour, c’est l’un des blogs ivoiriens les plus réactifs aux informations en temps réel, aussi bien au niveau national qu’international.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Rachidi Abdoul accusé d’avoir tué son cousin pour accomplir un rituel

Destruction du marché Habitat d’Adjamé: un pro-Soro accuse Anne Oulotto