in

Les pluies diluviennes font leurs premiers morts à Cocody

Qui dit saison pluvieuse à Abidjan dit aussi malheureusement tragédie dans la capitale ivoirienne. Le retour des pluies diluviennes dans la capitale économique du pays a déjà enregistré ses premières victimes : deux morts dans la commune de Cocody.

La commune de Cocody souffre encore le martyr avec le retour des pluies diluviennes à Abidjan depuis quelques jours. Ce quartier de la capitale ivoirienne où réside de nombreuses personnalités laisse vraiment à désirer pendant les saisons pluvieuses. Et comme chaque année, la commune de Cocody fait partie des quartiers où l’on recense des morts pendant la saison des pluies. Dans la journée du mercredi 24 mai, le mur d’un immeuble s’est écroulé dans ce chic quartier d’Abidjan, causant sur le champ la mort de deux personnes qui se trouvaient dans une habitation derrière l’immeuble. Cette tragédie s’est déroulée à Angré 7e Tranche, pendant qu’une pluie diluvienne s’abattait sur plusieurs communes d’Abidjan. Les habitants ont tenté d’aller à la rescousse des résidents de la maison qui s’est écroulée sous le poids du mur tombé mais ils n’ont réussi qu’à sortir deux cadavres des décombres.

Un autre quartier de Cocody presque sous les eaux

Le quartier de Riviera est rarement épargné pendant les saisons pluvieuses à Abidjan. Mais aucune perte en vie humaine n’a été recensée dans ce chic quartier de Cocody mercredi comme c’était le cas à Angré 7e Tranche. A l’avenue baptisée « rue ministre » sis à la riviera palmeraie, le niveau des atteignait quasiment certains habitants aux cuisses. D’autres se sont carrément servis d’une pirogue pour pouvoir sortir de leur résidence. Avec l’arrivée des pluies diluviennes, ce quartier de Cocody enregistre tous les ans des morts, dans les mômes circonstances. La toile diffuse les images pour attirer l’attention des autorités mais à chaque saison des pluies nous assistons aux mêmes tragédies.

Quelles dispositions prendre avec l’arrivée des pluies diluviennes

Cette année, les météorologues s’attendent à de fortes tombées de pluies pendant la saison pluvieuse. Par conséquent, les habitants sont donc dans l’obligation de prendre certaines précautions pour ne pas connaître le même sort que ces deux habitants d’Angré 7e Tranche morts sous l’écroulement d’un mur. Pour les personnes dans les zones potentiellement exposées, il serait préférable, à défaut de trouver un autre appartement, d’emménager temporairement chez un ami ou un parent. Mais le gros du travail revient à l’Etat de Côte d’Ivoire qui doit construire des canaux d’évacuation pour les eaux usées dans certaines communes. Mais dans certains quartiers comme la Riviera, il sera difficile de mener à bien cette mission car de nombreuses villas ont été bâties ces dernières années sous les canaux d’évacuation d’eau. Par-dessous-tout, l’Etat doit s’impliquer d’avantage dans la politique d’accès au logement pour les populations à revenus modestes, car si les gens prennent le risquent d’aller habiter dans des zones aussi dangereuses, c’est aussi parce qu’il est devenu très difficile pour un citoyen lambda d’avoir accès à moindre coût à un logement où il sera en sécurité pendant la tombée des pluies diluviennes.

1 Point ou Zéro ?

-1 points
Upvote Downvote

Total votes: 1

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 100.000000%

Football Mondial : Ces dix footballeurs qui étaient riche avant de jouer au football

char armée

Armement mondial : Quels sont les cinq chars les plus puissants au monde